AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Rose rouge.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant
AuteurMessage
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 15:43

La rose rouge fut le nom donnait a une jeune fille, ou plutôt a un bébé née il y a de sa quelques années.
Pourquoi rouge? Cela est très simple et si tragique mais commençons déjà par le commencement.

Un royaume est souvent composer d'un château et de son village, et donc d'une royautée avec le roi et son épouse qui par la suite fonde une famille qui prendrait la suite dans le gourvenement pour perdurer le nom de la famille.
Il y avait aussi les femmes et hommes s'occupant du bien être du château et des familles royale, et les soldat qui eux étaient la pour protéger le tout, et pour finir les villageois qui contribuer au récolte et a payer leur taxes du roi et de l'église ce qui en contre partie était protéger des attaque d'autre royaume.
D'ailleurs le roi ne mentait pas pour cela, il était rare que les autre royaume rentre dans le village et entre moin jusqu'au château.

Les defences était vraiment bien garder, mais cela était vraiment étrange qu'un royaume aussi pauvre en villageois ou juste la moyene soit jamais attaquer.
Mais la vérité est bien autre que de bon chevaliers.
En effet le roi avait fait un pacte avec des créatures auquel il n'aurait jamais du.
Des créature qu'il lui avait promis une protection jour et nuit dans les pénombre mais en échange son seul enfants, ne sera l'union entre lui et sa femme, mais du roi de leur tribu et de son aimer.

Il accepta croyant pouvoir aller contre leur demande et refaire d'autre enfant avec sa femme, mais personne ne pouvait désobéir à ces bêtes des ténèbres.

C'est ainsi que le royaume fut prospère et que malheureusement tout ses tentatives de mètre sa femme enceinte échoua par des faux couche a chaque fois..on parla bientôt de malédiction de la famille.
Mais une nuit noir ou tout était bien calme et que le mari fut dans les combat bien loin De chez lui pour de nouvelle terre.
Une silhouette rentra dans la chambre royal et ce fut la reine qui ne pu refuser les avance de cette créature si belle mais si sombre et froide.
Elle n'osa en parler à son mari, son enfant aurait été traiter de bâtard et cela n'était pas permit une tel souffrance pour son homme qui avait tant essayer de faire un héritier, elle se laissa donc allait avec cette homme qui avait pourtant tout les droits sur cette femme, son pacte avait été accepter et cette enfant serai le seul enfant que le roi aurait le droit d'avoir..

Après une nuit de pure plaisir comme jamais elle en avait connu, elle garda le secret et su bien vite qu'elle attendait un bébé une fois de plus et l'annonçait a son roi qui en fut très soulager mais il avait aussi peur que cela finisse comme ses autre enfants.
Mais bien sur cela se passa très bien et cette enfant fini par montrer le petit bout de son nez, une nuit ou la neige tomber violamment et qu'on pouvait voir tout le royaume d'un blanc éclatant

Mais malheureusement une fois le bébé née, une fois que le roi alla voir sa femme pour lui annonce qu'elle était saint et sauve, il ne vit que le corp sans vie de sa bien aimer, qui c'était épuiser à la tâche et était morte couverte de son sang.
Le bébé était pourtant bien vivant lui, et c'était Rose le seul enfant autoriser par le pacte!

Le roi pleura tout les l'arme de son corp, il aimait tant sa femme et n'avait pas penser vivre sans elle, il bouda son enfants des jours entier restant seul dans cette chambre avec le corp de sa bien aimer morte depuis si longtemps maintenant, trop longtemps au goût du roi.
Mais bien vite un homme arriva de nul part et pris le roi par le col le soulevant et le plaçant sur le mur avec violence.
- Vous devez honorer votre parole! Cette enfant sera le seul auquel vous aurez le droit, alors aimer eux et faite la grandir dans un cadre propre a sa grandeur et si cela ne se fait pas je reviendrais et il n'y aura plus de royaume..

Il s'avança et le mordît violamment sur le bras lui suçant son sang goulûment avant de se reculer.
- n'oubliez pas qui on est..
Puis il partie..

Après plusieurs jours de souffrance, le Roi se releva de cette souffrance trop peur de perdre ce qu'il avait de plus cher a présent..sa réussite!
Il pris son bébé dans les bras, elle était si belle, pourquoi ne pas l'avoir vue toute de suite?
Sa peau si blanche tel la neige qui était en ce moment tellement la sur les habitation et sur cette forêt qui entourer tout la royaume.
Et ses yeux d'un vert si profond cachant presque un rouge sauvage, et ses cheveux déjà onduler pour son si jeune âge et de couleur marron.
Il alla sur le balcon ou tout les personnes vivant dans le royaume étaient la attendant de voir cette enfant.

Le roi annonça donc la mort de son épouse même si tout le monde le savaient déjà les rumeur courait si vite a cette époque.
Et souleva le bébé annonçant que cette ange était le cadeau des dieux!
Et elle serra nommer..

- Mlle Rose! Mlle Rose, ou êtes vous!!
* rire lointain *
Le temps avait passer depuis la naissance de ce bébé, a présent elle avait 18ans et cette chipie ne perdait pas une occasion d'ancêtre les gouvernantes.
Rose étant dans les couloirs continua a courir alors que sa gouvernante l'appeler avec désespoir de la retrouver.
Elle sortie portant une fois de plus sa robe verte ressemblant plus à un vêtement de paysane, qu'une robe de princesse!
Rose alla dans les écuries et couru vers son cheval qui avait la couleur des ténèbres, d'un noir magnifique.
Rose: ho quel horreur ces cours de bonne conduite je ne veux pas y aller!!

Elle ria et alla monter sur son cheval qui était déjà préparer, faut dire que les hommes s'occupant des écuries connaissait bien la princesse et s'avait qu'elle partait tout les matins vers le village pour ne pas travailler ses cours.
Rose partie donc comme chaque matin alors que la gouvernante arriva bien tard dehors la voyant partir et que quelques part a une fenêtre le père, le grand roi se faisait vieux la regardait en souriant, elle était devenu si belle, comme sa mère mais elle n'avait ni son caractère ni le sien..

Et c'était sans surprise que les gardes la laissa passer souriant bêtement alors que Rose leur remercia leur lencant des baisers avec la main, comme le ferrai un enfant.

( je suis sur iPad sachant qu'il y a une correction automatique j'espère qu'il ne m'a pas changer des mots ^^ )


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 18:28

Nombreux étaient ceux qui prétendaient que l'on avait le choix. Nombreux étaient ceux qui insistaient sur l'importance de faire ses propres choix. Ceux-là étaient fous, insouciants ou tout simplement hypocrites. Ceux qui prétendaient cela ne savaient rien. Non, ils n'avaient aucune idée de la vie qu'avait mené Maxence, des idéologies idiotes de son père. La façon dont on est élevé en dit souvent long sur la personne que l'on deviendra. Et qu'il le veuille ou non, Maxence devait accomplir ce qui était son "destin". Vous savez, cette chose au final abstraite qui a le don de vous gâcher la vie. A son insu, il avait été baigné dans un monde de magie et de sortilège.

Maxence était né un soir d'été. Les grillons chantaient. Les lucioles virevoltaient. Les étoiles brillaient... et... Kathrina poussait. Elle poussait. Encore et toujours. Vous savez, jusqu'à ce que d'affreuses veines apparaissent sur votre visage ecrevisse. Elle criait, aussi, à en briser les tympans de son pauvre mari. Donner la vie. Une chose si belle et merveilleuse dans la théorie. Dans la pratique? Peuh. Une vraie boucherie. Du sang. Du sang... et une sorte de crevette non identifié qui sort d'un trou si étroit que c'est vraiment un miracle qu'il en soit sorti. Mais sinon... ouais... accoucher fera votre bonheur... hum hum. Enfin, tout ça pour dire que ce soir d'été, une crevette était né. Okay... dans l'absolu ce n'était pas une crevette mais un petit bout d'homme qui allait répondre au doux nom de Maxence. Sa mère voulait l'appeler autrement. Mais elle était trop dans les pâquerettes pour râler quoi que ce soit. Puis c'est connu... ce sont les hommes qui commandent hein? Avec toutes cette testostérones ils ont l'égo qui gonfle. C'est comme les chaussettes, ça va de paire.

Enfin voilà. Maxence pleurait. Oui. Dès la naissance les hommes sont des emmerdeurs première catégorie. Hum hum bref. Donc, ce petit truc tout rose était donc né dans un bain de sang mais avec beaucoup d'amour. Ah oui... L'amour était une chose si précieuse et tellement fragile. Il ne manqua aucunement de l'amour paternel et maternelle. Pas au début en tout cas. Pas les premières semaines. Puis le temps passe et la mère trépassa. Affaiblie par l'accouchement, elle en était pas morte sur le coup mais à petit feu. Ce qui était probablement pire en soit. Il y avait l'espoir, de l'avoir allé mieux. Et l'inquiétude, de la voir partir. Et lorsque son dernier souffle franchit ses lèvres, le père de Maxence ressentit un sentiment étrange : le soulagement. C'était cruel mais vrai. Elle pouvait au moins reposer en paix. Puis la crainte survint. Comment élever Maxence sans sa douce moitié? Finalement, le temps aidant, les choses se firent naturellement. Le temps aidant, Maxence devint un jeune garçon. Un jeune garçon débordant de mystère et de charisme. Quelque part, il compensait son manque d'amour maternelle en se comportant comme un petit con arrogant. Seulement, se comporter comme tel n'était pas très apprécié par le géniteur. Beh. Qu'importe.

Qu'importe ce que son père apprécie ou non. Avec le temps, Maxence avait apprit à se rebeller. Parce qu'il en avait marre. Marre d'apprendre la magie en douce. Marre de constamment devoir sauver les apparences. Lui, tout ce qu'il voulait, c'était prendre son baluchon et faire le tour du monde. Ouais. Rêveur notre beau ténébreux au cheveux corbeau. Parlons-en de ces cheveux. D'un noir intense et doux. On passerait sa main dedans, encore et encore. Je suis certaine que beaucoup de filles doivent lui envier sa chevelure de rêve! Tout comme son teint de poupée... ouais bon... n'allait pas l'imaginer androgyne mais ... il avait cette délicatesse dans les traits de son visage, qui ne lui donnait pas un air de vieux rustre borné. Mais si l'on devait se damner pour lui... ce serait probablement à cause de son regard d'un marron intense. Comme du chocolat fondant. Exquis. Profond. Et chaleureux. L'espièglerie se lit dans le fond de ses iris, lorsque souvent, ses lèvres fines s'étirent en un sourire narquois. Sourire qu'il affichait si souvent. Sourire qui faisait fondre la première des potiches.

En parlant de "potiche", le papa de Maxence devait se rendre à la court du roi. Et lui, Maxence, devait faire la rencontre de la princesse. Encore une fois, on ne lui avait pas vraiment laissé le choix. Pensez-vous bien! M'enfin... on fait... oups. Il faisait avec.

Ainsi donc, après une longue et interminable route, les deux hommes arrivèrent au château. Un membre du personnel les accueillit, avec toute les bienséances et flafla inutiles qui ennuyait tant notre jeune ténébreux au regard perçant. Bah... Après demande et acceptation, il accompagna la personne chargée d'amener les deux cheveux à l'écurie alors que géniteur était amené auprès du roi. Parce que ouais, à cette époque, les chevaux servaient de voiture et les écuries de garage. Logique hein? Mains derrière le dos, mèche noir encombrant légèrement son visage, Maxence avançait d'un pas silencieux, suivant bien tranquillement le serviteur qui l'accompagnait. Puis... vous savez, c'est comme partout. Quoi qu'on fasse. Où que l'on aille... arrive toujours le passage où il y LA fille. Celle pour laquelle vous avez la mâchoire qui se décroche et le pantalon qui se déforme. Bref! A quelques mètres de l'écurie, il vit une petite demoiselle grimper un magnifique étalon (non non il ne s'agit pas encore de Maxence hum hum).

- S'agirait-il de la princesse de ce lieux? questionna le ténébreux, arquant son sourcil, amusé.
- En effet, Monsieur.
- Intéressant...

Alors que la princesse s'en allait au dos de sa monture, Maxence, lui, se saisit de sa monture à lui et la grimpa sous le regard interrogateur et décontenancé de l'emploi. Maxence, en plus d'être un petit con arrogant, c'était le genre à agir avant de réfléchir. Un peu comme à cet instant quoi. Sans réfléchir, qu'il rejoignit la princesse à cheval.

- Une course vous plairait-il ou bien la concurrence vous effraie-t-elle, jeune princesse?
Revenir en haut Aller en bas
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 18:49

Rose qui pensait partir seul, et se voyais déjà allait vers la forêt pour prendre un peu l'air frais du matin, la forêt était si calme et mystérieuse, malgré les interdictions de son père et autre, elle aimait beaucoup cette endroit, qui ne l'effrayer pas du tout, d'ailleurs.
Elle regarda devant elle puis sentit ou plutôt entendit un autre cheval a côté du sien.

Se tournant elle vit un jeune homme, un assez beau jeune homme mais pas assez beau pour elle, enfin c'était juste un avis personnel, un avis de jeune princesse.
Elle fronçant les sourcilles mais se contenta de sourire bêtement au avance du jeune individu.

Rose: Parce que c'est ainsi que vous courtisez?
Elle ria et se contenta de partir avec une rapidité déconcertante, son cheval était le meilleur de tout l'écurie et le plus rapide comme si il avait était le cheval du diable, sa couleur sombre et son regard noir, était pourtant si doux quand c'était pour la princesse et personne a part elle pouvait monter cette monture, d'ailleurs son histoire fut très mystérieuse.

Ce fut qu'au jour des 5 ans de la princesse, qu'un poulain noir fit son apparition de nul part devant le château et il fut tellement méchant qu'il fallu se faire abattre mais la princesse qui passer par la avec son père pour une petite promenade croisa le regard de la bête et celle ci alla vers la princesse d'un pat doux et caressa sa tête sur son ventre.
Personne ne compris à part le Roi qui su que c'était un cadeau de la part des êtres qui lui avait offert cette enfant en contre partie de leur protection, cela était comme lui faire rappeler que ce n'était pas que sa fille..

Rose partie donc profitant pour mètre son capuchon de sa cape pour cacher son visage au jeune homme, ne voulant pas perdre de son charme mystique.
Il pensait vraiment la séduire? il avait bien du courage..personne n'avait encore réussir a s'approcher de son cœur.



Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 19:10

Un sourire espiègle orna de façon imperceptible les lèvres de notre jeune ami. La demoiselle ne manquait pas de répartie. Une qualité que Maxence appréciait. Cela lui changeait des gloussements idiots des jeunes prétendantes qui papillonnaient des cils. Un peu comme si elles avaient une poussière dans l'oeil. Là où elles se pensaient charmeuses, elles s'annonçaient désastreuses et ridicules. Mais pas la princesse. Non. Pas elle. Sa réplique à peine lancée dans la face du ténébreux que déjà, elle s'élançait. Vivace et rapide, l'étalon de la demoiselle aurait facilement pu se comparer à une Ferrari. Dans l'espoir de ne point perdre cette course, Maxence ordonna à sa monture d'accélérer. Sa monture, elle avait un nom. Non, en fait, sa monture en possédait deux. Alexis lorsque le ténébreux était content. Ou bien "face de troll" quand le pauvre cheval l'avait contrarié pour une raison qui échappait au canasson.

Enfin soit. Par orgueil masculin et par fierté, Maxence voulait gagner cette course. Non, en fait, il le devait. Se faire battre par une femme? Vraiment? Bouh! Et puis quoi? On lui donne une tenue de soubrette et on lui demande de faire le ménage? Ah que non! A moins que... quitte à perdre... pourquoi ne pas tourner les évènements à son avantages? Quitte à perdre... pourquoi ne pas en tirer profit? A ce stade, il en venait presque à vouloir la princesse pour gagnante. Et avouons-le, c'était une façon de flatter son égocentrisme. Donner l'impression qu'il garde la situation en main... mais vraiment juste l'impression hein? Veux. Veux pas. Le canasson de la belle filait comme un diable et à part le postérieur musclé de l'étalon noir, il ne voyait rien d'intéressant puisque la belle avait bien malheureusement enfilé sa capuche.

- Le perdant se verra demander une faveur au gagnant! cria assez fort Maxence, dans l'espoir d'être entendu par la princesse.

Si la chance était de son côté... alors la princesse ne verra pas dans l'immédiat le pot aux roses. Dans le cas contraire... il trouvera une autre solution. Maxence obtenait toujours ce qu'il voulait. Et la question que tout le monde pouvait alors se poser : que veux Maxence? Ah ah ... Bandes de fous... attendez donc la suite.
Revenir en haut Aller en bas
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 19:24

Si elle avait entendu? Mais bien sur qu'elle avait entendit, étant très douer et avec de super sens, elle avait très entendu et sourie avec un air sombre mais très amuser avant de tourner la tête vers l'arrière faisant confiance à son cheval pour la d'irection a prendre.

Rose: ne vous attendez pas a une proposition indécente!
Elle ria et posa une main sur sa capuche pour ne pas la perdre par la rapidite de son étalon sachant que l'air pouvait le faire tomber et passa par le village ou les villageois se reculèrent rapidement de peur de se faire écraser par le cheval ou plutôt les chevaux.

Après quelques minutes, Rose passa part le pont qui était le seul passage entre le royaume et la forêt.
Elle continua son chemin sachant très bien ou elle allait..
Rose: il me suit longtemps celui la..les autre avait déjà laisser tomber tu ne trouve pas mon cheval?

Celui ci n'allait forcément pas répondre mais il bougea la tête comme pour dire qu'il était d'accord, c'est vrai que ce n'était pas la première fois qu'un prince voulait faire une promenade qui finissait en course mais sachant qu'elle gagnait il le prenait très mal surtout pour leur égaux et une fois qu'elle les repousser, il réagissez souvent mal et partait mécontent, et bizarrement son père ne l'embêter pas avec ces histoires, pourtant c'était important qu'elle trouve un prince pour le royaume.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 19:45

Lui? S'attendre à une proposition indécente? Mais non! Voyons... nom d'un petit canard vibrant en mousse! Jamais de la vie... Bon... si. Peut-être qu'éventuellement, il s'y attendait. En tout cas, il l'avait espéré. Elle avait raison de préciser. Que voulez-vous? Il restait un homme avec un trop plein d'hormone concentré dans une seule partie de son anatomie. C'était comme ça pour lui et toutes les autres personnes portant le chromosome XY. Question de génétique, en fait. Tout ça pour dire que la réplique de la princesse le fit rire, légèrement. Un rire profond et masculin. Parce que ouais, fallait bien qu'il compense quelque part son visage un peu trop féminin qui n'était pas si féminin que ça.

Intrépide. Amusé. Maxence passa à travers le village sans soucis et sans tracas. Les villageois, loin d'être si fous, avaient eu l'aisance d'esprit de s'éclipser à leur passage. Ce qui facilitait grandement la donne. Vous vous imaginez, vous, galoper tranquillement pour courtiser une princesse alors qu'une horde de gens se dressent sur votre chemin? C'était tout de suite moins attrayant. Mais qu'importe les obstacles, ou bien le chemin à parcourir. Maxence s'avouait bien trop têtu pour renoncer. Et c'était d'ailleurs pour une de ces raisons qu'il suivait sans broncher la princesse, bien qu'il ne sache réellement où elle désirait les mener. Puis surtout, Maxence, il avait l'habitude de s'aventurer sur des terres inconnus, cheveux au vent, les mouches se collant parfois à ses dents.... et je plaisante! Mais ça aurait pu arriver, cette histoire de mouches, vous savez.

- Vous m'emmenez faire le bout du monde, princesse? questionna le ténébreux sur un ton taquin, alors que son canasson s'efforçait de gagner un peu plus de terrain... Nooon. Pas bon plan. Alexis devait rester à l'arrière. Maxence devait perdre et tant pis pour l'égo. Mais l'étalon semblait pas d'accord. C'était quoi ça? Le cheval têtu voulait gagner, lui? Oh bordel. Qu'il s'épuise donc dans cet espoir chimérique, la bestiole ne parvenait pas pour autant à dépasser la monture de la princesse. A moins que notre périple se termine sous peu!
Revenir en haut Aller en bas
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 19:58

Au bout du monde? Sa aurait presque pu être romantique si sa n'aurait été un étranger venu de nul part et croyant pouvoir la courtiser en venant avec son cheval, au moins il se né perdait pas sa aurait compliquer d'expliquer sa disparition a son père, enfin au Roi.

Rose ria de plus belle avant de commencer a voir la ou elle voulait aller.
Rose: votre cheval risque de mourir de fatigue..
Elle sourit en voyant enfin la petite source d'eau, une magnifique rivière très calme et apaisante, enfin vue le bruit de leur arriver, elle l'était un peu moins.

Rose n'eut pas la peine de dire a cheval de s'arrêter, il le fit automatiquement et elle pu attendre attendre cette homme ou son cheval semblait vraiment a bout, alors que son étalon allait vachement bien.
Elle descendit de son cheval et alla vers la rivière pour boire un peu d'eau se penchant sensuelle ment, même si avouant ce n'était pas pour le faire totalement exprès.

Elle ne rendait pas compte de sa beautés, croyant cela naturel, mais étant pas tout a fait de sang 100% humaine, elle avait comme un physique donner par les dieux.
Rose: pauvre bête qu'est-ce que vous lui avez obliger a faire..

( tu connais hercule le waldisney ? Bah elle a la même pose que quand még retire l'eau de ses cheveux^^
)http://www.google.fr/search?hl=fr&gs_rn=1&gs_ri=tablet-gws&qe=aGVyY3VsZSBtZQ&qesig=EA369K3KsvKQHroZLkgl-w&pkc=AFgZ2tl4oT6SVOz4b3W-KXeIHugcpF5DGkbVQLaFYee2KjcQFMgXr0bTSXTlZflU4nJ6-U4ZPZpP6ImePETy31y-DGwh1Hifhg&cp=10&gs_id=14&xhr=t&q=hercule+megara&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.&bvm=bv.41248874,d.d2k&um=1&ie=UTF-8&tbm=isch&source=og&sa=N&tab=wi&ei=rHP9UOaqKNSwhAfcloCYAw&biw=768&bih=928&sei=sXP9UPK9Eca3hQeHroD4Dw#biv=i|53;d|UYlQV2B_dlsW-M:


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 20:24

Assurément, la monture du ténébreux aurait pu mourir de fatigue. Assurément, l'animal sentait la fatigue l'étreindre. Mais comme son propriétaire, il se vouait têtu et borné. Comme son propriétaire, il se vouait tenace et courageux. Alors quand bien même la mort devait pointer le bout de sa faux, elle devra attendre la fin de cette course.

- Aucun risque, avait assuré Maxence, sûr de lui, comme toujours. Le coin de ses lèvres s'était étiré, démontrant son amusement face à cette situation. Oui, il compatissait pour son tendre cheval. Mais courtiser une femme, c'était tellement enivrant. Il fallait faire preuve de ruse et de manigance pour qu'enfin les murs ne se brisent et que la tiédeur d'un lit ne les attendent. Oui. Maxence attendait ce moment avec hâte. Mais tout venait à point à qui s'avait attendre.

Par le plus grand des miracles, la course prit fin dans un endroit des plus magnifiques. Alors enfin, Maxence descendit de son cheval. Heureusement, d'ailleurs! Il commençait à avoir des crampes aux fesses! Hey! Riez pas! C'est pas marrant d'être crampé de la fesse. Il adressa une caresse affectueuse sur le museau de sa face de troll et laissa ce dernier aller boire à la rivière. Puis franchement, ce que pouvait faire son cheval n'avait alors plus d'importance. Les sombres prunelles de l'apprenti sorcière se posèrent sur la princesse. La princesse, si belle. La princesse, si sensuelle. La princesse, si envoutante.

- Non... qu'est-ce que vous nous avez obligé de faire, princesse, rectifia Maxence, s'approchant d'un pas léger et souple jusqu'à elle. Si nous en sommes arrivés à là, ce n'est dans aucun autre but que celui de m'attirer vos faveurs. Cette mise au point effectuée, le ténébreux tendit son bras en direction de la belle, dans l'espoir que celle-ci y loge sa petite main dans la paume ardente du sorcier. Et justement, permettez-moi d'en revenir à ma faveur, car il me semble bien avoir perdu cette course.
Revenir en haut Aller en bas
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 20:36

Rose fini de boire écoutant le jeune homme, alors qu'il disait que c'était plutôt de sa faute a elle si son cheval était dans un tel état, bien sur cela n'avait pas était dit ainsi.
Elle se redressa et contempla la main de celui ci, il voulait quoi elle dépose délicatement sa main dans la sienne pour une présentation romantique, quel amusement a l'idée que cela n'arriverai pas..

Elle se contenta de ramasser une branche d'arbre et sourie en la déposant dans la main de celui ci.
Rose: oui en effet vous aviez perdu mais je suis sur que ceci est un petit peu fait exprès, j'ai tort?
Celle ci partie pour aller vers son cheval qui buvait grandement, elle le caressa tendrement souriante en le fixant sa couleur sombre.

Rose: êtes vous un de ces princes en quête de pouvoir pour un père bien affaiblie?
Elle le fixa de ces grand yeux vert avant de retirer son capuchon et retirant sa cape pour la déposer sur son étalon, dévoilant sa fine robe verte dévoilant une poitrine armonieuse et qui semblait si douce.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 20:54

Hum... bien évidement, cela aurait été trop simple. Une branche. Une simple branche se trouva au creux de sa paume. La princesse se montrait joueuse et insaisissable. Bien. Très bien, à vrai dire. Il était temps qu'une femme relève un peu le niveau. C'était devenu au fil des temps bien trop compliqué. Un masque de perplexité et de fausse surprise se calqua sur son visage opalin.

- Le faire exprès? Mais voyons ma princesse... loin de moi l'idée de vous contrarier mais... un fin sourire apparut alors, vous avez bien raison. Que ne ferais-je pas pour les yeux d'une belle demoiselle...

Et des yeux incroyables, elle avait. Il en resta muet quelques secondes, laissant la dernière question de la princesse sans réponse pour un temps. Elle venait de retirer sa cape. Il avait le loisir de la détailler mais non. Ses sombres prunelles ne quittèrent guère les iris de la jeune femme... sauf lorsque celle-ci se déroba pour aller poser sa cape. Maxence sembla alors reprendre ses esprits.

- Je suis un de ces princes qui sait où se trouve les belles choses et les belles femmes. Mais pour être un peu plus honnête, mon père devait s'entretenir avec le roi. Et m'ennuyant très rapidement lors de ces mondanités, j'étais à la recherche d'une distraction. Et ma foi... vous êtes une distraction à la hauteur de mes attentes et bien au-delà, princesse. D'ailleurs, permettez-moi de me présenter, princesse. Je me nomme Maxence.

Et alors qu'il donnait son prénom à la princesse, il lui fit une révérence, comme tout homme galant se devait de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 21:04

Rose l'ecouta donc sans le couper, le fixant longuement alors qu'il racontait se qu'il faisait la et pourquoi son père était venu avec lui, c'était donc pour s'entretenir avec son père.
Mais elle arrêta de sourire en entendant le mot " distraction " alors voilà ce qu'elle avait été une distraction, cela était un peu culoté de lui dire sans tabou, qu'elle avait été un très bon amusement, cela était pourtant très souvent le cas pour les hommes de cette époque.

Rose se tourna vers lui les mains sur les hanches.
Rose: Contente de voir que vous êtes bien amuser, mais désole je ne suis pas juste un passé temps pour un homme.
Elle se tourna vers son cheval un peu frustrer de se comportement, aucun homme n'avait oser lui dire aussi cash qu'elle avait été une façon de ne pas s'ennuyer.

Son cheval se redressa finissant de boire et se tourna comme pour partir attendant la princesse.
Rose monta sur son cheval avec un air un peu sombre.
Rose: Je ne pense pas vous revoir..alors au plaisir..

Puis elle partie de nouveau tel un courant d'air frais...


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 21:15

Ah les femmes. Toutes plus susceptibles les unes que les autres. Il roula légèrement les yeux, s'empêchant de soupirer d'exaspération. Les femmes n'aimaient pas qu'on leur mente. Toutefois, ayez le malheur d'être légèrement trop franc et leurs foudres s'abattront alors au-dessus de vos têtes. Contradictoire hein? Il aurait pu essayer de se rattraper. Sortir la phrase typique du "ce n'est pas ce que vous croyez". Pourtant, si. C'était bien ça. Ou presque. Pourquoi tenter de se justifier alors qu'il savait pertinemment qu'il s'enfoncerait que d'avantages. Il laissa donc la princesse monter sur sa monture et répondit, sûr de lui :

- A très bientôt, princesse.

Il fallait parfois battre en retraite pour gagner. Insister et essayer de la retenir? Mauvais plan de match. Tranquillement, mais pas trop, il grimpa à son tour sur son cheval.

- Les femmes, je te jure... Trop compliquée.

Ouais. Il parlait à son canasson et alors? La brave bête ne pouvait répondre mais Maxence en était certain, il le comprenait. Devait pas y avoir tant de différence entre une jument et une femme, si? Oh puis au final qu'importe. Il refit tranquillement le chemin inverse, espérant rencontrer la Miss-Susceptible en cours de route. Sait on jamais, que des fois elle se soit calmé au détour d'une sainte pâquerette enchantée. Puis ... de toute façon, il y avait de grande chance pour que son papa soit invité à passer le souper auprès du roi et de sa fille. Alors, pourquoi se presser?
Revenir en haut Aller en bas
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Lun 21 Jan - 21:33

Dans les ombres de cette forêt, quelques silhouettes bougèrent entre les arbres mais ne laissa le jeune homme partir ainsi que la princesse, et la forêt repris son calme apaisant malgré ces êtres qui partirent bientôt vers un tout autre endroit, pour informer de ce qu'ils venaient de voir.
Bien vite ils avaient sentit en lui plus qu'un humain, étant des créatures, ils avaient ressentir cette magie en lui, peux être pas d'une grand puissance mais il s'approcher de trop prêt de l'élu.

Rose rentra au château et alla placer son cheval a l'écurie pour qu'il puisse se reposer de sa promenade.
Elle se contenta ensuite d'aller dans ses appartements pour se reposer et se nettoyer, se faisant disputer par sa gourvernante lui informant qu'une princesse ne devait pas trenspirer, qu'elle idée qu'elle aille faire des promenades avec son cheval alors qu'elle devait apprendre a être une bonne fille de Roi.

Elle croisa les bras pas contente de se faire disputer ainsi.
Rose: je ne peux jamais m'amuser!
- Mlle Rose, vous ne devez pas partir sans garde, et si on vous attaquer!
Rose: je le mordrais..
- Pardon princesse?!
Rose leva les yeux comme si elle ne comprenait pas ce qui se passer, elle n'avait rien dit, si?

Quelques heures plus tard, Rose était toute propre avec une belle robe de princesse rouge, même si elle était moins confortable que sa robe verte, elle avait pas le choix.
Puis alla se promener alors que le Roi était dans la pièce a parler avec son inviter.



Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Mar 22 Jan - 12:32

Maxence n'était pas le meilleur sorcière au monde, loin de là. A vrai dire, il était maladroit et gaffeur. Une fois, il voulait changer la couleur de ses yeux, pour le fun. Il avait entendu du dire que la fille du pasteur aimait les hommes aux yeux bleus. Il avait donc tenté d'avoir les prunelles d'un bleu azur. Résultat des courses? On pouvait l'associer à un schtroumpf. Une chance que son père ai su réparer cette erreur assez rapidement. Mais tout cela pour vous dire que Maxence ne maîtrisait pas tout à fait la sorcellerie. Pourtant... il parvenait à capter certaines énergies, lorsqu'elles ne sont pas entièrement naturelles. Pas toujours. Mais parfois. Comme à cet instant précis où il était grimpé sur son cheval pour partir. Il avait... ce pré-sentiment. Cette sensation étrange qui s'insinue sournoisement en vous. Cela n'avait guère duré plus d'une seconde... mais tout de même... Alors qu'il regagnait les terres du château, Maxence se promit de retourner dans cette forêt afin d'y voir un peu plus clair. Curieux? Tout à fait.

Ainsi donc, une fois au château, il passa par l'écurie, pour laisser son canasson se reposer. Un repos qu'il avait grandement mérité! Le sorcier aussi aimerait se reposer mais au lieu de ça, il alla rejoindre son père, qui conversait avec le roi. Comme il s'en était douté, ils étaient invités à passer quelques jours au château. Une nouvelle qui allait grandement faire plaisir à la princesse, hum hum. Maxence resta un long moment auprès des deux hommes, avant de se retirer. Ce fut d'un ennuie... et il ressentait le besoin de se dégourdir les jambes. Alors il alla flâner un peu partout... avant d'apercevoir une tâche rouge. Enfin... une tâche... Une silhouette. Une belle femme... la princesse. Cette petite fatigante qui se vexait d'un rien.

Souriant en coin, il plaça ses mains derrière son dos, tel un gosse espiègle et alla rejoindre à pas hâtive mais silencieux la demoiselle vêtue de rouge.

- Permettez-moi, princesse, de vous dire que le vert vous va bien mieux. Mais vous restez, néanmoins, la plus belle femme qu'il m'ai été donné de voir ces dernières secondes.
Revenir en haut Aller en bas
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Mar 22 Jan - 15:47

Dans un coin de château, Rose vit Maxence au détour d'un mur et se stoppa en l'entendant parler.
Rose sourit en le voyant ne sachant pourquoi, elle le trouvait drôle et plutôt sympa malgré ce qu'il avait plus dire il y a peu, mais bon elle n'était pas ainsi et laissera passer ce genre de parole.

Rose: Ha bon? Cela est gentil mais je n'aime pas cette robe, elle n'est pas pratique pour bouger..
Elle haussa les épaules et se contenta de continuer a marcher avant de voir son père sortir de la grand salle avec sûrement le père de ce jeune homme.
Le Roi alla vers elle et sourit déposant une main sur la tête de sa fille comme il pût le faire pendant toutes ces années.
Roi : Voici nos invités, soit une bonne hôte ma fille.
Rose baissa la tête comme pour montrer sa politesse envers le Roi et sourit gentiment.
Rose: oui père..

Elle se redressa et se contenta d'aller vers la salle a manger suivit du Roi et des invités.
Celui ci continua de parler avec l'autre homme du royaume et autre mais aussi avec des messes basse d'union de leur royaume mais cela seul Maxence avait pu entendre , Rose étant trop loin.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Sam 9 Mar - 0:58

Désintéressé par la conversation, Maxence n'écoutait que d'une oreille distraite la discussion qu'échangeait les deux hommes. Encore et toujours une histoire de puissance et d'alliance. Encore et toujours, les parents cherchaient à décider de l'avenir de leurs progénitures sans même leur en toucher deux mots. Encore et toujours, Maxence s'en contre fichait car il était un esprit libre. Qu'importe ce que cherchait à manigancer son père, il trouvera toujours le moyen de vivre comme il l'entend. Un jour, oui, un jour, il partira sans demander son reste. Tout du moins, c'est qu'il aimait à penser. Mais en attendant ce jour, il restait auprès de ces hommes comploteurs, tandis que son regard papillonnait auprès de la belle princesse. Douce et sauvage en même temps. Un caractère de feu qui bouillonne sous ses veines. Comme il les aime.

Toujours aussi rêveur et en même temps très attentif à ce qui se passait, Maxence profita de l'occasion qui se présentait à lui. Alors que tout le monde s'installait à la table, afin de souper sous peu, le jeune sorcier en profita pour aller se placer au côté de la jeune princesse. Un comportement que le père de Maxence encouragea d'un hochement de tête à peine perceptible. Le jeune sorcier n'en dit rien, mais les approbations de son père, il n'en avait que cure! Il ne le faisait pas pour la bienséance de ces alliances agaces.

- Il me semble ne pas avoir eu l'occasion de vous énoncer ma faveur, belle princesse. Est-ce que je me trompe? Un murmure énoncé au creux de cette oreille candide. Un murmure, prononcé alors que les regards vers les deux adolescents s'étaient tournés ailleurs. Mais peut-être que l'inconnu vous fait peur...
Revenir en haut Aller en bas
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Sam 9 Mar - 1:15

Rose vit bien sur le jeune homme se placer à côté d'elle, mais ne réagis pas plus que cela, son geste aurait donner trop d'importance si elle aurait réagi et elle ne voulais pas donner de de faux espoir d'union à son père.
Elle se contenta donc de le fixer un court instant et de tourner la tête pour regarder la grande table ou son père venais de s'installer, suivit du père de ce jeune prince et de quelques autre personnes déjà présente dans le château en tant qu'invité.
Puis après quelques secondes elle pu entendre comme une murmure dans son oreille quelques paroles de prince qui voulais lui faire part de ses intentions envers elle, quel homme directe mais cela elle devait bien l'avouer, elle aimait assez, un homme qui savait ce qu'il voulais même si cela n'était pas rare parmis les gens richent.

Rose: ha oui? Je vous écoute..
Elle ne pris même pas la peine de tourner la tête vers lui, mais taxée le murmure qu'avait commencer a utiliser celui ci.
Elle avait dans sa voix un air joueur et moqueur a la fois.
Alors qu'en ce moment même le repas commencer a être placer sur la table..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Sam 9 Mar - 1:30

Un fin sourire espiègle étira les lèvres de Maxence. La princesse était une joueuse et diable qu'il aimait ça. Il ne risquait certainement pas de s'ennuyer avec un brin de fille comme celle-là. Et alors qu'elle lui murmurait être prête à l'écouter, il se sentit légèrement idiot. Mais l'espace d'une seconde à peine. La raison de tout cela étant simple. Au final, il ne savait que dire. Il aurait pu parier sa tête sur un piquet que la jeune princesse l'aurait fait tourner en bourrique avant de concéder à l'écouter. Mais il n'allait certainement pas s'en plaindre. Retrouvant très rapidement sa confiance indétrônable en lui et en son charisme, se pencha légèrement vers la princesse, pour lui murmurer sur le ton de la confidence :

- J'aime beaucoup manger en pleine nature. Seriez-vous tentée par un pique-nique, demain après-midi, avec pour seule compagnie... moi?

Qu'elle dise oui. Qu'elle dise non. Il trouverait un autre moment et un autre moyen pour la charmer. Mais avouer qu'un petit repas en plein air, ça aide pas mal, non? Tout en attendant la réponse de la belle demoiselle, il se redressa convenablement et laissa ses prunelles chocolatés se promener sur l'ensemble de la salle. La nourriture commençait doucement à remplir les différentes assiettes se trouvant sur la table. Une chose qui semblait agaillardir la plupart des convives.
Revenir en haut Aller en bas
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Sam 9 Mar - 1:37

Un pique nique seulement lui et elle, en forêt?
Question difficile a répondre, elle aurait bien accepter si ce n'était pas pour finir par lui sauter dessus entre deux boucher de repas, mais réfléchit un long instant, comment elle allait jouer de lui et ensuite lui faire comprendre qu'il n'aurait aucune chance?
Rose commença a se servir à manger commençant par de la bonne viande prenant d'ailleurs plus facilement les moins cuite encore saignante.

Tout en réfléchissant à sa réponse ce qui n'était pas évident.
Elle fini par déposer discrètement une main sur la cuisse du prince sous la table, ou personne ne pouvait remarquer son geste déplacer.
Rose: attendre demain? Ceci serais bien trop long, je suis quelqu'un de terriblement curieuse..

Elle réfléchit et sourit tout en continuant de chuchoter.
Rose: venez plutôt me rejoindre dans mes appartements après que tout le château se soit endormis et que seul dieu pourrait ne pas apprécier ce qu'il verra.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Sam 9 Mar - 1:51

Pour Maxence, la suite des évènements devaient se dérouler de façon simple. Il était persuadé qu'après ce cours moment de réflexion, elle accepterait en rechignant un peu. Et c'était persuadé de cela, qu'il s'était servi quelques légumes dans l'attente d'une réponse qu'il était persuadé de connaître, de toute façon. Alors... qu'elle ne fut pas sa surprise, lorsque sortie de nul part, la main de Rose se posa sur sa jambe. Ce fut comme un électrochoc! Malgré lui, il sursauta légèrement avant de tourner un regard stupéfait vers la princesse. Des yeux gros comme des billes, il dévisagea la belle poupée de porcelaine qui se tenait à ses côtés.

Mais... WTF? Il se passait quoi, là? Il rêvait tout éveillé, c'était ça? Beh oui... ça devait être ça. Pourtant, lorsqu'il posa sa main viril sur celle de la princesse, il savait qu'il ne rêvait pas. La sensation de cette peau douce contre la sienne, cela ne s'inventait pas.

- Et moi j'insiste pour que l'on attende demain, princesse, murmura t-il, reposant bien poliment la main de la princesse ailleurs que sur sa cuisse.

C'est pas qu'il était gentleman mais... Maxence n'aimait pas être prit de cours de cette manière. C'était... déstabilisant. Merde... il avait l'impression d'être castré. Enfin qu'à moitié, hein? Essayant de ne pas penser à ce qui aurait pourrait se passer dans cette chambre, Maxence commença à manger. Prions pour qu'il ne s'étouffe pas au cours du repas.
Revenir en haut Aller en bas
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Sam 9 Mar - 1:59

Voyant la réaction de Maxence, Rose ne pu s'empêcher de poser une main sur sa bouche pouffant de rire, même si cela n'était pas très permit pour une princesse..
Mais c'était si drôle de voir un prince si déstabiliser par sa réaction, elle avait juste déposer une main délicate sur sa cuise, cela l'aurait perturber a ce point?
Rose essaye de se calmer alors que quelques regards discret se tourner vers Rose surpris de la voir rire sans raison..
Enfin ils ne pouvaient savoir de leur côté pourquoi elle riait et n'aurait pas pu deviner.
Elle se contenta de finir par se calmer et tourna la tête vers lui l'air moqueur.

Rose: ne faite pas cette tête, je vous taquiner un peu voyons, pour me faire pardonner j'accepte votre invitation.
Elle sourit avec une magnifique sourire inoçant pourtant elle ne l'était pas á ce point, si?
Une fois le repas fini, Rose en profita pour se lever de table et saluer les invités avant de commencer a partir vers sa chambre..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Sam 9 Mar - 2:10

Elle s'était jouée de lui. Elle se riait de lui. Mais au final, ça en valait la peine puisqu'elle acceptait son invitation. Plutôt satisfait, il mangea avec un imperceptible sourire en coin de ses lèvres. Le sourire d'un homme amusé. Le sourire d'un homme charmé. Il se surprenait à repenser au rire de la princesse. Un rire cristallin et délicat. Un rire qui sonnait comme une douce mélodie à ses oreilles.

Lorsque le repas se termina, Rose quitta la table. A vrai dire, tout le monde commençait déjà à se lever du siège. Certains continuaient de converser avec leurs interlocuteurs. D'autres se frottait le bedon... comme Maxence. Il restait vautré sur son siège, une main sur le ventre, satisfait. Satisfait d'avoir bien mangé. Satisfait d'avoir obtenu un rendez-vous avec la princesse. D'ailleurs, il regardait cette dernière quitter la salle. Et alors qu'elle disparaissait de son champs de vision, il repensait à ses paroles énonçaient tantôt. Peut-être que ce n'était que pour le taquiner... il n'empêche que ça le travailler. C'était inhumain de torturer ainsi la libido d'un jeune prince.

Il hésita un cours instant... puis il finit par se lever et trottiner jusqu'à Rose. Une fois près d'elle, il put reprendre un rythme de marche normal.

- Attendez, je vous raccompagne jusqu'à votre chambre. Si vous me le permettez, bien entendu, rajouta t-il, s'arrêtant en cours de route afin de lui faire une petite révérence polie.
Revenir en haut Aller en bas
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Sam 9 Mar - 10:58

Rose qui marchait vers sa chambre se fit saluer par quelques autre haut rand de la sociétés mais se contenta de leur répondre poliment ne faisant pas plus attention a ce genre de personne, pourtant tout le monde ne pouvait se vanter de voir des gens aussi important a leur table.
Beaucoup rêverais d'être à sa place, mais Rose prenait ceci avec beaucoup de légèreté, elle n'avait pas demander d'être un princesse, et certains la voyait encore comme une pauvre jeune fille qui a grandis sans l'amour de sa mère et d'un père qui avait failli la rejeter.

Elle n'avait d'ailleurs jamais su ce qu'il lui avait changer d'avis quand on lui avait parler de sa naissance tout était flou et pas très bien expliquer, on lui avait juste dit que son père avait passer des jours dans la même pièce de sa mère disparut et avait changer d'avis et repris la raison après.
Dans ses pensées Rose fini par entendre une voix reconnaissante, ce prince l'avait rejoind pour l'acompagner dans ses appartements, pourquoi pas si cela lui faire plaisir.

Rose: cela ne me dérange pas..
Elle l'invita à se relever et continua son chemin pour aller se coucher, alors que dans les couloirs, on pouvait voir de moins en moins de monde passer, puisque même les serviteurs allaient se coucher aussi de leur longue journée de travail.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Mar 12 Mar - 0:06

De son sourire presque imperceptible et dénoué de sens, le prince se redressa et suivit donc la princesse. La circulation dans les couloirs se faisait presque absente. La nuit étant déjà bien avancée, l'heure d'aller se réfugier dans un bon lit approchait pour tout le monde. Maxence aussi, avait hâte de retrouver un lit bien chaud. Mais de vous à moi, entre son lit d'invité, et le lit de la princesse... il aurait largement préféré passer la nuit dans le lit de la princesse. Mais là encore, ça reste une toute autre affaire. Pour le moment, c'était de façon presque bienveillante qu'il accompagnait Rose à ses appartements. Ses deux mains derrière le dos, il observait de son regard espiègle la belle demoiselle à ses côtés. Sans nul doute que la princesse possédait ce petit quelque chose qui attisait une flamme. Une fois près de la porte de Rose, il s'arrêta et la scruta un petit moment, à la fois pensif et amusé.

- Dîtes-moi, princesse, êtes-vous plutôt sucrée ou salée? questionna t-il, attrapant entre ses doigts opalins une des longues mèches de la princesse. Son geste avait été délicat et naturel. Laissez-moi deviner... ajouta t-il, s'approchant de façon subtile de son interlocutrice. Une approche subtile et qui, pourtant, réduit de beaucoup l'espace entre leurs deux corps. Je vous imagine plutôt épicée. Petit jeu de sourcil à la Damon.
Revenir en haut Aller en bas
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La Rose rouge.   Mar 12 Mar - 0:24

La princesse s'arrêta devant la porte de sa chambre et regarda le prince s'arrêter pour la fixer avant de lui demander si elle aimait le sucre ou le sale ce qui la fit froncer les sourcilles mais en même temps elle avait un sourire amuser a sa demande.
Rose se dit bientôt que ceci était une drôle de question mais ne s'attendait pas a la réponse que Maxence fini par dire tout en s'aprochant d'elle de manière bien oser.

Rose: épicé? Quel drôle d'idée vous avez la!
Elle ria un petit peu et se contenta d'ouvrir la porte en passant sa main deriere son dos tout en restant de face au prince.
Rose: je vous trouve moins rougissant qu'au repas..
Elle poussa la porte pour l'ouvrir et le prince pu voir de sa place la chambre de la princesse, qui était magnifique avec un grand lit en baldaquin et des meubles d'un bois magnifique, on pouvais aussi voir une coiffeuse avec un miroir et des boîtes a bijoux.

Elle se contenta de reculer puis tourna le dos au jeune homme pour rentrée dans ses appartements.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Rose rouge.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Rose rouge.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 27Aller à la page : 1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» La rose rouge et le valet de coeur... [Lyrin]
» J'suis vraiment obligée de le faire?? - Rose-Rouge
» LA ROSE
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des jeux de rôles :: JDR :: Archives-
Sauter vers: