AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Daemon [Pv. Loupio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Daemon [Pv. Loupio]   Mar 8 Juil - 15:40

Il existe au centre des Continents d'une planète bien particulière un pays gigantesque et puissant divisé en de multiples peuples. Ce pays est appelé l'artère du monde, Artheria, car c'est lui qui nourrit le monde. Loin de moi l'idée de vous faire croire que ce pays est un pays agricole ou de chasseurs : non, ce qu'Artheria offre au reste du monde n'est pas simplement de la nourriture en réalité, mais un puissant pouvoir, l'Ether. Ce pouvoir qui provient du cœur d'Artheria permet à tous ceux qui ont eut contact avec, et donc à tous les arthériens, de faire appel à de puissants protecteurs.

Appelez-les comme vous voulez : esprits, invocations, animaux de compagnie ou qu'en sais-je ; la vérité sur ces êtres et qu'ils sont des Daemon, des esprits démoniaques qui tout en offrant leur puissance aux êtres de ce monde attendent évidemment en retour de pouvoir s'approprier leur propre nourriture, l'âme de leur invocateur ou simplement l'Ether qui les attire dans ce monde et qu'ils ne peuvent apprécier à sa juste valeur que quand leur invocateur leur ouvre les portes de leur dimension.

Les Daemon existent depuis toujours selon certains, et les peuples ont grandit grâce à eux. Chaque peuple recèle nombre d'invocateurs spécialisés, chacun ayant ses esprits, et au dessus d'eux se trouvent ceux que l'on appelle les Grand Invocateurs, aptes à faire appel à un des esprits protecteurs de leur peuple comme Dyfua, le grand lion de feu qui protège le peuple d'Aledäin. Chaque peuple possède un certain nombres de grands esprits selon sa grandeur, pour Aledäin, peuple de technologie qui a assis sa supériorité sur le monde animal en entraînant des dresseurs de bête, il existe ainsi en tout quatre grands esprits : Dyfua la bête, Sitiou le technologique, Cerys l'érudit et Elix la dresseuse ; il existe de même autant de grands invocateurs que de grands esprits, aptes à les invoquer sans faire appel au moindre objet pourtant nécessaire pour invoquer tout autre Daemon. Les plus grands peuples, d'après la rumeur, pouvaient avoir jusqu'à douze grands invocateurs pour autant de Grands Daemon...

Nombreux sont les jeunes gens qui deviennent invocateurs en souhaitant un jour avoir la puissance nécessaire pour invoquer un de ces grands esprits, devenant ainsi Grand Invocateur. Mais seuls les plus forts survivent : les autres se font dévorer par leur Daemon devenu fou si leur invocation rate... et alors l'invocateur comme le Daemon disparaissent à tout jamais, l'objet d'invocation se brisant pour toujours. Il n'est pas aisé de trouver, en outre, les objets des Daemon : certains, les moins puissants, peuvent être découverts dans une quelconque boutique. Quant aux autres, ils se forment là où l'Ether est la plus présente.

C'est d'ailleurs ainsi que Sashu'in trouva son premier esprit : le jeune homme qui rêvait de devenir un grand invocateur à l'image de Maël, grande invocatrice du peuple Unians qui l'avait un jour sauvé de l'attaque d'un Daemon devenu fou qui avait fini par dévorer son propre invocateur après avoir tué de nombreux innocents, était parti quelques jours plus tôt à l'aventure pour trouver un Daemon à son image. C'est ainsi qu'en suivant une route de montagne enneigée il avait trouvé, au creux de la neige, un cristal de glace qui devait lui permettre de faire appel à son premier Daemon...

Il lui fallut de longs jours avant de parvenir à passer de l'autre côté du pic enneigé, arrivant enfin dans une plaine balayée d'un vent doux et chaleureux. Sashu'in, aussi surnommé Sasu par ses connaissances, était né au sein du peuple d'Aledäin connu pour être un peuple dit très "excentrique". Il fallait avouer qu'il n'était pas difficile à remarquer : d'apparence un peu efféminé dans sa démarche - on le lui faisait toujours remarquer quand il rejetait sa longue frange qui lui retombait sur l’œil droit par dessus son épaule - il avait les cheveux divisés, raides et longs d'un noir de jais retombant sur le visage et dans son cou, blancs, cours et indomptables sur le haut de son crâne au dessus d'un double bandeau, dessous noir et dessus blanc avec un symbole jaune. Son haut alternait entre rayure bleue et rayure violette, possédant un col large montant qu'il refermait d'un gros bouton bleu à gauche de son cou puis une fermeture éclaire bien centrée avec de part et d'autre de ses hanches des poches. C'était un haut assez court malgré tout et sans manche, il avait mis un t-shirt noir en dessous mais visiblement de forme divisée car seule une manche courte dépassait sur son bras droit auquel il portait une mitaine noire tandis qu'à son bras gauche il avait un gant qui lui remontait jusqu'à l'épaule et était relié d'une attache unique à son haut.

En dessous de cela il portait une paire de jeans irrégulière : d'un côté la jambe était complètement recouverte et le bas lui retombait même largement sur sa basket blanche qui arborait le même motif que son bandeau supérieur ; de l'autre, le jeans était coupé court et, visiblement trop large malgré la ceinture qu'il ne devait mettre en fait que pour le style, retombait sous sa hanche droite. La ceinture était reliée à une attache qui retenait une botte montante blanche, retournée en haut pour montrer l'intérieur noir, et possédant une genouillère grise en forme de losange. Il semblait bien jeune, il fallait l'avouer Sashu'in avait en réalité vingt-et-un ans mais était bien petit du haut de son mètre soixante-cinq, sans oublier que même s'il n'était pas complètement dénué de muscle on ne pouvait pas dire que c'était la première chose qu'on remarquait chez lui, et son regard affiné, un peu félin sans compter le fait qu'il avait une canine qui dépassait d'entre ses lèvres, avait cette lueur de l'enfant moqueur.

Il avait accroché le cristal de glace à un porte-clé soigneusement créé de ses propres mains et qu'il avait attaché à sa ceinture, là où il pouvait garder la main dessus. Un sourire s'étira sur son visage lorsqu'il rabaissa les yeux dessus. Enfin, cette fois-ci il n'allait plus se contenter de la théorie dont il s'était nourrit durant toutes ces années. Il laissa ensuite son regard parcourir la plaine, l'air perplexe.

« Bon ! ... Et maintenant je vais où moi ? »

Quelle avancée fulgurante...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupio
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: Daemon [Pv. Loupio]   Sam 11 Oct - 18:23

Assis dans un tas de neige, un gamin. Oh, il ne devait pas avoir plus de dix-neuf ou vingt ans. Il observait, ses prunelles d'un gris-bleu éclatant rivées sur l'inconnu qui s'aventurait à la traversée du pic de cette montagne. Sans un mot, sans un bruit, il s'était contenté de regarder de loin, alors qu'autour de lui, la neige fondait tranquillement en un cercle irrégulier, comme si l'irradiation de chaleur de l'être était suffisante à faire passer la substance froide en phase liquide. C'était probablement le cas. Chaud, toujours trop chaud. Il aimait s'asseoir dans la neige. Il avait si chaud.

De loin, il avait suivit l'inconnu. Mue par une curiosité qui le poussait à vouloir en savoir plus sur cet étrange énergumène qui venait de traverser la montagne, dans son accoutrement bizarre et avec ses drôles de cheveux. L'étrange, c'était lui, la raison de sa venue était toujours méconnue mais ce n'était probablement pas une simple randonnée par pur plaisir. Il devait trouver. Il devait observer. Il devait ... l'aborder.

La plaine devint le lieu de première rencontre. Il pouvait être d'une nature un peu timide au premier abord, mais son côté taquin ne tardait guère à faire surface; il se risqua d'abord à une approche plus conventionnelle. Il voyait bien le jeune homme observer les alentours avec la sensation qu'il ignorait où aller. Il se permis donc bien doucement de l'approcher, semblant sortir de nulle part mais n'en tenant visiblement pas compte.

« Ah, ah mais tout droit, c'est là qu'il faut aller ! Tout droit, vers la rivière! »

Il se tenait là, grand, oh bien grand. Il devait approcher du mètre quatre-vingt-dix, debout sur de longues jambes, son corps mince et élancé. Oh, il ne semblait pas complètement dénudé de muscles, mais rien de particulièrement défini non plus en apparence et visiblement, il n'était pas du genre à se mêler à la bagarre; il perdrait probablement. C'est qu'on ne le croyait pas capable de violence, le petit chérubin, avec sa gueule d'ange et ses cheveux d'un blond clair, parsemés de mèches naturellement plus foncées. Son visage reflétait l'innocence alors qu'il se tenait là, les bras balants, la tête légèrement penchée sur un le côté droit, à contempler l'inconnu. Un petit sourire timide étira ses lèvres, les quelques tâches de rousseur sur son nez et le haut de ses pommettes achevant le look adorable du gamin. Oh, il était charmant.

Il portait un haut gris aux manches trop longues, qui arrivaient à la mi-paume des mains, cachant une partie de son pouce. En un petit tic pas bien méchant, il y enfouissait de temps en temps les mains, et bien que l'on aurait pu croire que c'était là pour les réchauffer, c'était bien faux; il avait toujours chaud, si chaud. Le chandail semblait un peu trop grand pour son corps mince, clairement quelqu'un de plus gros en musculature devait bien le remplir avant qu'il n'arrive en possession du jeune homme. Comment était-il entré en possession de celui-ci, mystère. Son pantalon semblait au moins à la bonne taille, un jeans noir relativement serré, usé aux genoux, moulant juste comme il le fallait. Il portait autour du cou une mince chaîne en or à laquelle était attaché un petit cristal rougeâtre présentant une petite fissure tout juste visible. Machinalement, l'individu était porté à refermer la main autour et jouer avec de temps à autres, sans sembler s'en rendre compte.

« Vers la rivière.. » répéta-t-il d'un ton doux, inclinant un peu plus la tête, puis se redressant et faisant quelques pas joyeux vers l'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Daemon [Pv. Loupio]   Mer 12 Nov - 11:15

Le regard fixé sur l'horizon pour définir un chemin à prendre, c'est avec beaucoup de surprise qu'il finit par se rendre compte de la présence d'un inconnu non loin derrière ; s'étant approché, le grand blond au regard innocent ne s'était même pas annoncé avant de répondre, presque naturellement, à la question de Sashu'in.

« Ah, ah mais tout droit, c'est là qu'il faut aller ! Tout droit, vers la rivière! »

Le jeune voyageur perdu se retourna d'un seul coup à l'entente de ces mots, écarquillant les yeux en se découvrant un interlocuteur apparu comme par enchantement selon lui. Il en retint un cri, plaquant sa main sur sa bouche avant de prendre un air désabusé : eh bien, c'était une bien drôle de façon d'aborder les gens que de faire ainsi. Il ne nota pas le moins du monde la présence de la pierre rouge avec laquelle l'inconnu jouait tant celui-ci le faisait en un de ces gestes naturels qui vous font oublier la présence d'un objet, comme s'il était tout à fait normal qu'il soit présent à cet endroit, et passa en vérité plus de temps à noter le fait qu'il semblait avoir le tic de cacher sa main libre dans sa manche un peu trop longue. Il préférait ne pas savoir à quelle sorte de géant avait dû appartenir ce haut avant d'arriver en possession de l'autre grande asperge qui se trouvait en cet instant en face de lui, le fixant avec innocence et douceur.

« Vers la rivière.. »

La rivière ? Sashu'in releva un sourcil, le suivant du regard tandis que l'autre se mettait à avancer un peu. Ce n'était pas comme s'il avait un itinéraire en tête, mais devait-il pour autant suivre l'indication du premier inconnu qui lui tombe dessus ? ... Évidemment ! Enfin, je veux dire, après tout il ne savait pas du tout où aller, et indécis tel qu'il était naturellement il serait difficile pour lui de trouver avant que la nuit ne tombe ; en outre, il n'était pas dénué de défense, alors inconnu ou pas il ne trouvait pas tant de raison de le craindre. Même si...

« Et pourquoi la rivière ? »

Quand bien même l'eut-il demandé, et n'ayant pas plus de piste, il se contenta de suive vaguement l'inconnu, tout droit vers la rivière, se rendant de plus en plus compte avec la proximité de la différence de taille. Il se sentait soudain incroyablement petit... en plus de l'être vraiment en vérité. Profitant de ce nouveau "compagnon de voyage" presque tombé du ciel, il se décida à lancer la discussion, il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas eu de discussion bien construite avec quelqu'un à présent qu'il avait commencé son voyage, et pour quelqu'un qui aimait la compagnie d'autrui c'était assez irritant.

« T'as pas vraiment la dégaine d'un voyageur, t'es quoi au juste ? Tu viens du village voisin ? »

Quelques minutes auparavant, il avait traversé un village au pied de la montagne, et la tenue du garçon qui semblait presque avoir froid lui faisait vaguement penser qu'il pourrait venir d'ici, il était bien loin de se douter que la tenue de l'inconnu n'avait strictement rien à voir avec ce qu'il ressentait vraiment mais comment pouvait-il le deviner après tout en le voyant essayer de rentrer ses mains dans ses manches ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupio
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: Daemon [Pv. Loupio]   Sam 15 Nov - 21:13

La drôle de garçon se retourna légèrement avec un air à la fois surpris et amusé, pour darder sur l'inconnu un regard intense et flamboyant. Il ne faisait vraiment pas à la légère, quand il se décidait à vous fixer de ses beaux grands yeux comme si rien d'autre au monde ne méritait son attention. Que vous. Uniquement.

« Pourquoi la rivière? »

Son sourire s'étira; la question semblait l'amuser. Il la répéta d'ailleurs une seconde fois, comme abasourdi que l'on puisse demander une chose aussi futile et évidente. Il laissa d'ailleurs échapper un petit rire adorable, amenant l'une de ses mains à sa bouche pour tenter de le camoufler. Apparemment, il semblait trouver l'inconnu bien drôle et attachant, à en juger par son air; il s'empressa de calmer ce petit rire et adresser son plus beau sourire au jeune homme.

« Pour s'y rafraîchir, pardi ! »

Le garçon s'approcha soudainement et attrapa la main de Sashu'in dans la sienne, ses doigts chauds s'entrelaçant aux siens en toute innocence dans le but de le tirer un peu plus vivement, plus rapidement peut-être vers le fameuse rivière. À croire qu'il était vraiment enthousiaste à l'idée d'y aller. En même temps, on ne se voyait pas vraiment en mesure de lui refuser quoi que ce soit, il était probablement la définition même de mignon, en prime sur deux pattes et définitivement trop grand.

« Je suis quoi ? »

C'était une manie, de répéter les questions, comme ça?

« Moi, je suis rien d'intéressant. Un peu de tout. Un hybride, peut-être. Je suis juste moi. Tu peux m'appeler comme tu veux. Aleksandr, c'était mon nom. Je crois. Je n'ai plus de véritable identité. Je suis juste moi. »

Ses yeux pétillaient alors qu'il agitait les mains, en un grand geste.

« Je viens d'un endroit tout froid. Montagneux. Éloigné. Barbare. Je suis loin de mon chez-moi. Je sais pas où je vais, mais je veux bien aller avec toi ! »

Peut-être étais-ce là la source de son petit accent, rauque et, effectivement, un peu barbare. Cela n'en rajoutait qu'à son charme, on ne le croyait vraiment pas méchant malgré son attitude clairement perturbante et le fait qu'il ne pouvait s'empêcher de rester étrangement vague. Au final, il apportait plus de confusion qu'il ne clarifiait les choses, mais il semblait avoir tellement d'entrain qu'on se voyait mal lui dire quoi que ce soit qui effacerait ce sourire de son visage.

Ils ne tardèrent pas à atteindre la rivière dont parlait Aleksandr. Oh, c'était probablement plus un ruisseau, c'est vrai. Pas très large ni profond et à l'eau probablement bien froide, si l'on comptait sur le fait qu'elle semblait descendre tout droit de la montagne et des neiges éternelles qui en couvraient le sommet. Pourtant, ceci n'arrêta pas le gamin; à peine arrivé qu'il avait les deux pieds dedans, l'eau entourant ses chevilles en un étau glacial qui, en apparence, ne le perturbait pas. Oh, c'est vrai ... Il allait bien entendu pieds nus.
Il se pencha et ramassa un peu d'eau entre ses mains en coupe, ne tardant guère à placer celles-ci contre sa nuque afin de se rafraîchir le plus efficacement possible. Il n'avait pas peur de se mouiller, et venait efficacement de balayer toute idée de Sashu'in. Non, il n'avait clairement pas froid.


You are the only exception:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Daemon [Pv. Loupio]   Lun 12 Jan - 17:25

Le voyageur se retourna vers Sashu'in et darda sur lui un de ces regards qui vous donne sensiblement l'envie de détourner les yeux sans que vous vous en sentiez le courage de le faire. L'aledäinien recula même d'un pas avec une grimace de surprise, les yeux écarquillés et un sourire crispé sur le visage alors qu'il déglutissait avec difficulté. C'était que le regard de l'étranger le surprenait énormément, et lorsque sa voix raisonna il tourna soudain la tête de tous côtés comme en cherchant à fuir, aussitôt rappelé par les paroles du garçon qu'il regarda alors avec beaucoup plus de sérieux une fois cette surprise passée :

« Pourquoi la rivière ? »

Oui, c'était ce qu'il avait demandé. Sashu'in pencha la tête sur le côté, relevant un sourcil. Il semblait un peu long à la détente, car en effet l'étranger répéta à nouveau la phrase avant de glousser avec une main devant la bouche à la manière d'un enfant cachant son envie de rire du ridicule d'autrui. Eh bien, Sasu avait dit quelque chose de drôle ? Cela semblait évident à la manière dont l'inconnu lui répondit alors :

« Pour s'y rafraîchir, pardi ! »

S'y rafraîchir ? Sashu'in toisa le garçon de la tête au pied, notant à nouveau sa tenue chaude mais n'eut pas le temps de se remettre les idées dans l'ordre à propos de l'illogisme du personnage qui lui faisait face que celui-ci lui attrapa alors la main et le tira, lui arrachant un glapissement de surprise. Il n'y allait pas de main morte quand il rencontrait quelqu'un lui ! Il faut dire, en contrepartie, que Sashu'in faisait preuve de la plus grande insouciance en se laissant simplement tirer, suivant maladroitement les pas de l'autre sans trop se poser la question à propos de l'éventualité d'un piège. Il retint un petit soupir comme s'il abandonnait l'idée de se poser des questions d'ailleurs tout simplement, alors que soudain l'inconnu se mettait à nouveau à parler :

« Je suis quoi ? »

Tiens, encore une répétition. Ce fut cette fois-ci au tour de Sashu'in de retenir un gloussement face à la manie de son interlocuteur qui répondit aussitôt :

« Moi, je suis rien d'intéressant. Un peu de tout. Un hybride, peut-être. Je suis juste moi. Tu peux m'appeler comme tu veux. Aleksandr, c'était mon nom. Je crois. Je n'ai plus de véritable identité. Je suis juste moi. »

Il s'agitait alors qu'il poursuivait son explication sous le regard assez impassible mais non dénué d'intérêt de Sasu :

« Je viens d'un endroit tout froid. Montagneux. Éloigné. Barbare. Je suis loin de mon chez-moi. Je sais pas où je vais, mais je veux bien aller avec toi ! »

Sashu'in croisa les bras en hochant la tête d'un air de réfléchir. Donc il ne venait pas du village voisin, cela effaçait au moins son hypothèse du tableau des possibilités. Il continua de le suivre encore un instant avant de parvenir à la rivière plus tôt supposée par Aleksandr, lequel mit aussitôt les pieds, nus accessoirement, dedans avec un visage d'enfant bien heureux. Sashu'in s'accroupit près de ce qui ressemblait à une rivière et y plongea la main dedans, prenant un air perplexe en remarquant la froideur de l'eau. Elle devait prendre sa source dans la montagne, et avec la température ambiante qui restait basse à proximité de la montagne et de sa neige et son léger courant descendant elle évitait tout juste de se couvrir de gel. Sashu'in releva la tête vers Aleksandr, lequel pataugeait dans l'eau.

« Ah ben non t'as pas froid... », déclara-t-il à haute voix comme s'il avait à l'origine juste voulu le penser.

Il se laissa basculer vers l'arrière pour s'asseoir au bord de l'eau, gardant la main dans l'eau avec laquelle il faisait des dessins, ne se sentant vraiment pas le courage d'aller se geler le cul ou se givrer les orteils dans l'eau glacée, mais bon maintenant qu'il y avait la main il n'avait pas forcément besoin de la sortir... Bref. Il détailla à nouveau Aleksandr, remarquant la taille du pull dont il devinait la corpulence d'un éventuel précédent possesseur, découvrant ses pieds nus qui l'avaient traîné sans la moindre difficulté sur cette petite distance malgré le sol peu agréable, notant autour de son cou cette chaîne en or, ce cristal rouge... Il y fit néanmoins abstraction même s'il referma un instant par réflexe sa main sur le cristal bleu à sa ceinture, et relevant la tête vers le visage d'Aleksandr laissa échapper un rire clair :

« Tu suis le premier inconnu toi ? Enfin, je ne vais pas me plaindre, je parle tellement tout seul que ça me fera quelqu'un avec qui converser pour une fois. Tu viens de loin si j'ai bien compris ? Moi c'est malheureusement la première fois que je quitte ma cité, j'ai eu... mh... quelques empêchements jusqu'à maintenant, mais ça fait du bien de s'éloigner un peu de la maison ! »

Il sourit en penchant la tête sur le côté, jouant de sa main dans l'eau avec les galets qui se trouvaient au bord de ce ruisseau-rivière. Observant à nouveau le pendentif d'Aleksandr, il n'en détourna cette fois-ci pas les yeux mais évita soigneusement toute question, semblant intéressé mais pas pour autant intrigué, continuant donc de parler de tout autre chose :

« Si tu viens autant parler un peu de mon voyage : disons que j'ai rencontré il y a très longtemps quelqu'un qui m'a sauvé grâce à quelque chose de très puissant. Je l'admire depuis tout jeune et j'ai toujours voulu être comme elle. Maintenant que j'ai pu quitter ma cité, je cherche donc des éléments qui se rapprochent un peu de son pouvoir... »

Il hésita un instant à en parler mais précisa tout de même.

« Cette femme était une grande invocatrice. Du coup, pour certaines raisons, j'ai décidé de chercher des reliques de Daemon pendant mon voyage, et d'en apprendre un peu plus sur le monde au passage puisque je n'ai pas pu quitter ma ville pendant toutes ces années. »

Semblant ce souvenir de quelque chose, il laissa échapper une petite exclamation de surprise et sortit sa main de l'eau, la tendant vers Aleksandr avec un sourire aux lèvres :

« Je ne me suis pas présenté ! Je m'appelle Sashu'in, d'Aledäin de l'autre côté de la montagne, mais si c'est trop difficile à retenir tu peux juste m'appeler Sasu. Faisons bonne route ensemble Aleksandr. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupio
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: Daemon [Pv. Loupio]   Jeu 15 Jan - 4:02

Alex ne donnait aucun signe qu'il écoutait vraiment ce que l'inconnu disait. Il venait de prendre place assit sur une roche et balançait doucement ses pieds dans le léger courant d'eau claire, la tête rejetée vers l'arrière pour exposer son visage aux quelques légers rayons de soleil. Il avait les yeux fermés, ceux-ci trop sensibles à la lumière de par leur couleur claire. Pendant un long instant, il ne bougea pas de cette position et ne donna d'ailleurs aucun signe de vie, si ce n'est le léger mouvement de sa poitrine à chaque respiration. Pourtant, il tourna soudainement la tête vers Sashu'in et inclina celle-ci légèrement sur le côté.

« Les gens pensent que je parle tout seul. Je parle pas seul. Je lui parle, à Lui. Toi, tu parles vraiment seul? Ça doit être ennuyant ... »

Il prit un air sympathique et bondit de son rocher, se postant tout juste aux côtés de Sashu'in, accroupis pour être à sa hauteur maintenant que le jeune homme s'était assit. Sans un mot de plus, il lui tapota la tête, comme dans un geste d'affection, de compassion. Par le fait même, il sembla trouver un intérêt grandissant pour ses cheveux bicolores, soulevant quelques mèches avec délicatesse et innocence. Puis, aussi rapidement qu'il s'était approché, il se remit debout et s'éloigna de quelques pas. Pour aller s'asseoir ... directement au limieu du ruisseau, les fesses dans l'eau et les jambes croisées. Il serra le cristal à son cou dans sa main, une, deux fois, le relâcha et riva toute son attention sur son nouvel ... ami? Lors de la mention des reliques de Daemon, ses yeux flamboyèrent, tournant vers le rouge-orangé pendant quelques brèves secondes où il passa sa langue sur ses lèvres, d'où semblaient pointer deux canines plus proéminentes que la normale. Des crocs. De véritables crocs comme ceux d'un gros félin. L'instant d'après, en un clin d'oeil, tout ceci était disparu pour ne laisser placer qu'à un sourire innocent et les habituelles prunelles bleu argenté.

« Ça me semble être une chouette quête! Je veux venir. Je viens! Ouais, je viens! Puis t'auras plus à parler tout seul ! On sera trois! »

Ses yeux se firent soudain plus gros en voyant cette main tendue devant son visage. Il en avait l'air perturbé, comme s'il ignorait comment réagir. Il fut d'abord tenté de reculer et l'ignorer, mais jugea que cette attitude serait sûrement mal interprétée. Il se remit alors sur ses pieds, observa cette main un instant de plus, puis y frappa tout doucement la sienne, paume contre paume, avant d'enfouir sa propre main dans sa poche en fronçant les sourcils. Ya des gens bizarres, c'est vrai ...

« Sasu! J'aime mieux Sasu. Sasu et Alex. Alex et Sasu! »

Il sembla décider qu'ils s'étaient arrêté suffisamment longtemps, et qu'ils pouvaient reprendre leur chemin. En effet, il s'était remis à marcher sans plus attendre, en répétant encore la combinaison de leurs deux surnoms, des « Sasu Alex, Alex Sasu » pensifs et joyeux sur le ton de la chanson.


You are the only exception:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daemon [Pv. Loupio]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daemon [Pv. Loupio]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daemon
» — Lindwuen Daemon
» Oberyn Martell - La Vipère Rouge / Daemon Sand
» Hellcannon, proxy pour daemon majeur
» Daemon Primarchs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des jeux de rôles :: JDR :: Intertemporel-
Sauter vers: