AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Moonlight Shadow [pv. roserouge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 13 Aoû - 2:49

Il est une dimension inconnue dans laquelle un continent prospère encore et toujours malgré les différences radicales de chacun de ses pays. Ce continent du nom de Sodenkai possède en son sein bien peu de pays mais si puissants chacun que pour tenir chaque Royaume soudé, pour que chaque Roi respecte les règles de ces terres si riches, un homme fut désigné comme un être supérieur à régner par delà tout ceci ; sage et respecté, on le vénère comme un Dieu, on ne peut se permettre de lui parler impunément sans bien choisir ses mots et ses demandes. Il siège dans le plus grand pays de ce continent, un pays capitale, et depuis des années, depuis son plus jeune âge, ne se voue qu'à gouverner ce continent, se donne corps, cœur et âme à son devoir, à protéger et aider chaque pays qui se trouverait en mauvaise posture face à la nature, aux créatures peuplant chaque lieu qui se montreraient néfastes pour les êtres y habitant ou face à leurs prétendus alliés...

Dans ce continent se trouve un pays. Petit, il semble bien peu important, mais il fut victime d'une guerre terrible dans des temps dits aujourd'hui anciens, une guerre entre trois tribus d'une puissance indomptable : la première était née sur ces terres et refusait que tout autre habitant vienne déranger celles-ci, on les nommait les chroniqueurs car leur savoir était tel qu'aujourd'hui encore chacun d'entre eux peut témoigner de ce temps comme s'il y avait vécu ; la seconde était en quête d'une terre pour maintenir la survie de ses membres, ils étaient forts et ambitieux mais respectueux envers la nature et les êtres vivants, non pas qu'ils soient liés à la terre ou aux arbres, mais chacun d'entre eux était en réalité un animal devenu humanoïde, une créature sauvage qui s'était civilisée avec le temps et l'évolution ; la dernière semblait la plus proche néanmoins de l'être humain que la plupart des pays de ce continent connait, c'était un groupe de voyageurs qui avaient bien besoin de repos, mais surtout de ressources et qui était prêt à laisser de côté le sommeil pour parvenir à trouver ces dernières.

La guerre entre ces trois puissances nomades fut chaotique, mais aucune des tribus ne fut détruite ; il fallu en venir à un pacte si les chefs de chaque groupe voulaient que leurs sujets survivent et ne fassent pas seulement partie de l'histoire ancienne. Ainsi ce pays aujourd'hui est l'enfant de ce pacte qui fut passé entre ces trois clans, chroniqueurs, hommes-bêtes et humains vivent ici en harmonie. C'était un pays pas vraiment comme les autres où l'armée n'était pas un bloc uniforme qui se déplaçait pour de grandes interventions ; ici, des équipes de trois membres, chacun d'une tribu différente, étaient formées afin de permettre un déploiement irréprochable pour s'occuper de chaque problème. L'entraînement était dur, mais le pays à la mentalité si fière ne manquait pas de volontaires tous plus originaux dans ses rangs, et il était connu pour toujours être si sûr...



Orion rattrapa de justesse le pain qu'il avait failli faire tomber dans son avancée : il tentait vainement de l'entamer depuis son départ à présent, mais impossible d'éviter les secousses dans ce fichu véhicule. C'était supposé être une simple et banale charrette, laquelle remuait dangereusement à chaque caillou rencontré sur cette route abîmée, d'autant plus qu'elle n'était pas tirée par un animal très équilibré dans sa marche. Cette bête appelée un rofh était une sorte de grande bête à fourrure colorée se trainant sur quatre pattes, dont le ventre et la trompe trainait presque au sol de même que sa tête plate, et qui pour éviter au mieux d'écorcher son ventre fragile au fin duvet blanc essayait de se relever le plus possible malgré sa carrure reptilienne, autant dire qu'il valait mieux ne pas avoir le mal de mer dans ce genre de montée. Aussi, personne ne fut étonné dans la charrette quand Orion poussa un long soupir, se décidant à abandonner l'idée de se remplir l'estomac.

« Trompe de rofh !
-Fait gaffe, il pourrait t'entendre », plaisanta Asène, son compagnon de route.

Meo, la troisième membre du groupe, sourit à la plaisanterie. Asène était le plus positif de l'équipe. Grand et fort, il profitait de toute la puissance d'un loup ; il faut dire qu'en tant qu'homme-bête son côté bête n'était autre que celui d'un loup d'un autre côté. Sa tête de loup gris affichait toujours un large sourire amusé, même si son fin regard couleur de glace ne laissait aucun doute sur son sérieux et l'intelligence qu'il tenait de sa mère, laquelle était un chroniqueur malgré le fait que lui soit homme-bête. En tant que sang mêlé, il ne s'était jamais fait brimer par qui que ce soit, étant même l'un des premiers à être né de deux parents de tribus différentes on avait plutôt tendance à l'admirer qu'à le rabaisser, d'autant plus que peu de gens détestaient ce garçon assez diplomate qui trouvait toujours quelque chose de sympathique à dire.

Meo, quant à elle, était discrète dans son caractère mais pas dans son physique. Plutôt posée, elle n'aimait cependant que les vêtements originaux et très visibles : robes larges et bouffantes ouvertes à l'avant sur un short et de longues bottes à ornements divers, elle aimait porter les rubans et les chapeaux hauts - comme des chapeaux de sorcière la plupart du temps au grand amusement de certains - dont la pointe retombait entre ses épaules sur son tatouage de chroniqueur qu'elle avait reçu, conformément aux traditions, en arrivant à assimiler toute l'histoire encore connue aujourd'hui de ses semblables, et qui représentait un charmant papillon ; elle aimait les couleurs et la légèreté, on la trouvait physiquement très féminine avec ses cheveux châtains coupés au carré et ses grands yeux bleus-gris qui cachaient derrière un semblant de timidité une grande intelligence, mais elle avait tendance à manquer un peu de féminité auprès de ses deux compagnons...

Quant à Orion, ce jeune homme que ses deux amis suivaient en riant bien fort bien souvent était de nature très vivant et fonceur. Il avait des cheveux d'un noir de jais qui se dressaient toujours en une coupe indomptable et assez exaspérante pour ses parents qui n'étaient jamais parvenus à en faire quelque chose de présentable, et ses yeux verts trahissaient son côté bon-vivant, cœur d’artichaut et surtout le fait qu'il s'emportait trop facilement que ce soit dans des colères noires ou dans l'excitation du feu de l'action. Il rêvait d'un avenir héroïque et pour tout dire ne semblait jamais gagner en maturité, tout ce que ses camarades avaient acquis en intelligence dans leur prime jeunesse il était passé au dessus comme un oiseau au dessus de leurs tête, et s'il avait réussi le test d'entrée dans la garde du pays c'était uniquement grâce à son impulsivité, son entêtement et surtout sa chance. Il n'était en tout et pour tout pas bien doué et pas bien intelligent, mais il avait un cœur en or et cela personne ne pourrait le nier.

C'était un petit groupe assez récent de la garde du pays, les petits bleus qu'on les appelait, mais malgré tout il réussissaient plutôt bien leur devoir et on entendait de bonnes choses sur eux. À l'exception de quelques destructions de bien par-ci par-là dû à la maladresse de Meo ou à l'impulsivité d'Orion tout se passait bien pour eux... Jusqu'à ce jour où, à l'approche du village dans lequel ils devaient accomplir leur prochaine mission, ils firent une rencontre hors du commun.

« Arrêtez-vous !
-Ne la laissez pas s'échapper ! »

Orion, Meo et Asène tournèrent la tête vers la route qui défilait derrière eux par les rideaux de la charrette bien ouverte. C'était une charrette bien souvent utilisée au transport du bois, aussi pour en descendre il suffisait de sauter par l'arrière, tout comme pour monter il suffisait de rattraper ce même arrière et de sauter dans le véhicule en bois et en fer, d'autant que l'on ne risquait rien compte tenu de la vitesse affolante du rofh. Aussi, quand le trio tourna la tête, rien ne gênait leur champ de vision, leur permettant de voir une silhouette emmitouflée dans une longue cape courir sur la grande route, poursuivie par des gars en armure pas très commodes...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 13 Aoû - 11:10

- A l'aide aidez moi!

Tournant la tête vers les gardes la poursuivant, ils gagnaient en distance, pourquoi fallait-il qu'ils soient aussi rapide même avec leur armures qui devait être vraiment très lourde à porter.

Mais cette histoire commence bien avant cette course poursuite..par une nuit froide de décembre le jeune couple royal de se pays étaient bien triste..la jeune reine qui avait seulement une vingtaine d'année accoucha de jumeaux, cette nouvelle aurait pu les rendre heureux et tout leur royaume aussi mais c'était sans compte leur mort à la naissance, n'être est mourir que cela pouvait être triste surtout pour une mère qui avait passer si longtemps à déjà les aimer..

Une des domestiques prit les enfants royal mort et sortie de la chambre pour les emmener loin de la vue des parents, alors même que le Roi alla au balcon pour annoncer la mauvaise nouvelle les larmes coulant encore sur ces joues.
Mais un miracle se produis, sans aucune explication possible la servante retourna dans la chambre en hurlant de joie et dans ses bras un petit être qui pleurer, un des enfants se réveilla d'entre les mort, elle voulait vivre..et avait vaincu la mort elle même..

Le Roi la pris dans ses bras et retourna voir ces fidèles sujet et brandit l'enfant la joie qui éclater le regard, cette enfant bénit des dieu fut appeler...


- Rose ou êtes vous? Rose!

La servante s'assit sur le lit royal épuiser de chercher partout après la petite demoiselle qui tout les jours se cacher pour ne pas travailler ou même s'habiller..
Néanmoins un petit bruit se fut entendre dans le coffre au pied du lit ce qui fit sourire la servante qui malgré son age travailler encore pour le Roi et la Reine, étant choisie pour surveiller de près cette petite peste.

Ouvrant le coffre elle fixa surprise de voir la petit princesse de huit ans enroulée de tissu complètement nue en dessous, criant de surprise d'avoir était découverte elle ria et sortie avant de courir vers les grands couloirs passant au passage entre les jambes de cette pauvre servante trop veille pour ces bêtises!
Riant de bon cœur et adorant s'habiller de voile c'est ainsi qu'elle vécu entre devoir royal et jeu de cache cache avec les employers..


Ce jour la aussi elle profita de ne pas se faire prendre pour partir du château comme souvent depuis quelque temps, c'est qu'elle avait une idée en tête cette petite et elle voulait le réaliser.
Courent le plus possible elle passa à côté d'une charrette contenant à première vue à trois individu.
Elle s’arrêta quelques seconde devant eux semblant essouffler d'avoir courut aussi longtemps.
Ne dévoilant que son beau visage fin, elle les fixa semblant terrifier par les hommes qui la pourchasser.

Rose: pitié aidez-moi! ils veulent me tuer!


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 13 Aoû - 12:32

Ce qui arrivait sur la charrette de rofh des trois compagnons de garde n'était autre qu'une jeune et jolie femme, visiblement affolée et terrifiée. Elle sembla passer à côté de leur véhicule pendant un temps mais s'arrêta soudain, leur lançant un regard suppliant : son beau visage aux traits si fins ne laissait paraître aucune imperfection digne d'une éventuelle paysanne, et pour tout dire elle ne semblait porter aucun trait physique de chroniqueur ou d'un humain de ce pays. Asène plissa les yeux à la vue de ce visage, semblant plutôt méfiant face à cette femme qui semblait avoir le diable aux trousses.

« Pitié aidez-moi ! Ils veulent me tuer !
-Quoi ? »

Asène tourna un regard désapprobateur vers Orion quand celui-ci pris cet air si surpris, se relevant de son banc, ce qui d'ailleurs manqua de peu de le faire se retrouver à plat ventre dans le véhicule à cause des secousses dues au rofh. L'homme-loup savait déjà ce que pensait le jeune homme à cet instant, il était difficile de ne pas savoir qu'il devait déjà en un instant ressentir une vague d'héroïsme s'élever en lui, le poussant à vouloir sauver la demoiselle en détresse. Mais avant que l'un de ses compagnons n'ait eu le temps de l'arrêter, il bondit hors de la charrette, manquant de faire tomber cette pauvre Meo qui avait tenté de le rattraper au vol. Asène se pinça l'arête du museau, poussant un long soupir exaspéré.

« Orion, cervelle de rufh ! »

Il se décida néanmoins à sauter de la charrette, aussitôt suivi de Meo, tous deux rejoignant Orion au devant de la "demoiselle en détresse". Le brun avait déjà dégainé son épée d'un air décidé et faisait face aux gardes d'un air assuré. Asène soupira :

« Je suppose que si je te dis que c'est une mauvaise idée tu ne vas pas m'écouter ?
-Taïaut ! »

Sur ce "cri de guerre", Orion bondit sur les assaillants, se battant comme un beau diable contre ces malfrats qui osaient s'attaquer à une pauvre et faible femme. Asène leva les yeux au ciel.

« C'est bien ce que je pensais...
-Dépêche-toi Asène ! »

Le loup tourna la tête vers Meo qui rejoint Orion dans la bagarre qui se déroulait alors, semblant bien décidée à empêcher un garde d'attaquer leur ami par derrière. Le pauvre Asène qui visiblement était ignoré malgré sa sagesse dû se rendre à l'évidence qu'il n'y avait plus rien d'autre à faire si ce n'était les aider à repousser l'ennemi. Il jeta un coup d’œil vers la demoiselle en détresse.

« Restez en arrière, on s'en occupe. »

Sur ce il rejoint ses deux amis qui déjà avaient réussi à mettre un des hommes en déroute.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 13 Aoû - 12:57

Alors sa elle ne l'aurait pas cru, elle avait trouvée les bon pigeons ou plutôt "le" super pigeon pour l'aider à partir d’ici, en plus en les voyant se battre ils semblaient bien fort et en quelques minutes les gardes se rendit compte qu'ils n'arriveraient jamais à gagner et fixant Rose longuement se contentèrent de partir, sachant que bientôt ils reviendraient en force pour revenir la chercher cela n'était pas encore fini.

Rose fit la moue avec un peu de chance elle finirait par réussir à partir et peu grâce à ce groupe.
Elle alla vers Orion et attrapa son bras droit le serrant contre elle toute joyeuse.

Rose: ho merci! vous m'avez sauver la vie!

Retirant son capuchon un instant toute cette course l'avait épuiser et l'avais bien suer, ses cheveux brun retomba sur ses épaules puis jusqu'à son dos, un peu de sueur tomba sur son front et avait mouiller un peu ces cheveux mettant en avant ces belles bouclettes qui étaient mit en valeur par ces grands yeux vert émeraude, des yeux à faire fondre n'importe quel cœur tendre.

Rose: mon sauveur a t'il un nom? ou plutôt mes sauveurs..


Tournant le regard vers ces droits individu elle attendit leur réponse gardant le bras de cette Orion dans ses bras coller contre sa poitrine qui pouvait révéler une poitrine généreuse.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 13 Aoû - 13:17

Asène laissa échapper un grognement bestial quand le dernier garde prit ses jambes à son cou juste après ce qui semblait être leur chef. Super, maintenant ils avaient sauvé une fille dont ils ne pourraient plus se débarrasser de la journée, comme chaque fois me diriez-vous si vous connaissiez de bon vieil Orion. Celui-ci afficha un sourire vainqueur, visiblement fier de ce qu'il venait de faire, mais lorsqu'il se retourna son air de conquérant fut bien vite remplacé par un air ahuris lorsqu'il sentit deux bras entourer le sien et une poitrine généreuse se coller à lui.

« Oh merci ! Vous m'avez sauvé la vie !
-Ah c-c-ce n'est rien, hahaha. »

Le jeune homme afficha un sourire bienheureux : sauver une demoiselle charmante de quelques malfrats pas bien difficiles à mettre en déroute et se retrouver généreusement remercié par la mignonne en question, il n'aurait jamais imaginé que cela lui arrive alors qu'il débutait tout juste dans la garde. Asène le fixa avec un long soupir désespéré, échangeant un regard avec Meo qui semblait avoir compris ce qui le titillait depuis le début, c'était un peu trop un heureux hasard pour en être vraiment un, surtout si la jeune inconnue se montrait si... tactile. C'est à ce moment-la que la demoiselle retira alors son capuchon : une longue chevelure châtain bouclée retomba en cascade sur les épaules de la magnifique personne dont le visage, à la lumière du jour, semblait encore plus magnifique tandis que ses longs cils laissaient à présent paraître le profond vert émeraude de ses yeux. Orion écarquilla les yeux, rougissant d'embarras face à la beauté de la demoiselle ; Asène lui-même entrouvrit la bouche d'un air ahuris mais fut ramené sur terre par Meo qui referma sa gueule du bout de ses doigts, lui lançant un regard sévère auquel l'homme-loup répondit en se grattant nerveusement l'arrière de la tête. Malgré la sueur qui avait coulé sur le front de la jeune femme, elle était d'une beauté indéniable.

« Mon sauveur a-t-il un nom ? Ou plutôt mes sauveurs... »

Orion laissa échapper un rire un peu idiot avant de prendre une expression presque sérieuse, tirant ses cheveux vers l'arrière - même si ceux-ci retrouvaient aussitôt leur place - dans une position se voulant très classe ; en définitive, une bonne pose de frimeur.

« Je me nomme Orion, et voici mes deux larbins !
-Asène, corrigea l'homme-loup avec un grognement menaçant vers Orion qui rentra la tête dans les épaules d'un air boudeur. Je suis Asène de la tribu des hommes-bêtes.
-Et moi c'est Meo de la tribu des chroniqueur, ajouta la demoiselle avec un petit sourire amusant pour la dispute entre Orion et Asène.
-Nous sommes une équipe de garde du pays de Thièr, reprit le loup, et peut-on connaître votre identité ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 13 Aoû - 13:43

Ils étaient vraiment trop drôle! C'était bien la première fois qu'elle tombait sur ce genre de personnes et c'était vraiment super, avec le regard qu'ils portaient sur elle, surtout ces deux jeunes hommes, elle pourrait faire ce qu'elle voulait d'eux.

Écoutant attentivement Orion, elle ria en l'entendant parler de larbin plutôt que compagnons ou amis.
Restant près de celui-ci elle se contenta de lui lancer des petits regards doux puis tourna la tête vers l'homme-loup avant d'aller vers celui-ci jouant avec ses doigts derrière son dos se penchant pour observer celui-ci de plus près rapprochant son visage du sien et observant ces yeux qui étaient magnifique à son gout.

Rose: moi? je m'appelle Rose et je suis aussi d’ici, mais malheureusement je suis souvent poursuivit par de mauvaises personnes..vous n'êtes pas de mauvaise personne vous?

Le fixant d'un regard tellement triste qu'on aurait presque pu voir ces yeux briller comme ci elle allait pleurer, on aurait vraiment pu l’applaudir pour son jeu de rôle super bien faite!
De toute manière elle ne pouvait dire à ces jeunes gens qui elle était vraiment..une princesse voulant partir loin d’ici et danser aussi longtemps qu'elle le voudrait, et personne n'allait se mettre entre elle et son rêve..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 13 Aoû - 14:36

Asène croisa les bras, attendant la réponse de l'inconnue avec méfiance. Même si Orion n'y avait pas prêté attention, ses deux compagnons avaient bien vu la dégaine des malfrats poursuivant la demoiselle, et on ne pouvait être plus sûr qu'eux sur le fait que ces hommes étaient des gardes. Mais lorsque Rose s'approcha soudain de lui, Asène baissa brièvement les oreilles, surpris, et recula assez brusquement la tête quand la jeune fille approcha un peu trop son visage de son museau ; il ne niait pas sa beauté, de là à rester aussi gaga et stupide que Orion il s'en passerait, et pour tout dire c'était plus avec une expression de perplexité qu'il fixait à présent la jolie fille qu'avec passion.

« Moi ?, finit-elle par répondre d'une voix mielleuse. Je m'appelle Rose, et je suis aussi d'ici. Mais malheureusement je suis souvent poursuivie par de mauvaises personnes... »

Le regard de ladite Rose s'assombrit d'une légère crainte à laquelle quelques larmes s'ajoutèrent au coin de ses yeux : elle avait vraiment l'air adorable comme ça, et pour tout dire deux personnes du groupe étaient déjà tombé dans le panneau au moment même où elle leur avait lancé ce regard.

« Vous n'êtes pas de mauvaises personnes vous, n'est-ce pas ? »

Asène plissa les yeux, s'apprêtant à répondre qu'il valait mieux pour chacun qu'elle prenne la charrette de rufh avant qu'elle ne reparte afin qu'elle regagne la ville la plus proche, et si possible sans leur demander de l'accompagner puisque ce n'était décidément pas bon pour la santé mentale d'Orion, mais avant qu'il n'ait pu décocher le moindre mot il se fit bousculer par Meo et Orion qui passaient devant lui, lui arrachant un air ahuris à nouveau : la jeune fille et son compagnon fixaient Rose avec des yeux brillants d'admiration, semblant la trouver adorable pour la première, bien trop charmante pour le second, et tous deux s'empressèrent de s'exclamer :

« Pauvre Rose !
-Ne t'inquiète pas, nous les méchants on leur botte l'arrière-train !, ajouta Orion.
-Oui, on va vous protéger lady Rose, vous n'avez qu'à nous accompagner au prochain village !, renchérit Meo.
-Euh, les gars...
-Compte sur nous ! », achevèrent-ils d'une même voix en ignorant Asène.

Le loup resta un instant figé, un peu perdu dans la discution, mais regardant ses deux compagnons et Rose il finit par pousser un long soupir de désespoir, laissant ses épaules retomber : inutile de dire quoique ce soit, ils ne l'auraient pas écouté. Il se redressa avec un sourire résigné, une oreille tombante comme en signe d'abandon et un semblant d'amusement dans le regard. Après tout, il ne pouvait pas dire que cela le dérangeait totalement, c'était ce genre d'aventures un peu loufoques qui l'amusait quand il était avec ses deux camarades.

« Bien, dépêchez-vous où le rufh va nous semer », plaisanta-t-il avec un soupir rieur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 13 Aoû - 14:46

Croyant devoir se débrouiller seul ce fut en plaçant ses mains sur sa bouche laissant même couler une larme sur une de ses joues qu'elle fixa les deux compagnons qui sembler la trouver mignonne c'était une occasion en or et il fallait à tout pris en profiter!

Rose: ho merci! vous êtes vraiment super gentil je ne sais pas comment vous remerciez!

Allant directement donner un baiser sur une joue de Orion et allant prendre les mains Méo le regard brillant de bonheur.

Rose: je suis trop contente de vous avoir rencontrez!  

Souriante grandement elle replaça son capuchon et alla monter dans la calèche avec un peu de mal il fallait bien se l'avouer remontant sa cape dévoilant un bout de sa robe qui semblait être de la soie rouge à première vue un tissu bien trop riche pour une simple paysanne..  
Elle alla donc s'asseoir sa cachant de l'entrée pour ne pas se faire voir de l’extérieur, personne ne devait la reconnaitre même les villageois pouvaient reconnaitre son visage et crier qu'elle essayait de s’enfuir encore..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 13 Aoû - 18:16

Rose sembla extrêmement touché par la réaction des trois compagnons ; du moins elle le semblait, même si Asène releva un sourcil en voyant une larme naître au coin de l’œil de la demoiselle.

« Oh, merci ! Vous êtes vraiment super gentils, je ne sais pas comment vous remercier ! »

Du moins, c'est ce qu'elle dit, car elle sembla directement comprendre les attentes de Orion, se dirigeant vers celui-ci en lui accordant un simple baiser sur la joue qui néanmoins suffit à le faire devenir rouge comme une tomate. Puis elle prit les mains de Meo qui lui sourit largement, semblant toujours croire à ces grands yeux brillants qu'arborait la jeune inconnue.

« Je suis trop contente de vous avoir rencontrés !
-Enchanté aussi », répondit Meo avec un petit rire en glissant un regard vers Orion.

Celui-ci était figé sur place, des larmes de bonheur aux yeux. Asène soupira, secouant un peu la tête en le voyant ainsi, faisant un signe de tête à leur camarade chroniqueuse pour lui accorder que Orion avait sérieusement une case en moins quand une jolie fille se joignait au bataillon. Il se retourna en voyant Rose tenter, difficilement, de grimper dans la charrette rufh. Elle se débattit tant et bien que sa cape laissa paraître le tissu de la robe qu'elle portait au dessous. Asène écarquilla les yeux.

« Tu as vu ?, demanda-t-il à Meo.
-Quoi donc ?
-La robe qu'elle porte est bien riche pour quelqu'un de notre pays, et la coupe est trop différente de ce que l'on peut faire ici... »

Meo tourna la tête vers la charrette, voyant en effet Rose aller vers l'avant de la charrette, loin de l'entrée, tandis qu'elle arrangeait le tissu de sa cape sur la robe qu'elle portait au dessous : elle eut à peine le temps de voir la matière semblable à du velours d'une couleur rouge flamboyante. Elle releva les sourcils.

« Trompe de rufh !
-Tu l'as dit, répondit Asène. Cette fille est étrange...
-Qu'est-ce que vous foutez culs de teso ? Dépêchez-vous ! »

Asène et Meo lancèrent un regard surpris à Orion : celui-ci avait déjà sauté dans la charrette qui reprenait sa marche secouée et leur faisait de grands signes avec un sourire revigoré. Alors lui, une jolie fille et c'est reparti. Les deux compagnons échangèrent un regard avec un léger soupir mais s'empressèrent de rejoindre la jeune inconnue et leur camarade, le loup sautant dans la charrette avant d'attraper la main de la chroniqueuse pour la faire sauter à l'intérieur. Asène se redressa en lançant un sourire narquois à Orion, sourire qui voulait tout dire :

« Comme ça on me traite de culs de tesolup, cervelle de rufh ?
-Euh... »

Le loup passa son bras sur les épaules de Orion, lui bloquant le cou en lui tirant l'oreille de sa patte libre, empêchant son camarade de se libérer malgré le fait qu'il se débattait fortement ; il faut dire aussi que face à la force de Asène le jeune homme n'avait aucune chance. Le tesolup était une espèce assez courante quelle que soit la contrée. Malgré le fait qu'elle soit haute sur patte, rappelant vaguement avec son corps pataud une sorte d'autruche qui ne portait pourtant ni plume ni ailes, pour tout dire à l'exception de deux grandes pattes il n'avait rien. Sa peau était tombante et rappeuse et sa tête supportée par un long cou tortueux était plutôt petite avec une gueule comme un long bec plat. C'était une des créatures les plus lentes et maladroite de l'empire, et de loin celle qu'on utilisait le plus pour se moquer d'autrui ; autant dire qu'il n'était pas rare qu'Orion taquine Asène avec cela comme pour chercher à le provoquer, les menant à ce genre de scènes de ménage plutôt courante.

Ils se calmèrent après un moment, préférant éviter que l'un d'entre eux ne passe par dessus bord avec les secousses désagréables du rufh. Vous vous étonnerez sans doutes du pourquoi ce genre de bêtes était utilisée au déplacement, mais comme dit plus tôt les charrettes de rufh étaient plus souvent utilisées au transport de bois du fait de la force de la bête plutôt qu'au transport, et seuls quelques paysans profitaient de ce véhicule comme un transport. Néanmoins, c'était le transport - gratuit - qu'avaient décidé d'utiliser les membres de la petite équipe de garde. Ils évitaient de discuter pendant le déplacement, il faut dire que ce n'était pas facile de discuter ainsi, déjà que ceux qui n'étaient pas habitués à ce transport étaient souvent malades. Ce ne fut qu'en arrivant au village que Orion décida de se relever dans la charrette, se retenant comme il pouvait pour observer à l'extérieur derrière le véhicule avec un sourire plein d'entrain. Asène se tourna vers Meo, parlant comme il pouvait malgré les secousses.

« Où doit-on aller ?
-Normalement, répondit la chroniqueuse en fermant les yeux comme pour "chercher dans sa base de données" comme disait Orion, nous allons nous arrêter au bout du marché. Nous marcherons ensuite jusqu'à la mairie. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 13 Aoû - 20:43

Son ventre lui faisait vraiment trop mal, quel idée de se transporter avec cette bête qui faisait autant bouger la charrette!
Tenant son ventre pour ne pas vomir elle essaya de cacher son dégout avec son capuchon en le plaçant plus profondément sur sa tête.

Une fois arriver elle entendit parler d'aller au village et plus précisément vers la mairie, elle ne pouvait aller la bas, tout le monde allait la reconnaitre ou pire l'attraper une fois de plus!

Allant se placer près d'Orion, elle se serra un petit peu complétement malade pour elle le transport qu'elle connaissait c'était les cheveux et non ces trucs horrible!

Rose: je me sens pas très bien tu peux rester avec moi dans la charrette?


tournant les yeux vers celui-ci elle fit sa petite moue de petite fille ne voulant absolument pas aller en ville.
Et de plus elle voulait lui demander pour l'aider à partir d’ici et aller au royaume d'Orient pour enfin vivre son rêve!!


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mer 14 Aoû - 0:15

Asène commença alors à s'assurer du rapport qu'ils feraient à la mairie afin de compléter leur mission, Meo lui confirmant chaque point important tandis que Orion ne semblait pas plus que cela écouter. Pour lui c'était plus un calvaire de faire un rapport qu'un achèvement de mission. Mais alors qu'il se concentrait sur l'observation ultra-importante de deux paysans qui devaient certainement parler de la récolte moyenne de cette saison moyenne dans leurs champs moyens il sentit à nouveau un contact chaud contre son bras qui le fit se tendre comme un ressort, le visage toujours aussi rouge ; à croire presque que c'était sa couleur de peau naturelle, déjà que Meo avait une peau à la couleur étrange - légèrement gris, légèrement bleuté, cela mettait en valeur ses grands yeux bleus-gris et son tatouage lapis - il lui aurait presque fait concurrence pour la place de membre de la tribu des chroniqueurs. Il baissa les yeux vers Rose, surpris.

« Je me sens pas très bien, avoua la demoiselle, tu peux rester avec moi dans la charrette ? »

Orion eut un moment d'arrêt en voyant le regard adorable que lui adressa la demoiselle, suppliante et visiblement mal en effet, mais se mit alors à rire nerveusement. Néanmoins quand il voulu répondre Asène le coupa, son regard fier et sévère persistant.

« C'est normal lors d'un premier voyage en charrette de rufh de se sentir ainsi, les nausées passent dès qu'on descend du véhicule. Nous arriverons dans quelques minutes.
-Mais si tu te sens mal on peut descendre tout de suite ! »

Avant que Asène et Meo n'aient pu dire quoique ce soit Orion prit la main de Rose avec un grand sourire, la faisant se relever et s'apprêtant à sauter. Il s'arrêta juste avant, adressant un air joyeux à ses camarades.

« Vous vous occupez du rapport ; à plus ! »

Sur ce il sauta sous l'air indigné de Asène, et avant qu'il n'ait eu le temps de pester il vit Meo sauter à la suite de Orion, lui adressant un sourire amusé qui voulait tout dire. L'homme-loup poussa un long soupir exaspéré : on disait qu'il était aimé de tous mais il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin. La charrette s'éloigna vers le centre du village tandis que Meo rejoignait Orion qui avait tiré Rose au marché sans vraiment demander son avis...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mer 14 Aoû - 0:30

Bon elle se retrouvait quand même en ville mais heureusement pas à la mairie c'était déjà sa de gagner, non?
Suivant Orion..de toute manière elle n'aurait pas pu faire autrement sachant qui lui tenait la main ce qui la fit légèrement rougir, oui elle rougissait cela l'avait un peu surpris elle se l'avouer.

Rose: ou va t-on?

s’inquiétant de se retrouver en vile alors que son capuchon ne tenait pas vraiment en place et tomber trop souvent à son gout.
Elle continua d le suivre voyant bientôt la jeune fille de l'équipe venir aussi ce qui la fit sourire et même un peu rire, elle en connaissait un qui n'allait pas être content.

Rose: je ne préférè pas vraiment me faire voir en ville la journée..et si d'autres personne essayer de m'attraper?

Faisant la moue elle se demandait comment elle allait trouver le moyen de partir de cette ville et trouver comment demander à aller au pays d'Orient.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mer 14 Aoû - 23:42

Orion avançait d'un pas fier en direction du marché, un grand sourire bienheureux sur le visage. Comme quoi c'était plutôt utile d'avoir un collègue et bon ami qui en avait dans le crâne ! Mais tandis qu'il ralentissait un peu le pas pour attendre Meo qui l'appelait au loin, Rose posa une question bien embarrassante :

« Où va-t-on ?
-Ah ! »

Le jeune homme tourna la tête vers elle avec un grand sourire, lequel grand sourire était particulièrement figé étrangement. Il y eut un long silence tandis qu'il ralentissait de plus en plus, jusqu'à-ce que les deux jeunes gens se retrouvent à l'arrêt, bien vite rejoints par la jeune - et essoufflée - Meo.

« Euh... bonne question...
-Raah !, soupira Meo en mettant les mains sur les hanches avec exaspération. Tu es irrécupérable Orion, toujours à foncer tête baissée sans prendre un temps de réflexion !
-Héhé. »

Orion se gratta l'arrière de la tête avec un grand sourire rayonnant, accordant un discret désolé à la chroniqueuse qui croisa les bras en gonflant les joues, visiblement insatisfaite de ces excuses qui sortaient un peu de nulle part. Rose, qui avait sans doutes recouvré son souffle et surtout sa santé maintenant sortie de la charrette rufh, remit alors une seconde question sur le plat, attirant l'attention des deux collègues qui se bagarraient silencieusement :

« Je ne préfère pas vraiment me faire voir en ville la journée... Et si d'autres personnes essayaient de m'attraper ?
-C'est vrai ! Bon sang, Orion tu ne penses vraiment à rien !
-Que tu dis, coupa le jeune homme en plissant le nez d'un air outré, j'ai la solution. »

Sans lâcher la main de Rose - ce serait stupide de laisser passer une telle occasion - il la tira dans une ruelle, ignorant Meo qui l'appelait au derrière. Elle poussa un long soupir, levant les yeux au ciel.

« Quel idiot de tête de rufh ! »

Malgré ces paroles hautement insultantes pour l'idiot en question, elle s'empressa de reprendre sa poursuite du duo, ne voulant pas les perdre de vue officiellement pour qu'ils ne se retrouvent pas en danger sans elle pour leur donner un coup de main, officieusement parce qu'elle ne voulait pas rater un seul instant quelque chose qui pourrait être éventuellement amusant dans les heures qui suivraient. Orion passait dans les ruelles le plus souvent possible, évitant soigneusement toute personne qui lui semblerait "suspecte" - surtout l'innocente petite grand-mère avec son panier de charcuterie, c'est extrêmement suspect à ce niveau d'innocence tout ça - se dirigeant vers l'entrée de la ville. Quand il y parvint, passant sous le nez des gardes qui s'apprêtaient à l'attraper au passage, il profita du fait que Meo savait parfaitement distraire ce genre de gens - et surtout les calmer chaque fois qu'ils s'énervaient contre son idiot de collègue... - pour partir un peu plus loin. Il s'arrêta finalement au niveau de la forêt, Meo les rejoignant à ce moment-là, essoufflée.

« Bon sang !, fit la jeune fille en soufflant comme un buffle. Mais où tu cours comme ça ?!
-Ça va râle pas, on rejoindra Asène après...
-Là n'est pas le problème ! »

Orion haussa les épaules, laissant Meo faire sa leçon d'éducation seule dans son coin, alors qu'il se tournait vers le côté de la forêt où un petit ruisseau découlant d'une source se trouvant tout juste à quelques mètres de là chantait paisiblement près des remparts de la ville.





Dernière édition par Cricri le Ven 16 Aoû - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Ven 16 Aoû - 11:15

Une fois enfin arriver dans un endroit calme, elle reprit son souffle complétement épuiser elle avait presque perdu l'habitude de courir aussi longtemps d'habitude elle se faisait attraper bien avant.
Rose fixa la jeune femme disputer Orion alors que celui-ci semblant faire la moue.
Rose ria un petit peu à cette scène avant de lâcher la main d'Orion, celui-ci ne l'avait pas lâcher depuis bien longtemps si il avait su à qui il tenait la main il ne saurait surement plus ou se mettre, souriant à cette idée elle alla vers la source le regard doux et rêveuse.
Si elle devait réussir à aller au pays d'Orient elle serai si heureuse, elle devait leur demander coute que coute!

S'approchant de la source elle se pencha pour fixer l'eau jusqu'à s'asseoir au bord inspirant profondément profitant de l'air frais du dehors être enfermer dans un château c'était comme si on était enfermer dans une prison dorer en fin de compte..

Rose: merci..

Elle ne savait pas si ils l'avaient entendu mais elle sourit et se releva s'amusant sur le bord de la source comme dansante un peu tournant sur place ou faisait des mouvements pas comment avec ces bras s'amusant comme une enfant de sortie.

Rose: Orion?

Elle le fixa puis souriante avec un air taquin, elle alla vers lui se plaçant bêtement derrière lui coller à son dos posant les mains sur ces épaules et susurrant à l'oreille.

Rose: tu as un rêve toi? moi j'en ai un..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Ven 16 Aoû - 17:26

Orion marchait le long du ruisseau en regardant bêtement l'eau : il semblait qu'un rien le contentait, et d'un autre côté à sa manière de marcher il était difficile d'imaginer qu'il puisse rester sur place. Il trottait, piétinait, s'asseyait pour se relever aussitôt, allait vers Rose et Meo et repartait dans l'autre sens. Il vint contourner Rose en la fixant avec un grand sourire gentil quand elle s'assit près de la source. La jeune fille fixait l'eau, apaisée...

« Merci...
-Quoi ? »

Le jeune homme du trio se retourna vers Rose, intrigué. Elle avait parlé d'une voix si douce et si basse qu'il n'avait rien entendu, mais la demoiselle s'était déjà relevée et suivait le cour de l'eau bras tendus, faisant de grands gestes, dansant sur un pied telle une enfant qu'on autorisait à sortir après une éternité passée entre quatre murs ; il ne pensait pas à l'instant être si proche de la vérité. Orion sourit de la voir s'amuser ainsi et s'accroupit près de l'eau tandis que plus loin Meo s'était aménagé un coin contre un arbre pour lire paisiblement. En regardant dans le petit ruisseau on pouvait voir de minuscules poissons colorés glisser entre les cailloux...

« Orion ? »

À l'entente de la voix de Rose l'intéressé releva la tête d'un air interrogateur, la voyant lui sourire. L'endroit était paisible, c'était plaisant de rester ici à discuter calmement, même si le calme n'était pas le propre d'Orion. Il écarquilla les yeux en voyant la demoiselle venir vers lui, et voulant tourner la tête pour voir ce qu'elle faisait derrière lui il n'eut que le temps de l'entrapercevoir une dernière fois avant de la sentir contre son dos, relevant les sourcils en l'entendant parler.

« Tu as un rêve toi ? Moi j'en ai un... »

Orion pencha la tête sur le côté.

« Un rêve ? - laissant un blanc il finit par rire joyeusement - Évidemment que j'en ai un, j'en ai même plein !
-Que de l'irréalisable.
-Mais ! »

Il adressa une mine boudeuse à sa camarade, Meo, qui lui adressa un sourire moqueur plus loin. Orion soupira en rabaissant les yeux vers l'eau même si son visage portait toujours le même sourire.

« J'aimerai voyager, vivre de grandes aventures et rencontrer des légendes, des amis et peut-être quelqu'un pour moi. Même si... »

Il se retourna un peu vers Rose puis lui adressa un rire nerveux en se grattant la joue avant de la regarder avec un air presque sérieux - inutile de préciser la présence de son éternel sourire une fois de plus... - et plein d'entrain :

« Et toi alors, c'est quoi ton rêve ? »

Meo ferma son livre en l'entendant poser cette question, apportant elle-même de l'attention à cette discussion tandis que Orion s'asseyait au bord du ruisseau, dos à celui-ci pour pouvoir regarder Rose.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Ven 16 Aoû - 21:28

Rose fixa Orion bouger de place en lui disant ce que lui aimerait bien faire dans sa vie, comme voyager et découvrir des nouvelles choses se qui la fit sourire, sa allait beaucoup l'aider si il voulait la même chose qu'elle!
Se tournant pour lui poser la même question, Rose s'assit à son tour face à lui plaçant les genoux contre sa poitrine ses bras les entourant.

Rose: oui j'en ai un aussi..

Un marqua un petit temps d’arrêt comme se rappelant le pourquoi elle était la et tout ce qu'elle avait du faire pour y arriver, s’enfuir d'un château n'était pas si facile qu'on pourrait le croire bien au contraire!

Rose: moi aussi je veux voyager..découvrir de nouvelles personne et surtout me rendre au royaume d'Orient..

Elle fixa Orion se contentant de regarder son visage, il semblait si gentil et ouvert à la discutions c'était bien la première fois que quelqu'un prenait le temps de l'écouter..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Lun 26 Aoû - 20:34

Rose l'écoutait avec grande attention sans un seul instant tenter de lui couper la parole, et lorsqu'il lui demanda ses propres rêves elle répondit tout naturellement, ramenant ses genoux contre sa poitrine tout en lui faisant face.

« Oui, j'en ai un aussi... »

Puis le silence pris place, laissant le ruisseau chanter paisiblement tandis que le mutisme de la demoiselle attisait la curiosité des deux compagnons de garde. Elle finit après un moment, comme si elle s'était remémoré le début de son histoire, par achever sa réponse :

« Moi aussi je veux voyager... découvrir de nouvelles personnes et surtout me rendre au Royaume d'Orient.
-En Orient ? », s'étonna Meo.

La jeune fille rouvrit son livre avec un très léger soupir, comme si elle était déçu, expliquant ce souffle par la phrase suivante :

« Un royaume de luxure, pour ma part je préfère ne pas m'en approcher même s'il n'est pas si lointain...
-C'est merveilleux ! »

Cette fois-ci Meo releva la tête avec un regard ahuris en voyant soudain Orion prendre les mains de Rose dans les siennes. Ses yeux brillaient d'une sorte de passion enflammée tandis qu'il reprenait avec hâte :

« Nous étions faits pour nous rencontrer et voyager ensemble dans les contrées du continent et au delà ; embrassons-nous !
-Couché ! »

Un objet atterrit soudain en plein sur la tête de Orion, lui arrachant une légère plainte et lui faisant lâcher les mains de Rose alors que le fruit lui retombait entre les doigts, visiblement légèrement abîmé par le choc contre son crâne. Il lança un regard vexé en direction de celui qui avait remarquablement bien visé sa cible, un œil fermé avec une petite larme d'exagération en coin.

« Asène, tu as cassé mon groove !
-J'espère bien, cesse d'importuner toutes les femmes que tu croises veux-tu ? »

L'homme-loup s'approcha, sortant de son sac deux autres fruits, en lançant un à Meo qui l'attrapa à la volée avant de tendre l'autre à Rose avec politesse, continuant de regarder Orion du coin de l’œil alors que celui-ci s'empressait de répliquer :

« Mais cette fois c'est la bonne !
-Tu disais la même chose à propos de l'artisane la semaine dernière... »

Orion prit un air embarrassé mais reprit aussitôt consistance par derrière, se dressant avec un grand sourire emballé :

« Mais c'est une occasion en or, Rose veut voyager en Orient et elle est poursuivie, il est de notre devoir de la protéger !
-Et c'est écrit où dans le contrat ?, soupira Asène.
-Quel contrat ? »

Devant l'air incrédule de Orion qui ne semblait pas comprendre la plaisanterie de l'homme-loup, ce dernier laissa échapper un léger rire avant de s'asseoir près du ruisseau avec la demoiselle et son compagnon, Meo ne tardant pas à les rejoindre également au bord de l'eau.

« Et c'est quoi cette histoire d'Orient ? Ce n'est pas vraiment le meilleur endroit pour les humaines de la tribu des voyageurs... »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 27 Aoû - 20:26

Cela fut très surprenant de voir à quel point Orion était heureux d'entendre Rose dire cela, cela avait d'ailleurs du être la seul chose d vrai depuis leur rencontre et elle le laissa faire quand il prit ses mains et la fixa droit dans les yeux alors qu'il semblait dans un petit nuage..
Ce fut seulement quand il prit un fruit en plein sur la tête que Rose rie très amuser par la réaction de celui-ci, qu'est-ce qu'il dirait quand il saurait qu'elle est la princesse d'un royaume?

Se contenta de prendre le fruit dans la main de l'homme-loup, elle le remercia avant de le regarder s'asseoir et de lui poser cette fameuse question ce qui la fit sourire et commença à croquer dans son fruit.

Rose: ho..disons juste que j'aimerai vraiment connaitre leur façon de vivre mais surtout..

Elle hésita à répondre jouant avec le fruit dans ses mains croquant de temps en temps dedans, comment leur expliquer qu'elle avait appris à danser l'oriental, c'était souvent appris dans les haut rang, les personnes riche une simple voyageur ne pouvait connaitre cette danse..

Rose: disons qu'une amie de haut rang ma apprise à danser une danse traditionnel de ce royaume et j'aimerai la danser  la bas.

Elle releva les yeux vers l'homme-loup se demandant si il n'allait pas vite faire le rapprochement et se contenta de tourner les yeux vers Orion essayant de l'utiliser pour réussir à faire convaincre ses compagnons..
Rose lui pris la main délicatement le fixant grandement de ses beaux et grand yeux vert.

Rose: tu veux bien m'aider..dit?

Elle en profita pour faire sa petite moue de bébé ce qui marcher la plus part du temps dans le château envers les grandes personnes depuis qu'elle était enfants.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Dim 10 Nov - 19:30

Rose prit le fruit qu'Asène lui proposait avec un sourire, le remerciant, avant de répondre à sa question en parlant lentement, semblant réfléchir à un moyen de formuler correctement ses pensées :

« Oh... Disons juste que j'aimerai vraiment connaître leur façon de vivre. Mais surtout... »

Elle croqua dans le fruit, perdue dans ses pensées. Meo, qui avait laissé échapper un regard surpris lorsque Rose avait parlé de la façon de vivre des habitants d'Orient, reprit un air sérieux en voyant que Rose ne semblait pas plaisanter : à bien y réfléchir on ne peut connaître de la façon de vivre d'habitants d'un pays que des rumeurs, et on ne s'en fait une réelle idée que quand on l'a vécu. Mais les rumeurs à propos du Royaume d'Orient n'étaient pas les plus belles qui soient pour tout dire. La deuxième réponse de Rose ne manqua pas cependant d'élever les soupçons chez l'homme-bête et la chroniqueuse.

« Disons qu'une amie de haut rang ma appris à danser une danse traditionnel de ce royaume, et j'aimerai la danser là-bas. »

Meo et Asène échangèrent un long regard : les danses d'Orient étaient généralement prohibées chez le bas peuple qui se battait contre le comportement que le Royaume d'Orient avait envers les basses gens. Mais à Thièr, on ne pouvait que difficilement parler de bas peuple et de haut rang, à moins qu'elle entende derrière ceci que la fille d'un chef de tribu par exemple, ou d'un quelconque commandant, ait appris d'une autre amis ce genre de danse qu'elle aurait voulu lui faire partager. Même si cela était difficile à mettre en lien, c'était toujours probable et rejeter immédiatement cette hypothèse serait stupide de leur part. D'un autre côté, Meo, qui reposa son regard sur Rose, se refusait à soupçonner la jeune femme de but-en-blanc. Pourtant la réponse de Rose sembla laisser Asène perplexe, mais quand il vit la moue de la demoiselle il ne pu s'empêche lui aussi de tiquer, tandis que Orion semblait complètement envouté par ses paroles. Le jeune homme semblait ne jamais avoir été sérieux en amour, et il n'était visiblement pas insensible au charme de la demoiselle en détresse qui se trouvait alors devant lui. Néanmoins, le demande de Rose eut deux réponses parfaitement distinctes.

« Tu veux bien m'aider... dis ?
-Bien sûr !
-Non. »

Orion adressa un regard boudeur dans la direction d'Asène qui avait croisé les bras d'un air catégorique.

« Asène, c'est une occasion de partir en voyage, toi aussi tu voulais le faire !
-Mais nous ne connaissons pas cette fille.
-Bien sûr que si ! Elle s'appelle Rose et...
-Et c'est tout. Elle est constamment poursuivie par des gars en armure d'après ses dires, et personnellement ça ne me rassure pas à son sujet. D'autant plus que comme l'a dit Meo ce voyage sera dangereux pour des gens de la tribu des voyageurs comme vous deux, vous êtes des esclaves potentiels dans cette région et tu le sais.
-Mais on va pas se faire attraper !, rétorqua Orion avec évidence.
-Tu paris ? »

Il se regardèrent d'un air de défi, et alors se déroula devant Rose la scène la plus dérisoire qu'il puisse se dérouler, les deux jeunes hommes se défièrent... à pierre papier ciseaux. Il s'acharnèrent deux coups à la suite, le premier coup tous deux avaient fait pierre, le second tout deux avaient fait papier. Ils se regardèrent méchamment et quand leurs poings s'abattirent à nouveau une troisième fois une petite main se glissa : deux papiers contre un ciseau. Orion et Asène relevèrent un regard indigné vers Meo qui sourit malgré un regard impassible, bien fière de ses ciseaux. L'homme-loup poussa un soupir de soulagement.

« Merci Meo ! Orion, il est donc hors de question que-
-Qui a dit que j'étais contre ? »

Orion et Asène fixèrent à nouveau Meo avec surprise. La jeune fille pris un air innocent avec un léger gloussement.

« Il n'y a pas que vous deux qui vouliez voyager, j'ai rejoins l'équipe pour ça moi ! Si on va en Orient on verra quand même des choses intéressantes... Et tu sais très bien Asène que tu n'arrives jamais à dire non à Orion aussi longtemps. »

Asène leva les yeux au ciel d'un air désespéré lorsque ce malheureux souvenir lui revint en tête : la bouille de chiot battu de Orion finissait toujours par avoir raison, eh bien... de sa propre raison. Et de toute évidence, il valait mieux couper le débat ici ainsi que le sous-entendait Meo, puisque la réponse finirait par être oui de toutes les façons.

« Bon... Mais te rends-tu compte seulement du voyage que cela va faire Orion ?
-Hein ?
-Il y a plusieurs pays à traverser avant d'arriver en Orient, confirma Meo en sortant un autre livre de sous sa cape qu'elle ouvrit à la page d'une carte. Et certaines régions ne sont pas les plus pacifiques qui soient.
-Orient en lui-même n'est pas un royaume pacifique, tu l'auras compris », acheva Asène.

Orion les regarda avec de grands yeux intrigués. Il semblait avoir l'envie de voyager et pourtant semblait en savoir bien peu sur le continent, mais il écoutait avec grande attention ses camarades jetant un œil à la carte que Meo lui tendit. Il y avait en effet un certain nombre de pays à traverser, et quand bien même que les pays aient taille de régions sur le continent, le Royaume d'Orient n'était pas la porte à côté. Tandis que le pays de Thièr se situait plutôt au sud du continent, Orient s'étendait dans la région centre-est du continent, et une large région aquatique séparant la région de Thiér et celle d'Orion empêchait de s'y rendre par une ligne droite. Aussi petits puissent être les pays, tous les traverser prendra tout de même plusieurs jours. Et encore ! Plusieurs jours s'ils trouvent un moyen de transport, ce qui n'est pas gagné étant donné le prix de la plupart des transports dans la plupart des pays, ce n'était pas pour rien qu'ils utilisaient pour se déplacer à travers Thièr sans s'épuiser les charettes de rufh.

« Cela va nous prendre plusieurs semaines, fit Asène après un rapide calcul par dessus l'épaule d'Orion.
-Et plusieurs détours sans doutes, ajouta Meo. Mais plus on fera de détours et plus on verra de choses, ce serait un voyage instructif ! »

Le brun croqua dans son fruit pour étouffer une exclamation admirative face aux préparatifs entrepris par ses camarades qui commençaient à calculer toutes sortes de choses pour le voyage. Il tourna la tête vers Rose, l'observant un instant avant de s'adresser à elle avec un sourire.

« Le plus important c'est qu'on pourra voyager ensemble.
-Orion ! Je te rappelle qu'il va nous falloir des vivres alors tu vas devoir contribuer !, s'exclama Meo qui avait prit un soudain sérieux et le pointait du doigt avec sévérité.
-Mais... Asène pourra chasser pour nous ?
-Tu crois franchement que je vais jouer le chien de chasse ? », rétorqua le loup d'une mine boudeuse.





Dernière édition par Cricri le Ven 18 Juil - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Dim 10 Nov - 20:19

Rose fit une petite moue en entendant deux réponse différente, alors il semblerai que l'homme loup ne voulait pas voyager la ou elle voulait aller, mais de toute façon elle ne voulait pas rentrée chez elle, comment annoncer à ses parents qu'elle avait encore fuit le château et elle risquerait de se faire gronder et sévèrement punir puisqu'elle ne voulait pas de sa place de princesse et encore moins de reine une fois que sa serai son tour.

Rose alla s'asseoir sur un rochet une petite moue sur les lèvres, la décision semblait presque faite mais en voyant les deux hommes se faire un drôle de combat qui consister à fait des geste de la main elle compris que peux être elle pourrait partir avec eux et avec un peu de chance ou plutôt beaucoup elle pourrait partir d’ici.

Attendant un gagnant qui se faisait attendre elle vit bientôt une troisième main dans la partie et se fut Meo qui pu choisir, si ils partaient avec Rose ou pas et se fut avec un sourire de soulagement qu'elle compris qu'elle avait réussit et que bientôt elle se métrait enfin en route pour le pays d'Orient, quel chance d'être tomber sur eux et sur Orion qui avait cru en elle alors qu'elle était qu'une étrangère , d'ailleurs quand il lui parla et tourna la tête vers elle cela la fit sourire et elle ne pu s’empêcher d'avoir envie de pleurer ne sachant pas vraiment pourquoi elle se laisser aller ainsi devant des inconnus même devant les personnes qui se trouvaient au château elle n'était pas autorise de pleurer ainsi..
Surprise de ces sentiments qui monter en elle, elle se tourna pour se cacher et se laissa aller en silence posant une main sur sa bouche pour éviter de faire du bruit alors que les autres semblaient regarder une carte pour savoir ou passer sans avoir trop de problème sur la route elle pouvait donc pleurer sans se faire voir en se cachant de tout regard..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mar 19 Nov - 0:19

Les trois compagnons continuaient de discuter avec entrain du voyage, chacun ajoutant son grain de sel en proposant une autre région à visiter après être arrivés en Orient. Ils semblaient vouloir profiter de cette visite du continent pour l'approfondir plus encore après que Rose aurait atteint son but, et personne ne prêta attention au fait que Rose pleurait de joie... Personne, excepté Asène qui la fixa un instant en silence mais préféra se taire, détournant le regard d'un air désolé : il n'avait pas été bien aimable avec elle, elle lui avait semblé faire la comédie, mais il était difficile de l'imaginer se cacher si c'était pour faire la comédie. Elle souhaitait vraiment aller en Orient, et qui qu'elle soit elle avait tout de même donné une occasion aux trois amis de partir.

« Même si ce n'est pas gagné.
-Quoi ?, demandèrent Meo et Orion en cœur en se retournant vers le loup.
-Je vous rappelle que bien que nous sommes entrés dans la garde, nous ne sommes que des bleus. Il nous faut l'autorisation du maître, et nos familles devraient être averties également. »

Les deux jeunes gens se regardèrent avec surprise : ils avaient totalement oublié cela. Asène secoua la tête avec un léger soupir. Décidément, il fallait penser à tout pour ces deux-là. Mais le loup sourit simplement, éternel optimiste qu'il était, se pointant du bout de la griffe :

« Ne vous inquiétez pas, je m'occupe du maître. Prévenez vos parents et faites un peu visiter à Rose pendant que je m'occupe du reste, je vous rejoindrai au marché de notre village quand j'aurai récupéré mes affaires, on achètera des vivres.
-Ça marche !, lança joyeusement Meo.
-Tu gères Asène ! »

Le loup ébouriffa la coiffure d'Orion, lui arrachant un rire tout en lui donnant plus encore une allure de punk avec ses mèches qui rebiquaient royalement sur le haut de son crâne. Meo se leva alors, annonçant qu'elle allait demander à louer un rufh pour le retour à leur village qui semblait relativement loin, puis s'éloigna en trottinant tandis que Orion se concentrait sur son fruit comme pour calmer son impatience. L'homme-bête se releva donc, époussetant ses vêtements en vérifiant du coin de l’œil que Rose avait essuyé ses larmes, puis se décida bien que n'étant pas sûr qu'elle l'ait fait à lui adresser la paroles, posant les pattes sur les hanches avec une légère allure sévère mais un sourire en coin.

« Au fait Rose, tu dois être jeune toi aussi, tes parents sont au courant du voyage que tu entreprends ? Tu veux qu'on fasse un détour par ton village ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mer 20 Nov - 0:32

Un détour? Si ces parents connaissaient son voyage? Il fallait pas vraiment aller leur parler sa aurait été une très mauvaise idée, Rose réfléchie vite a quelque chose a dire jamais il devait se douter de son identité, il semblait déjà pas très rassurer sur le faite de l'aider a partir..

Rose: je doute que sa intéresse ma famille...ils m'ont en quelque sorte pousser dehors..

Elle tourna la tête vers l'homme-loup avant bien sur d'essuyer toute les larmes ou plutôt restant de larmes de sur ces jours, en espérant que personne ne fit attention au faite qu'elle avait pleurer, la honte sinon..

Rose: mais vous inquiétez pas je vais attendre que vous aviez fini.

Elle n'aimait pas trop l'idée de retourner au village n'importe qui pouvait la reconnaître et bientôt la rumeur sur le faite que la princesse était encore partie aller se répandre et les avis de recherche commencer a se propager, elle n'avait jamais réussit a partir aussi longtemps et une fois pris sa fuite au sérieux les recherches vont l'être aussi..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Mer 4 Déc - 18:49

Rose le voyait bien et commençait à la ressentir, les autres se poser des questions à son sujet et c'était normal, une fille sortant de nul part voulant partir si loin d’ici et poursuivit par des gardes on aurait pu la croire complétement folle ou juste une tueuse en série qui aurait pu les égorger dans leur sommeille..
Pourtant elle était loin d'être ce genre de personne mais elle devait se contenter de faire des sourires à droite et à gauche et essayer de cacher sa gêne de leur cacher qu'elle n'était d'autre que la princesse de ce pays mais il ne fallait rien et se contenter de monter dans la charrette ou elle allait une fois de plus se sentir malade..

Elle alla vers l'ouverture pour prendre un peu l'air, sa bouger vraiment beaucoup et c'était très désagréable de voyer ainsi, elle espérait que tout le voyage ne soit pas comme sa sinon elle allait arriver en vomissant dans les autres pays de la carte..

Se tenant le ventre et essayant de cacher son haut le cœur elle se contenta de regarder les autres qui parlaient avec celui qui conduisait la charrette, alors qu'Orion semblait avoir eu peur de prendre un coup, se qui la fit un peu rire malgré le mal de ventre.

Quelques minutes après Asène sauta de la voiture et partie avant de dire quelques mots au deux jeune gens.
Rose le regarda s’éloigner puis alla vers les deux autre avant de coller Orion poitrine contre son bras droit poser la tête sur son épaule.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Sam 21 Déc - 20:12

Tandis que Asène se dirigeait là où devait se trouver le chef de la garde locale, Orion et Meo s'étaient remis à discuter vaguement du voyage, s'interrogeant à propos des lieux qui seraient à traverser. Meo ne semblait pas s'inquiéter pour le début du voyage, mais c'était une autre histoire pour la suite...

« Si l'on suit la grande route, nous arriverons au pays d'Egor, c'est là-bas que se trouve le plus gros marché du continent et donc les marchands itinérants de tous les pays par la même occasion. Nous devrions nous y arrêter pour prendre quelques ressources et renouveler nos armes...
-Nos armes ?, s'étonna Orion.
-Oui, confirma Meo en se mordant l'ongle du pouce. La région suivante est connue pour ses bandits, et celle d'après encore est constamment en conflit avec presque tout le continent, on ne sait pas ce qui pourrait nous tomber dessus.
-Pourquoi se battre comme ça, en plus la Capitale est censée gérer ça... », soupira Orion.

Il faisait évidemment allusion au pays capital, duquel un homme aux grands pouvoirs devait se charger de la gestion du continent dans sa totalité. Meo haussa les épaules avec embarras, elle n'en savait pas plus que lui, néanmoins elle tenta de lui expliquer le caractère complexe des relations entre pays. Orion tentait tant bien que mal de comprendre le désir de chaque pays de s'étendre sur les autres, mais il finit par totalement perdre le fil de l'explication lorsqu'il sentit Rose s'appuyer sur son épaule. Il rougit en posant ses yeux sur la jeune fille.

« Rose !
-Pas bouger ! »

Orion tomba sur le côté après s'être pris le livre de Meo en pleine figure : la jeune fille avait réagit au quart de tour en voyant Orion tenter de prendre la demoiselle dans ses bras pour l'embrasser sans crier gare, chose qui évidemment avait ainsi pu être évitée. Orion se redresse en se frottant le nez, mais une secousse annonçant l'arrêt du rufh à l'avant de la charrette l'envoya sur le sol du véhicule. Meo se releva en ramassant son livre et son bâton.

« Pourquoi t'as fait ça ?, se plaignit Orion qui cette fois-ci se frottait l'arrière de la tête.
-Nous devons être arrivés au centre du village. Dépêchons-nous d'aller voir nos parents.
-Ne change pas de sujet ! »

Mais Meo était déjà descendue du véhicule et remerciait le conducteur qui attendit que Rose et Orion descendent pour reprendre sa route jusqu'au dépôt de bois pour y laisser les quelques buches qu'il avait récupérées. La jeune fille arrangea sa robe avant de se tourner vers son compagnon et leur nouvelle camarade.

« Bien, je vais me dépêcher comme ça 'irai acheter quelques réserves pour tenir jusqu'à Egor. Va voir tes parents Orion... Et ne fait rien à Rose !
-Ouii... », soupira le jeune homme en laissant sa tête retomber, ses cheveux noirs retombant mollement vers l'avant.

Meo croisa les bras d'un air sévère mais finalement se retourna pour partir en direction d'habitations de la place. Orion se redressa et arrangea son bandeau qui devait retenir sa crinière indomptable de jais. Il soupira d'un air vexé mais finalement se retourna vers Rose.

« Bon, on devrait y aller alors... Au fait, Rose, tu viens de où toi ? Plutôt du nord, plutôt du sud ? »

Disant cela, il avait commencé à marcher dans une direction, faisant attention d'attendre Rose.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   Sam 21 Déc - 20:34

Rose leva la tête en entendant son nom prononcer par Orion mais quand elle vit la bouche se rapprocher dangereusement de la sienne, elle ne bougea pas comme une statut elle ne savait pas si elle devait reculer, crier, se laisser faire mais de toute manière elle ne pu avoir fini de réfléchir que bientôt un livre traversa sa vision pour s'écraser sur la tête d'Orion qui frotta la douleur ralliant à sa camarade.

Rose, elle se contenta de sourire, cachant le faite qu'elle avait envie de rire, ils étaient si drôle, toujours en train de se bagarrer c'était trop amusant, tellement plus qu'une vie de princesse..

Puis une secousse et elle se retrouva vite à terre elle aussi se relevant doucement puis se plaçant à l’extérieur alors que Meo était déjà partie de son côté racontant ce qu'elle allait faire puis se fut Orion qui lui adressa la parole et continua sa route.

Rose le suivit replaçant sa cape en place pour cacher sa belle robe entendant sa question un peu perturbante, il ne devait rien savoir et encore moins deviner qui elle pouvait être.

Rose: ho..d'un peu partout à la fois..les plus belles choses sont des mystère mon cher don juan..
Elle plaça ses mains derrière son dos puis tourna la tête vers lui un sourire doux au visage.

Rose: je vous attendrait dehors le temps que vous pouviez dire au revoir à votre famille, ou à votre bien aimer..

Elle détourna les yeux amusé, c'est vrai sa il avait peux être une madame derrière tout sa.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moonlight Shadow [pv. roserouge]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moonlight Shadow [pv. roserouge]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Carried away by a moonlight shadow ♫ (Xaldin)
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» Shadow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des jeux de rôles :: JDR :: Intertemporel-
Sauter vers: