AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Moonlight Shadow [pv. roserouge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 24 Déc - 20:24

Rose ne semblait pas vouloir dire à Orion d'où elle venait, mais malgré tout ce dernier ne semblait pas vraiment s'en rendre compte. Il se contenta de pencher la tête sur le côté lorsqu'il l'a vit hésiter, et à sa réponse fit une moue.

« Oh... D'un peu partout à la fois ; les plus belles choses sont un mystère, mon cher Don Juan.
-Oh aller ! »

Il gonfla les joues avec un petit soupir déçu : il aurait bien aimé savoir d'où venait la demoiselle, si elle devait rentrer chez elle il aimerai pouvoir lui rendre visite... Et puis rencontrer ses parents est primordial afin de fonder une bonne relation ! Mais finalement, ils arrivèrent devant chez lui ; un petit jardin qui se résumé en une allée séparant un potager assez délaissé et un buisson plutôt curieux les séparait à présent de la grosse porte en bois vulgaire.

« Je vous attendrais dehors le temps que vous puissiez dire au revoir à votre famille, ou à votre bien aimée... »

Rose adressa un sourire moqueur et curieux au jeune Orion, mais celui-ci ne sembla pas relever la plaisanterie. Il eut un sourire jaune, s'apprêtant à simplement faire un signe à la maison et à prendre ses jambes à son cou, mais voyant que Rose semblait prête à l'attendre prit un air inquiet.

« Hum, tu es sure que tu ne préfèrerais pas...
-Orion ! »

Avant même qu'il n'ait pu proposer à Rose de retourner à la place pour prendre éventuellement Meo de court en achetant les ressources nécessaires au voyage, la supposément lourde porte en bois s'ouvrit à la volée tandis qu'une demoiselle s'élançait à l'extérieur. Le peu que pu voir Orion avant qu'elle ne lui saute soudain au cou furent ses cheveux noirs rebelles qui ne semblaient pas aisés à coiffer et la poitrine opulente dans laquelle elle aurait manqué d'étouffer le jeune homme s'il n'avait eu le réflexe de se tendre comme un ressort, se condamnant par ailleurs à être précipité au sol par la jeune femme qui lui fondit littéralement dessus. Alors trois enfants hauts comme trois pomme suivirent la demoiselle dans sa précipitation, allant quasiment s'empiler sur les jambes des deux jeunes gens.

« Où est-ce que tu étais tu en a mis du temps tu ne nous as pas prévenu que tu partirais si longtemps tu faisais quoi c'était une mission est-ce que tu étais avec Asène et Meo est-ce que c'est le chef en personne qui te l'a demandé est-ce que... ?
-Du calme, du calme ! »

Coupant enfin la jeune femme qui s'était à peine redressée et avait déballé ses questions sans même prendre le temps de mettre la moindre ponctuation, un jeune homme qui devait bien arriver au coude d'Orion sortit de la maison, l'air plutôt inquiet pour la santé d'Orion. Les trois enfants dont les mèches folles rousses et brunes partaient en tous sens sur leurs petits crânes et la jeune femme se redressèrent pour fixer ce garçon qui ressemblait trait pour trait à Orion en plus jeune sans compter le foulard rouge qui lui permettait de contrôler sa coiffure rebelle ; ceci permis d'ailleurs à Orion par la même occasion de se redresser en se tenant l'arrière de la tête d'un air totalement désorienté. Il secoua la tête pour se remettre les idées en place lorsque la jeune femme se redressa, faisant signe aux enfants de s'écarter, et que le garçon au foulard s'approchait de lui avec nervosité, ne semblant pas tenir en place.

« Bon retour à la maison grand frère Orion... », murmura d'un air penaud le garçon.

Orion rouvrit les yeux d'un air intrigué, et voyant son interlocuteur lui adressa un grand sourire sincère, répondant à tout ce petit monde qui ne tenait pas en place sur un ton rieur :

« Je ne suis parti qu'un jour, pas de quoi sembler si paniqués !
-Mais ce que tu fais est dangereux, insista le garçon timide.
-Tu ne m'as même pas prévenue !, s'exclama sur un ton plaintif la demoiselle en s'accrochant à nouveau à lui tandis qu'il se relevait à peine.
-Tu as fait de grande choses ?, demandèrent deux des plus petits dont les yeux brillaient.
-Tu nous as rapporté quelque chose ? », renchérit la troisième avec un petit sourire suppliant.

Et les questions s'enchaînèrent ainsi entre le dynamisme des trois plus jeunes, l'inquiétude du garçon au foulard et les délires de la demoiselle qui oscillait entre panique et joie immense. Orion, qui de toutes manières ne parvenait ni à comprendre ces jeunes gens qui parlaient tous en même temps ni à leur répondre, tourna la tête vers Rose avec un sourire nerveux.

« Euh... C'est ma famille... »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Ven 27 Déc - 21:08

Rose se tourna vers Orion quand celui-ci commença à parler mais il fut bien interrompu par une jeune femme avec une énorme poitrine foncer sur lui et lui sauter au cou, Rose en profita pour se reculer avant de se prendre un coup qui ne lui airait pas était destiner.

Rose tourna la tête voyant cette demoiselle dans les bras d'Orion un peu surprise croisant les bras, et en voyant deux petit suivre cela la rendit perplexe, il aurait donc peux être une femme et des enfants? cela la rendit bien curieuse avant de bientôt en voir encore arriver croyant que cela ne s’arrêtait donc jamais d'arriver..cinq personnes au final étaient devant eux en train de parler avec enthousiaste, c'était si mignon à voir et assez sympathique cela lui changer de la famille royal qui se voyait à peine et il ne fallait pas croire qu'on aurait le droit à un câlin..

Rose tourna la tête en entendant Orion lui parlait cela la fit sourire toujours les bras croiser fixant discrètement sa poitrine, à côté de cette femme la sienne était vraiment inexistante..

Rose: tu as une grande famille Orion..

Elle tourna la tête vers les autres membres de sa famille ne sachant pas si elle devait être jalouse de cette femme ou directement lui poser la question sur leur relation étant un peu mal à l'aise.

Rose: je me présente..je m’appelle Rose et ce cher Orion m'a sauver de quelques messieurs..

Elle posa une main sur l'épaule d'Orion attendant de voir des réaction pour espérait de deviner leur relation à tous plutôt que de la demander.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Sam 5 Juil - 2:08

La surprise était bien visible sur le visage de la jeune femme aux yeux verts qui n'avait pas eu le temps de réagir une seule fois lors de l'apparition de la petite famille d'Orion, mais finalement elle reprit très vite ses esprits, fixant son accompagnateur avec perplexité : elle n'avait visiblement pas compris les relations exactes qu'il y avait entre chacun.

« Tu as une grande famille Orion... »

Ses quelques mots firent cesser les questions des cinq autres jeunes gens qui remarquèrent alors enfin leur présence. Il dévisageaient à présent de leurs grands yeux sombres l'étrange dame qui se trouvait face à eux comme si elle était soudain apparu dans un éclair de lumière ; avec le temps de réaction qu'ils avaient eu cela n'aurait pas été plus étrange que cela à leurs yeux que la simple venue de la jeune femme.

« Je me présente : je m'appelle Rose, et ce cher Orion m'a sauvée de quelques messieurs », ajouta-t-elle en s'appuyant légèrement sur l'épaule du brun qui afficha un grand sourire embarrassé.

Réaction immédiate de la part des autres qui se laissèrent exploser en exclamations d'admiration que Orion eut du mal à calmer. Finalement, le silence revint et Orion alla s'installer à côté des cinq jeunes gens qui s'étaient rangés du plus grand au plus petit, les indiquant tour à tour à Rose :

« Elle c'est Onyx la petite dernière, fit-il en indiquant la plus petite aux cheveux noirs de jais. Les deux rouquins ce sont les jumeaux, Venn et It. »

Il passa derrière les trois piles électrique qui déjà ne tenaient plus en place et échangeaient des regards complices, visiblement très proches. Orion se plaça donc entre les deux derniers, commençant par posé sa main sur l'épaule du garçon au foulard rouge.

« Lui c'est Hiem, la tête de la famille et enfin elle c'est l'aînée, née juste après moi, Celia. »

La jeune fille à la crinière noire indomptable fixait Rose avec de grands yeux pleins de curiosité, ne semblant toujours pas avoir compris ce qu'elle faisait ici, mais tandis qu'elle allait poser la question son frère aîné la coupa dans son élan pour aller se placer à nouveau à côté de la belle jeune femme, la présentant à nouveau mais autrement à sa chère famille actuellement réunie quasiment au complet - exception faite des parents dont il n'avait pas fait mention - pour expliquer la raison réelle de son retour :

« Je sais que je viens juste de rentrer mais je récupère juste quelques affaires, Rose nous a demandé de remplir une mission très particulière et je dois repartir avec Asène et Meo dès ce soir.
-Quoi ? »

Autant les trois plus jeunes semblaient enchantés, voyant leur grand frère comme un héros, autant les deux autres semblaient mitigés : Hiem prit une mine inquiète mais ne manifesta aucun refus contrairement à Celia qui semblait avoir eu les cheveux qui se relevait sur le haut de son crâne avec un air indigné :

« Déjà ? Mais je pensais que tu resterais !
-C'est pour ça que je ne voulais pas rentrer... », glissa-t-il à Rose avec embarras, semblant vouloir partir au plus vite.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Sam 5 Juil - 13:23

Après la présentation de la famille de Orion et voyant la tête de ceux ci quand il annonça son départ elle se sentit mal de devoir le faire partir, ils semblaient tous si heureux dans leur famille et cela lui changer vraiment de la vie de château ou elle connaissait à peine ses parents en fin de compte sans parler de ses beaux-frères et belles-sœurs qu'elle ne connaissait pas non plus et ne vivait pas dans le château avec qu'elle.

Rose se pencha vers Orion lui chuchotant à l'oreille quelques mots.

Rose: tu veux peux être que je vous laisse seul pour les au-revoir?

La princesse se recula un peu de celui-ci fixant un à un les personnes en face d'elle, ils étaient beaucoup dans cette famille et semblait vraiment proche, ils avaient beaucoup de chance de pouvoir compter les uns sur les autre.

Rose: si vous voulez votre grand frère pourrez vous ramener des souvenirs, on va beaucoup voyager.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mer 9 Juil - 13:33

« Tu veux peut-être que je vous laisse seuls pour les au revoir ? »

Orion prit un air pathétique suite aux mots de Rose. Vraiment ? Elle allait le laisser seul avec eux ? Il lui était aussi difficile de se débarrasser de sa famille que de la cire d'un arbre quelconque. Il se retourna pour tenter de calmer de vains mots la petite famille qui s'agitait en braillant et râlant à propos du départ précoce de leur grand frère adoré. Finalement, une phrase de Rose sembla en calmer certains :

« Si vous voulez, votre grand frère pourrait vous ramener des souvenirs, on va beaucoup voyager. »

Le mot "souvenir" sonna comme un coup de gong aux oreilles des trois plus jeunes qui tournèrent des yeux brillants et admiratifs vers Orion. Le garçon au bandeau qui à force d'agitation avait fait retomber le tissu sur ses yeux le releva pour scruter du coin de l’œil ses frères et sœurs calmés avant de regarder Orion avec un léger sourire : il n'était pas du genre à insister bien longtemps lorsque son grand frère voulait partir à l'aventure, après tout personne ne pouvait le retenir. Mais Celia croisa les bras avec un regard sévère.

« Hors de question ! Orion reste ici, avec nous !
-Celia...
-Non je n'écouterai pas, je veux qu'Orion reste ! »

Orion et Hiem échangèrent un regard désespéré après le caprice de leur sœur, mais finalement le plus âgé poussa un long soupir en baissant la tête. Le frère au bandeau se tourna alors vers sa grande sœur en tentant de la consoler.

« Celia.
-Non !
-Celia, écoute-le au moins. Tu sais très bien que tu ne pourras pas le retenir de toutes façons. »

La jeune fille releva un regard assassin vers Hiem mais finalement, après avoir fait bien peur au garçon, accepta de regarder Orion malgré le désaccord qui se lisait sur son visage. Orion pris une mine perplexe.

« Rose a besoin de m... euh, de nous Celia, je lui ai promis de l'aider et ça me permettra d'énormément voyager. C'est mon rêve tout ça !
-Et nous alors ? On est quoi dans ton rêve ?
-Un jour ou l'autre toi aussi tu partiras Celia bon sang ! »

La jeune fille eut un mouvement de recul lorsque Orion leva ainsi la voix. Le jeune homme se calma aussitôt, soupirant.

« C'est bon Celia, tu sais très bien que je suis attachés à vous tous... »

Celia baissa la tête mais finalement, après quelques minutes encore de discussion, elle fini par admettre et laisser Orion partir. Les adieux furent plus longs que prévus à cause de cette légère dispute mais, finalement, Rose et Orion prirent la direction du centre du village tandis que la petite famille leur souhaitait bon voyage. Ils finirent par arriver sur la place sur laquelle Meo et Asène se trouvaient déjà.

« Vous en avez mis du temps !, s'exclama Meo en croisant les bras.
-Soucis de famille, bougonna Orion en s'ébouriffant sa crinière comme pour se redonner de la consistance.
-Bien, tout le monde est là alors ! Meo s'est chargé d'acheter les ressources et la chef nous donne son accord pour cette mission. Nous pouvons donc y aller ! »

Sur ces mots d'Asène, la petite troupe commença à prendre la direction de la sortie du village. Sur le chemin, Meo avait sorti une carte pour définir les différentes villes dans lesquelles ils s'arrêteraient, et après avoir calculé la distance qui les séparait de la première ville elle se rapprocha de Rose pour marcher à ses côtés, la regardant d'un air prévenant.

« Nous risquons de ne pas atteindre la ville avant la tombée de la nuit. Enfin, ce n'est même pas un risque, c'est certain. Tu préfères qu'on dorme à la belle étoile pour cette nuit ou tu veux qu'on atteigne la ville pour dormir ? Si nous faisons ça nous devrons voyager au moins deux heures de nuit. »





Dernière édition par Cricri le Ven 18 Juil - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Jeu 10 Juil - 17:46

Tout ces adieux la rendit un peu triste d'obliger ce jeune homme à quitter les sien pour un simple caprice mais après tout elle ne lui avait pas mit un couteau sous la gorge elle avait donc pas vraiment besoin de s'en vouloir, non?
Elle hésita un peu puis se contenta de dire au-revoir aussi même si c'était délicat elle était un peu la fautive du départ de leur frère tant aimé.

Une fois retourné vers les deux autres compagnons, Méo commença à demander se qui avait mit autant de temps et c'est avec juste une phrase qu'Orion fit taire la conversation après tout que pouvait il d'autre, c'est vrai qu'une famille ne pouvait pas toujours laisser un des siens partir pour des missions ne sachant si il reviendrait un jour, elle pouvait comprendre que cela était bien dur à digérer.

Puis pendant la marche Méo alla vers elle pour lui demander si ils devaient dormir à la belle étoiles se qu'elle n'avait jamais fait de sa vit et bien sur qu'elle ne l'avait jamais fait elle était princesse et cela ne se faisait pas de dormir à même le sol et encore moins dehors comme le petit peuple mais cette fois elle devait faire outre le règlement et c'était pour sa qu'elle était partie après tout d'ailleurs si ils devaient aller en ville pour dormir quelqu'un risquerait de parler de la disparition de la princesse la rumeur allait bientôt les rattraper et aller dans plusieurs villes à des kilomètre à la ronde.

Rose: dormons dehors cela est peux être plus prudent.

La jeune princesse replaça correctement sa cape et porta son capuchon sur sa tête commençant à avoir un peu froid elle ne restait d'habitude que peu de temps en extérieur et sa robe devait resté cacher de tous d'ailleurs elle essayerait d'acheter une autre robe pendant leur marche en ville.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mer 14 Jan - 3:14

Suite à la réponse de Rose, Meo hocha la tête en notant rapidement sur la carte avec un crayon un endroit ni trop loin ni trop proche de la route qui leur permettrait de se reposer en toute sécurité. Les routes de la région n'étaient pas particulièrement dangereuses, mais les voleurs n'en étaient pas pour autant absents, et même si évidemment le groupe prévoyait des tours de garde chaque fois qu'ils dormaient dehors ils ne pouvaient pas non plus passer la nuit à être réveillé au moindre passage de voyageur ou de bandits de petits chemins. Meo ajouta quelques notes dans son carnet avant d'interpeler Orion et Asène : un peu plus loin devant les deux jeunes filles, les deux hommes ouvraient la voix en discutant joyeusement. Orion était monté sur les épaules de Asène qui le secouait à la moindre plaisanterie de l'autre garçon qui faisait l'idiot de toute sa hauteur tout en attrapant des baies marrons qui poussaient dans la région et dont le goût un peu épicé surprenait dans un premier temps mais faisait l'unanimité des habitants de Thièr. Quand ils finirent entre deux disputes par entendre les appels de Meo, Asène cessa de secouer Orion qui s'était raccroché à une branche pour ne pas tomber et l'homme-bête se retourna légèrement pour regarder derrière lui avec toute l'innocence de l'enfant qui n'avait rien fait, laissant son compagnon relâcher son arbre pour à son tour se tourner sans quitter les épaules du loup.

« Les garçons !, insista Meo en prenant un air sévère, une main ramenée sur sa hanche tandis que l'autre tenait toujours son livre ouvert. J'ai défini l'itinéraire, il me faudrait quand même votre avis ! »

Asène leva le museau vers Orion qui se pencha vers lui pour le regarder des mêmes yeux un peu surpris avant que les deux n'adressent un sourire bête à leur partenaire qui soupira d'un air boudeur, visiblement vexée de ne pas faire partie de la complicité du moment des deux jeunes hommes. Très liés par leur amitié, Asène et Orion se disputaient aussi facilement qu'ils se réconciliaient, et il n'était pas rare qu'ils se comprennent en un regard, leur relation était à un tel niveau que les mot n'étaient plus nécessaires entre eux. Meo faisait bien moins partie de cette complicité, et pourtant les deux garçons faisaient toujours en sorte de l'intégrer, de l'aider, de la rejoindre, un peu comme s'ils en faisaient le coeur de leur duo, le centre de la balance. Aussi après qu'ils aient un peu rigolé, Orion descendit un peu laborieusement des épaules d'Asène et rejoignit Meo pour marcher à côté d'elle, de l'autre côté par rapport à Rose, écoutant la jeune fille alors qu'elle expliquait leur itinéraire que Asène lisait par dessus son épaule après avoir laissé le trio le dépasser pour se mettre derrière les deux jeunes filles.

« Nous allons devoir traverser trois pays avant d'entrer en Orient : tout d'abord nous entrerons à la frontière du pays de Pezlato, ils ont une ville côtière qui comporte un grand marché, suffisant pour que l'on réunisse tout ce qui pourrait nous manquer pendant le voyage, alors réfléchissez à ce qui peut vous manquer autre que de la nourriture. Nous poursuivrons en traversant, plus au nord, le Pays de Rostrail. Nous nous arrêterons à la frontière pour nous reposer car en nous enfonçant plus dans la région cela deviendrait difficile ; nous nous arrêterons également à la frontière entre Rostrail et la Kheria, car ce pays est une région en constante tension, sa traversée sera dangereuse alors nous nous armerons dès que nous arriverons à Pezlato, et surtout soyez très prudents quand on arrivera là-bas. Puis nous atteindrons l'endroit voulu... »

Ayant achevé son discours en déclarant qu'ils arriveraient alors en Orient, Meo leva la tête vers Asène pour qu'il lui confirme d'un hochement de tête que le trajet lui convenait quand bien même il eut grimacé en entendant le nom de la région de la Kheria. La jeune chroniqueuse ne s'attarda pas longtemps sur l'avis de Orion qui semblait regarder la carte sans mot dire et n'aurait sans doutes rien à y redire, et finalement tourna la tête vers Rose avec un sourire.

« Ce sera assez mouvementé mais c'est le chemin le plus court, ça nous évitera les traversées de lacs, montagnes et autres crevasses peu engageantes. Nous serons en Orient dans quelques jours comme ça ! »

Elle tourna à nouveau la tête vers Asène et Orion pour leur demander où ils souhaitaient aller après avoir amené Rose en Orient, mais ces deux-là s'étaient à nouveau mis à se moquer l'un de l'autre, ils ne s'arrêtèrent qu'un instant pour qu'Orion déclare :

« La capitale ! Allons à la capitale ! »

Asène tourna la tête vers lui avec une grimace.

« La capitale ? C'est affreusement loin ! Si on y va on a intérêt à passer par Clément !
-Clément ?, s'indigna Orion. D'accord, mais alors tu paieras l'auberge !
-J'ai pas un sou en poche ! », contesta Asène.

Meo soupira en secouant la tête d'un air désespéré mais avec une lueur d'amusement dans le regard, et laissant les deux autres continuer de jouer les agitateurs un peu à l'avant sur le chemin elle se mit à parler à Rose de tout et de rien, ne posant aucune question mais se contentant d'agrémenter la discussion de toutes sortes de sujets. Comme la journée était bien avancée entre leur mission du matin, leur rencontre avec Rose et les préparatifs du voyage qui avaient tardé, il ne fallut pas bien longtemps pour que la forêt qu'ils traversaient s'assombrisse. Meo finit par indiquer au groupe un autre chemin que le groupe pris, arrivant près d'une rivière à partir de laquelle ils cherchèrent un endroit pour se reposer, choisissant une clairière non loin pour installer leur camp qui se résumait en quelques morceaux de bois qu'ils allumèrent juste le temps que tout le monde s'endorme, puis les trois amis décidèrent de définir les tours de garde.

« Orion, tu prendras le dernier.
-Quoi ? Je suis tout à fait apte à prendre le premier !, fit remarquer le jeune homme à Asène.
-Tu as tendance à te lever avec le soleil, tu te reposeras mieux en te couchant en premier, expliqua Meo.
-Et puis tu t'endors trop facilement le soir », ajouta le loup en riant.

Orion prit une mine perplexe mais finalement, les tours de garde ayant été décidés - Meo prenait le premier et Asène le second, ce dernier voyant mieux que le reste du groupe dans le noir complet, ils avaient décidé de ne pas demander à Rose de prendre de tour de garde suite aux événements de la journée avec les gardes qui avaient dû l'épuiser - le groupe s'installa confortablement alors que l'obscurité s'intensifiait autour de la clairière, et ils se mirent à manger tranquillement, laissant la nuit tomber doucement sur la région. Meo s'était déjà un peu éloignée après une courte discussion avec Asène, prenant son livre sur ses genoux pour continuer de perfectionner l'itinéraire, tandis que Asène alimentait le feu et que Orion semblait déjà avoir les yeux qui se fermaient.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Jeu 15 Jan - 17:42

Cette journée avait était vraiment épuisante, entre course poursuite, mensonge sur mensonge et enfin un long voyage qui avait entamé et la marche avait était difficile pour la princesse qui se contentait de se promener dans les jardins et dans sa demeure le reste du temps elle le passer assise et ses pieds étaient tel que ceux des bébés et malheureusement elle allait devoir s'y faire rapidement puisque maintenant elle allait vivre comme ces voyageurs et elle ne pouvait s'en plaindre un seul instant puisqu'on ne voyait pas une simple demoiselle de rues se plaindre de la marche cela ne se voyait pas...

Rose mangeant en silence et de toute façon elle en avait pas la force et alla s'asseoir un peu à l'écart pour pouvoir enlever des chaussures elle avait du prendre les moins belle de sa garde robe celle qui ressemblait le plus à une paysanne mais malgré tout ces chaussures étaient en parfaite état et ne contenait pas de trou mais par cette fin de journée on pouvait contraster que la boue avait entouré celle-ci et cela fut bien la première fois que Rose pu voir autant de saleté sur ses affaires sans compter la cape et le bas de sa belle robe qu'elle devait cacher aux yeux de tous d'ailleurs une fois rendu dans leur prochaine destination elle se dépêcherait d'acheter un vêtement de paysans et de se débarrasser de sa belle robe de bourgeoise.

La demoiselle regarda ses pieds tout endolorie et soupira légèrement se disant qu'au bout du voyage cela serait compliquer de prouver sa richesse avec un corps endolorie par le voyage et des vêtements pauvres...


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Lun 17 Aoû - 22:02

Meo était trop loin pour voir Rose, le nez plongé dans son livre qui plus était, et Orion avait fermé les yeux et se concentrait sur l'idée de rester en position assise, ce qui n'était pas une réussite à en voir sa manière de tanguer. Aussi, seul Asène fut en capacité de voir Rose convenablement lorsqu'il releva les yeux du feu. Il lui fallut quelques secondes pour accoutumer ses pupilles du passage de la lumière forte des flammes crépitant au bout de ses pieds à l'obscurité qui entourait peu à peu Rose, une de ces mi-obscurités exaspérantes qui survenaient à l'approche de la nuit, pas tout à fait noire puisque le soleil s'accrochait à l'horizon et pas tout à fait lumineux puisqu'il parvenait à peine à éclairer la cime des arbres, de cette lueur du soir qui fait voir un peu flou. Cependant, l’œil de l'homme-loup était affuté, et lorsqu'il eut habitué son regard à l'ambiance il vit Rose fixer ses yeux. Se reculant du feu à cause de sa chaleur, il se mit à côté de Rose qu'il considérait un peu plus comme un membre du groupe à présent : après tout, ils avaient décidé de voyager pour elle, il ne pouvait pas constamment s'en méfier. Il fixa un instant ses pieds qui semblaient presque déformés par la marche.

« Ce n'est pas aisé de s'habituer à la marche. »

Il regarda Rose avec évidence. Fille de rue ou princesse, cela ne changeait rien au fait que tout le monde n'était pas habitué à voyager, et si elle cherchait des compagnons de route pour se rendre en Orient peut-être n'avait-elle jamais réellement quitté la région selon lui. Il tendit la main vers les chaussures de Rose, lui demandant la permission d'un regard, puis prit les chausses pour les observer brièvement. Son regard n'était pas critique, il se contentait d'analyser vite-fait. Un sourire parut sur ses babines.

« Oh, elles sont d'assez piètre qualité pour la marche même si elles sont élégantes. Le cuir est de bonne qualité et la semelle est fine... Mais la forme s'accorde peu au pied et les attaches ne tiendront pas longtemps. »

Il reposa aussitôt la chaussure, se justifiant à voix basse sur le fait qu'il a toujours eu plus ou moins un certain intérêt pour les chaussures. Il indiqua alors les pieds de la jeune fille.

« Il y a la rivière à côté, tu devrais aller les laver avant de t'endormir, ça te détendra un peu et la fraicheur devrait apaiser la douleur. Après quelques jours de marche tu devrais être plus habitué, tu auras moins mal sur une longue distance. Nous t'achèterons des chaussures à Pezlato, cela vaut mieux. »

Il se détendit, se mettant dans une position plus détendue. Malgré son côté sec lorsque, plus tôt dans la journée, il soupçonnait Rose de mentir, il ne semblait plus vraiment douter d'elle et lui adressait des sourires doux plus dignes de sa réputation d'ami de confiance. Au contraire, il semblait beaucoup plus se soucier du confort de sa camarade de route à présent que de son intégrité. Comme la discussion était lancée, il se permit de demander :

« Apparemment tu n'as encore jamais voyagé. Ce n'est pas toujours facile de convaincre la famille qu'on est fait pour ça, hein ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 27 Oct - 15:51

Soupirante, la jeune blessé ne vit pas toute de suite l'homme-loup s’approchait et sursauta quelque peu quand celui-ci s'installa près d'elle tendant la main vers ses chaussures, Rose hésita puis se contenta d'en tendre une sur la paire une mine boudeuse par la douleur de ses pieds.
Effectivement Asène confirma que ce n'était pas vraiment de bonne chaussures pour la marche et qu'il ne fallait pas s’inquiéter la douleur allait finir par partir et bientôt elle ne ressentira plus ces douleurs et mieux, ils iraient choisir une nouvelle paire pour un meilleur confort ce qui la rassura.

Rose: merci beaucoup de venir me demander comment je vais, c'est vrai que j'ai assez mal au pied, je ne suis pas habituer à marcher aussi longtemps et c'est vrai que je n'ai pas forcement les meilleures chaussures, c'est ce qui arrive quand on a des parents qui veulent qu'on soit belle et douce et non fort et aventureuse..

Elle remit rapidement ses chaussures pour ne pas marcher pied nue sur un sol ou toute bestioles pouvaient lui monter dessus, elle n'était vraiment pas habituer à dormir ainsi d'habitude elle avait son merveilleux lit chaud et tendre après avoir eu le droit à un bon bain chaud sans compté les massages et des coup de brosse dans ses cheveux qui à présent ne ressemblait plus à grand chose sauf à une grosse boule de poil...

Rose: Bon je vais profiter de la nuit pour soigner mes pieds et me laver un peu tu peux juste faire attention que personne ne s'approche je ne voudrait pas qu'on me voit...enfin tu comprend..

Ne sachant comment expliquer cela autrement elle se contenta de sourire bêtement et d'aller vers la source d'eau qui se trouvé à quelques m'être de leur campement par très loin d'eux mais assez pour se laver nue sans se faire voir des autres.
La demoiselle pu enfin se soulager de sa cape, des chaussures et de la robe qu'elle posa sur une branche et se laissa aller dans l'eau ce fut difficile au début l'eau était tellement froide comparait à ces bains chauffé mais avec le temps elle réussit à rentrer dedans et se fut un vrai bonheur de laver sa peau clair, ses long cheveux et ses pieds blessées.

Un vrai régal dans un monde si sombre..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mer 9 Déc - 20:31

Asène n'avait pas répondu à la demande de Rose oralement, se contentant de la regarder s'éloigner sans mot dire. Il se retourna vers Meo qui venait de se relever alors que la princesse disparaissait entre les troncs des arbres. Elle venait de poser le grimoire qu'elle déchiffrait plus tôt à ses pieds, fouilla un instant dans son sac comme pour s'assurer de quelque chose mais sans prendre le moindre objet se redressa et s'étira de tout son long en frémissant.

« Tu as froid ?, lui demanda Asène.
-Pas vraiment, mais je préfère profiter qu'il ne fasse pas encore tout à fait frais pour aller me détendre, puisque Rose y est aussi je vais la rejoindre. »

L'homme-loup s'apprêtait à dire autre chose mais un ronflement les coupa dans leur conversation. Leurs regards convergèrent vers Orion qui se frotta le nez en grognant et se retourna pour se replacer dans une meilleure position qui ne lui ferait pas pousser un nouveau ronflement qui gênait son sommeil : il s'était rapidement endormi après avoir abandonné l'idée de se maintenir assis et profitait à présent de sa cape repliée comme d'un oreiller, visiblement peu troublé par la température ambiante, il semblait que ce fut dans sa nature d'être si résistant. Asène eut un sourire amusé alors que Meo soupirait avec perplexité. Ils se contentèrent de mettre fin à leur discussion, la chroniqueuse quittant les lieux du feu de camp pour se diriger vers la petite rivière qui se trouvait à côté. La région de Thièr était une région très naturelle, les villages eux-même étaient construits selon la nature, il n'était pas rare que certaines demeures soient construites à partir de troncs d'arbre ou directement dans les branches des arbres les plus costauds. Entre les nombreux géants d'écorce de la région forestière, un très grand nombre de ruisseaux et rivières serpentaient et riaient joyeusement. Peu de gens, en dehors de la région de Thièr, étaient capables de dire combien de ces chemins d'eau rieuse parsemaient cette même région.

Meo, en arrivant non loin de la rivière, se dévêtit et poussa ses habits sous un buisson afin que les animaux alentours ne viennent pas les lui voler. Dans la forêt, de nombreux asreaux avaient tôt fait de substituer ce qu'on laissait trop longtemps hors de portée de vue. Ces créatures avaient un long corps fin et blanchâtre que l'on pourrait penser à priori n'étant pas très discret, mais leur cuir était fait de telle sorte que les couleurs s'y reflétaient d'une incroyable façon, pouvant presque laisser croire qu'ils changeaient de couleur selon leur volonté. De jour, leurs mouvements les trahissaient, mais dans l'obscurité leur corps prenait une couleur telle qu'ils se fondaient dans le décor, et leurs griffes rétractables au bout de leurs pattes palmées en faisaient de redoutables voleurs aussi bien sur terre que sous l'eau. Par chance, ils étaient en dehors de cela inoffensifs, ne possédant pas de crocs et n'usant de leurs griffes que pour accrocher les objets, profitant de pouces préhenseurs leur permettant de tenir facilement toutes sortes d'objets légers. Un simple coup léger dans leur museau plat cependant suffisait à les terrifier, ce qui expliquait que les quelques voyageurs qui sortaient des chemins forestiers pour traverser à très petite vitesse les fourrés utilisaient souvent une poignée de pailles longues ou une branche pour balayer le sol afin d'éviter de se faire malencontreusement voler leurs bottes comme cela arrivait souvent.

Après s'être assurée que ses vêtements étaient bien cachés par le feuillage, lequel déplaisait beaucoup aux asreaux au museau fragile par sa densité, Meo se redressa et prit s'approcha du chant de l'eau. Une ombre lui indiqua que Rose était déjà rentrée dans la rivière. Par terre, les vêtements de la jeune femme étaient parfaitement en vue. Meo se pencha par dessus, s'apprêtant à les repousser sous un buisson en supposant que Rose n'ait que rarement rencontré ces faucheurs si elle n'avait que peu quitté son village, mais son attention fut attirée par quelque chose qu'elle avait remarqué plus tôt dans la journée avec Asène. La qualité du tissu de la robe était fascinant, d'un rouge rubis très rare à obtenir dans cette matière proche d'un velours élégant, peu pratique en Été mais extrêmement confortable dans une saison plus fraiche comme l'Automne ou l'Hiver. Asène et elle avaient commencé à avoir des soupçons envers Rose à cause de cette tenue, mais leurs soupçons s'étaient envolés à mesure qu'ils avaient jugé que ne pas tout connaître de la princesse n'était pas une gêne dans la situation présente. Meo s'arrêta tout de même, prenant le tissu dans ses main. Le contact du tissu caressant dans sa chute ses frêles cuisses et tibias la fit frissonner et lâcher un petit gloussement.

« Wow, c'est magnifique ! Ce tissu est rare par chez nous, ce serait bête que tu te la fasse voler. Je met tes vêtements à l'abri ! »

Elle avait lancé cela à Rose, se doutant qu'elle devait s'être faite remarquer à force d'observer les vêtements au bord de l'eau ou du moins se disant que si ce n'était pas le cas il était plus honnête de faire part de sa présence. Elle se rabaissa et prenant, avec la robe, la cape et les chausses de la demoiselle chercha des yeux un buisson correspondant à ses attentes pour ne pas tenter les asreaux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moonlight Shadow [pv. roserouge]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Carried away by a moonlight shadow ♫ (Xaldin)
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» Shadow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des jeux de rôles :: JDR :: Intertemporel-
Sauter vers: