AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vie d'un pirate est la plus belle des vies

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1703
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La vie d'un pirate est la plus belle des vies   Ven 26 Déc - 20:39

On pouvait s'attendre à beaucoup de réaction de la part d'une personne qui se réveille mais jamais Valmort ne c'était imaginé recevoir un coup aussi royal au front ce qui s’assomma presque et fallu quelques instant avant de reprendre complétement son esprit mais avec un mal de crâne en prime et garda une main posé sur son front rouge et peux être même aurait il le droit à une bosse d’ici les heurs qui allait arrivé.

Valmort: mais ça va pas la tête tu m'a presque assommé avec tes bêtises! pour la peine fait moi un bisous à mon bobo!

Il s'avança tout près du visage du pirate posant une main sur son torse pour le recouché sur le lit posant presque sa blessure sur les lèvres du pirate, même si il devait l'avoué il était presque persuadé que celui-ci refuserai son offre.

Se relevant un peu il regarda celui-ci dans les yeux et se laissa toute de même un peu à rire en pensant au parole de Julian, bien sur que les autres hommes de cette demeure le haïssait c'était un pirate et il avait un meilleur lit qu'eux!

Valmort: ne t’inquiète pas à propos de sa d’ici demain je te ramène vers ton océan chérie! on repart en mission cher pirate et tu me suivra en tant que seconde main même si je dois avouer que j'en connais un qui ne serra pas très content de te laisser sa place...

Il voulait bien sur parler de Calior qui allait surement être fâché de rester à terre mais bon il s'en fiché bien après tout ce qu'il comptait c'était que son cher Julian vienne de nouveau avec lui et si il était sage il ne serait pas enfermé en cage.

Valmort: d'ailleurs en étant mon bras droit tu ne serra bien sur plus prisonnier et aura le droit à une cabine dans le bateau et tu n’aura pas besoin de bosser juste à m'aider dans la navigation mais je te prévient n’essaye pas de t’enfuir sinon tu risque gros, on ne se moque pas de Valmort ou on le regrette!


Celui se rapprocha de nouveau du jeune homme alors qu'il était torse nu et porter seulement son pantalon de nuit blanc hideux et approcha ses lèvres du pirate avant de dévier jusqu'à sa joue.

Valmort: bonne nuit bras droit...


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1303
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: La vie d'un pirate est la plus belle des vies   Lun 12 Jan - 16:13

Julian esquissa une grimace non de dégoût mais plutôt de perplexité, semblant presque un instant vexé mais rattrapant cela sur le ton de l'humour en répondant au geste de Valmort en ces mots tandis que le capitaine se redressait :

Julian : Je rêve où tu me prends pour un gamin ?

Il secoua la tête tout d'abord sans en dire plus, bougonnant un simple bonne nuit pour achever cette discussion en s'apprêtant simplement à tenter de retrouver le sommeil, mais se redressa après un court silence, semblant concerné par une idée qui ne voulait pas quitter son esprit à présent qu'elle y avait germé dans la déclaration de Valmort. Encore dérangé par le sommeil qui tentait de le rappeler, il mettait du temps à bien réagir à tous les mots que Valmort lui avait lancés sans trop lui laisser le temps de comprendre pour le moment, et il commençait tout juste à comprendre la situation.

Julian : Je me demande si je dois être rassuré, entre me faire mutiler dans une chambre ou me faire mutiler sur un bateau... Enfin, je conviens que du moment que tu me laisses aller en mer je ne chercherai pas à m'échapper. Sauf dans un cas...

Il prit son menton entre deux doigts et pencha la tête sur le côté, l'autre bras croisé sur son torse dans une pose de réflexion même si avec ses cheveux légèrement en bataille et ses yeux à mi-clos il semblait plus réfléchir à qu'est-ce qu'il allait manger au petit déjeuner qu'à une situation aussi particulière qu'être mis en danger pour tentative de fuite.

Julian : Tu ne redoutes pas que nous croisions le bateau de mon frère ? Après, il est vrai que l'océan est immense, mais en contrepartie tu ne crains pas que je manque peut-être d'expérience en tant que corsaire ?

Il afficha pour ponctuer sa phrase un sourire amusé, se demandant bien ce que Valmort trouverait à y redire. Il avait bien une très bonne expérience de la mer, peut-être encore plus que Valmort, mais rien ne prouvait qu'il avait la trempe pour passer de pirate à corsaire. Il retint un rire, ajoutant néanmoins :

Julian : Tu as du cran en tous cas, engager un pirate ! Haha !



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1703
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La vie d'un pirate est la plus belle des vies   Jeu 15 Jan - 17:59

Valmort toujours pencher sur se pauvre pirate ne broncha pas malgré les paroles de celui-ci et s'autorisa même à rire quelque peu à ses propos gardant sur le visage un sourire malicieux.

Valmort: un gamin? ho tu es déçu que je ne t'embrasse que sur le joue? Cela peux se régler si tu veux!

Mais celui-ci n'avança pas l'acte à la parole et continua à écouter ce petite bout d'homme qui semblait plutôt déranger par tout cela et se redressa se qui fit reculer Valmort et se contenta de s'asseoir sur le lit posant un main sur la cuisse de façon faussement discrète mais Julian ne sembla pas s'en rendre compte et continua de parler il en avait des chose à dire celui-la.

Valmort: ton frère? non je ne craint pas vraiment de le croiser et si c'était le cas je me basterait jusqu’à la mort pour qu'il ne te reprenne pas de mes bras!

Valmort posa une main sur le torse de Julian et le fit se coucher sur le lit s'approchant de celui-ci le visage presque coller au sien.

Valmort: aucun de mes corsaires ne te vont à la cheville, arrête de te sous-estimer! Tu as à présent la chance de montrer se que tu sait faire alors ne la laisse pas s'envoler et montre à tous ceux qui dise du mal des pirates se que vous êtes vraiment capable c'est se que j'ai vue en toi des le moment ou j'ai poser les yeux sur toi tu es vraiment différent des autres idiots que j'ai pu rencontrer.

Valmort arrêta ses paroles par un doux et rapide baiser, qu'il savait pertinemment qu'il ne serait pas rendu.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1303
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: La vie d'un pirate est la plus belle des vies   Mer 12 Aoû - 2:08

Julian observa Valmort tandis que celui-ci s'asseyait sur le bord du lit. Il le laissa volontairement poser sa main sur sa cuisse, quelque peu indifférent dans un premier temps et ne laissant pas paraître la moindre réaction comme s'il ne s'était aperçu de rien. Il semblait éviter à tous prix de couper Valmort dans son élan, intrigué à propos d'une question qui lui trottait dans la tête mais qu'il se refusait à poser à voix haute. D'une certaine manière il se doutait de la réponse, mais il n'eut la confirmation qu'après ce que dit Valmort à propos d'une éventuelle rencontre avec son frère.

Valmort : Ton frère ? Non, je ne crains pas vraiment de le croiser... et si c'était le cas, je me battrais jusqu'à la mort pour qu'il ne te reprenne pas de mes bras !

À ces mots, le pirate détourna un instant les yeux, mais sembla rester glacial. Le froid paru sur son visage n'était pourtant que la preuve de la réflexion qu'il accordait aux paroles du marin. Il ne sortit de ses pensées que lorsqu'il sentit la main de Valmort se poser sur son torse et le faire retrouver une position couchée. Il releva un sourcil en constatant la proximité entre leurs visages : il n'avait encore jamais réellement fait attention aux traits du marin, mais il avait assurément des traits particulièrement jeunes, même s'ils devaient avoir une certaine différence d'âge. Mais surtout, son regard semblait anormalement doux par rapport à l'image qu'il s'en était fait le jour de la boucherie sur le bateau du père de Rose. Il détourna les yeux, semblant fuit ce même regard.

Valmort : Aucun de mes corsaires ne t'arrive à la cheville, arrête de te sous-estimer ! Tu as à présent la chance de montrer ce que tu sais faire, alors ne la laisse pas s'envoler et montre à tous ceux qui disent du mal des pirates ce dont vous êtes vraiment capables, c'est ce que j'ai vu en toi dès le moment où j'ai posé les yeux sur toi : tu es vraiment différent des autres idiots que j'ai pu rencontrer.
Julian : Merci quand même pour les idiots...

Julian eut à peine le temps de reporter son regard sur le marin que la distance entre leurs deux visages disparu. Une fois de plus, Valmort se contenta d'un chaste baiser sur les lèvres du pirate qui retint un ricanement, mais effaça bien vite son sourire, le retenant par le col de son haut pour à nouveau plonger son regard dans le sien sans lui laisser le temps de se relever.

Julian : Je me demandais pour quelle raison tu avais changé depuis cette mutinerie, mais je suis mal placé pour parler de bonnes ou mauvaises actions, alors de changement... Je ne sais pas si tu es juste étrange ou étrangement sincère.

Il pencha la tête sur le côté, pensif.

Julian : On douterai presque du sang-froid dont tu as fait preuve, quand on te voit si innocent et chaste.

Un sourire se dessina à nouveau sur ses lèvres, moqueur, mais au lieu de continuer la raillerie, il se redressa à nouveau croquant littéralement les lèvres du marin sans vraiment lui laisser le temps de répondre. Si on lui avait dit un jour plus tôt tandis qu'il se débattait sur une chaise en se rendant compte des mœurs du capitaine qu'il finirait par vouloir goûter à cette nouveauté, il aurait sans doutes prit son interlocuteur pour le dernier des imbéciles. Il prolongea le baiser, poussant un peu vers l'arrière Valmort tout en allant jouer avec sa langue, puis se détachant un peu soudainement se laissa retomber sur le lit et se retourna avec un soupir, le visage détendu.

Julian : Tâche juste de t'assurer que personne ne me poignarde dans mon sommeil, petit chef !

Il eut un soupir rieur, achevant sans se retourner, fermant les yeux :

Julian : Bonne nuit, "capitaine".



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1703
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La vie d'un pirate est la plus belle des vies   Mar 27 Oct - 13:55

On aurait plus s'attendre à tout..des cries, des pleures de la colère, de la peine de la solitude mais avoir une ambiance aussi chaude dans cette pièce ce fut la dernière chose qu'on aurait pu deviner, voila que qu'un pirate et un commandant des marines royal s'embrasser avec passion sur ce lit qui n'avait surement pas souvent servie à ce genre de chose, mais voila c'était le cas mélange de salive et d'ardeur sur des gestes calme et rythmé par le désir de découvrir le fruit défendu..ces deux corps qui découvraient pour la première fois un cœur qui bat à mille à l'heure et que les gestes furent comme des coup de tonnerre dans la nuit calme étoilé.

Après quelques instant de pure douceur Valmort regarda Julian qui s’allonger sur le lit semblant très satisfait de leur instant interdit même si cela ne fut que des baisers, il n'avait jamais connu quelque chose d'aussi fort que cela.

Valmort: je repart demain pour la mer, soit tu me suit et je te fait bras droit..soit..

Il hésita avant de continuer sa phrase, après tout il allait peux être faire la pire erreur de toute sa vie mais son corps parlait à travers ses lèvres et il ne pu mentir à lui même et à ces sentiments..comment un être aussi petit pouvait le rendre aussi meilleur est-ce que cela était vraiment possible? est-ce que c'était cela l'amour?

Valmort: soit tu peux repartir seul..je te liber de ta capture..


Il hésita à se relever et se contenta de se coucher auprès de lui le prenant dans ses bras, collant son corps contre son dos.

Valmort: répond moi demain s'il te plait..je voudrait profiter encore un peu de cette instant auprès de toi..juste un instant...

_____________________________________

Ce soir la fut calme et triste au bord du bateau qui se contenter de flotter sur les océans, enfin la soirée n'avait pas été aussi calme qu'a cette instant, Rose c'était jamais faite disputé aussi sévèrement que cette nuit mais après tout elle avait faillie à sa mission et peux être qu'une innocent été mort par sa faute..

Elle se sentait tellement coupable elle n'avait pas réussie à dormir et se contentait de rester la sur le pont à regarder la mer qui tangué sur les flots, très peu de pirate étaient encore la après tout à cette heure ci rien ne pouvait se passer et seulement 1 ou 2 personnes étaient présente pour surveiller la mer..et le reste devaient surement dormir ou jouet au carte contre quelques objet obtenu sur terre..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1303
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: La vie d'un pirate est la plus belle des vies   Mer 9 Déc - 21:45

Spoiler:
 

Parmi les deux personnes surveillant la mer se trouvait Kaï, lequel à dire vrai semblait plus pensif que concentré sur les flot. Légèrement adossé à la rambarde du bateau, il laissait tout le travail de la surveillance à un autre pirate qui avait pris place à la barre pour s'assurer de réagir suffisamment vite en cas de soucis. La mer semblait calme et la nuit restait très silencieuse. Kaï releva la tête en voyant Rose promener plus loin mais ne jugea pas bon d'aller l'aborder compte tenu de son air un peu perdu. Il en fut autrement quand ce fut Cyril qui sortit à son tour de la cabine du capitaine, laissant Megane achever ses devoirs de capitaine avant d'aller se coucher. Le capitaine en second, comme on pourrait le nommer, avisa du regard les deux pirates qui avaient échoué leur mission mais ne semblait pas vraiment avoir le courage de les secouer plus qu'ils ne l'étaient, regrettant presque de les voir dans cet état. Cependant avant qu'il ne retourne à l'intérieur du bateau, une voix l'arrêta.

Kaï : Il n'est pas mort.

Cyril se retourna, visiblement secoué par ces quelques mots. Il amorça un pas rapide, presque menaçant dans sa précipitation, en direction de Kaï mais parvint à s'arrêter suffisamment loin pour se retenir de le secouer pour lui faire cracher le morceau. Dans ses yeux, une tempête de sentiments contraires : joie et espoir côtoyaient une tristesse infinie saupoudrée de regrets et d'une pointe de colère. Il bafouillait sans parvenir à sortir le moindre mot, mais Kaï ne lui laissa pas l'humiliation d'être comparé à un poisson ouvrant et fermant frénétiquement sa bouche dans l'eau.

Kaï : J'ai réfléchis, notre erreur n'aura pas été vaine, je pense pouvoir fournir des preuves.

Le capitaine sembla soudain se détendre et échangea un regard avec Rose, se demandant si elle était au courant. Ne la voyant à priori pas vraiment avoir partagé cet instant de réflexion avec Kaï, il indiqua au pirate de poursuivre.

Cyril : Je vais juger de la validité de tes propos, déclara-t-il avec fébrilité.
Kaï : J'espère en être digne, avoua le cartographe avec hésitation.

Il baissa un instant les yeux comme pour s'assurer de bien réunir tous les éléments, puis prenant une grande inspiration s'exprima :

Kaï : Dans le désordre qui a pris place dans la salle lorsque nous avons été découverts, j'ai pu trouver quelques éléments. Votre frère était le seul prisonnier n'est-ce pas ? Hors, il n'y avait rien qui puisse prouver qu'un prisonnier ait été emmené dans les environs. Si c'était le cas, le peuple en parlerait, sur terre les pirates attirent l'attention même si les avis sont mitigés. Il aurait été facile de le remarquer, les prisonniers ne sont pas mis dans les mêmes véhicules que le peuple et encore moins dans ceux de la marine : il aurait été exposé à la vue des passants dans un char avec des barreaux.

Cyril ne semblait pas convaincu, mais Kaï lui indiqua qu'il y avait plus à venir.

Kaï : Lorsque nous avons été repérés, le traitre qui a capturé votre frère et qui semble être un corsaire haut gradé aurait pu utiliser cela à son avantage pour nous faire arrêter, il se serait douté que c'est pour Julian que nous sommes venus. Hors, son nom n'a jamais été prononcé, ni même le mot pirate sauf pour nous désigner, Rose et moi. Le Roi et les marins semblaient tous surpris de notre venue, tous sauf le traitre. Je soupçonne que Julian soit encore entre leurs mains, mais ne soit pas destiné à être exécuté, je doute qu'il ait été dévoilé qu'un prisonnier ait été fait.

Bien que n'étant pas réellement solide, les dernières preuves suffirent à jeter un doute chez Cyril. Ce dernier réfléchit un instant, mais son esprit souhaitait tant que ceci soit vrai qu'il n'attendit pas plus longtemps pour tourner les talons.

Cyril : Je vais m'entretenir avec le capitaine.

Il lui adressa par dessus son épaule un regard qui voulait en dire long : il n'aurait su comment manifester la gratitude qu'il éprouvait en cet instant envers Kaï. Ce dernier fit mine de ne pas le remarquer, fixant son dos lorsqu'il retourna dans la cabine de Megane. Le blond soupira de soulagement, relevant les yeux vers Rose à qui il adressa un sourire d'encouragement. On leur avait certes remonté les bretelles de s'être amusés dans cette situation, mais au moins cela n'avait pas été vain.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1703
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La vie d'un pirate est la plus belle des vies   Dim 27 Mai - 22:30

Cette nuit fut longue comme ci elle avait pu durée des années avec des rebondissements, des hauts et des bas mais voila qu'enfin Rose en voyait le bout, il y avait peux être un espoir de revoir Julian et cela la soulagea grandement même si rien n'était sur cela lui remonta quelques peu le moral et elle soupira grandement allant vers un rebord du bateau pour aller regarder la mer et respirer cette air frais et doux de la nuit les étoiles briller tel de la magie et cela lui fit se sentir soulager même si la soirée fut mouvementé, néanmoins elle réussit à se calmer et se dirigea vers les dortoirs pour enfin dormir et terminer cette très longue journée..

La nuit fut courte mais reposante elle se leva alla se rafraichir un peu et se changea avant de remonter sur le pont allant chercher Cyril du regard et voir avec lui comment ils allaient se rendre à la demeure de cette individu qui avait enlever Julian et lui reprendre de gré ou de force!


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1303
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: La vie d'un pirate est la plus belle des vies   Mer 6 Juin - 21:10

Les talons des bottes de Megane retentissaient bruyamment sur le pont. Pourtant, ni ce bruit, ni celui des talonnettes de Cyril ou encore des vagues contre la coque du navire ne pouvait être entendu, et quelques grognements de pirates qui se retournaient dans leurs couches s'ajoutèrent bien vite au fond sonore alors que les voix des deux capitaines résonnaient en hurlements sur le pont du navire pirate sous les regards de membres d'équipage qui n'osaient pas bouger comme de peur d'être pris dans la dispute.

Megane : La surveillance est accrue il est hors de question que nous mettions pied à terre à nouveau cela ne nous apporterait que des soucis !
Cyril : Mais oui, risquer de perdre des membres d'équipage sur terre serait folie, et s'il n'a pas été dénoncé au Roi nous ne ferions qu'augmenter le risque de découverte de sa présence !
Megane : S'ils le découvrent il sera exécuté sur le champ, non, hors de question de prendre les moindres risques, nous restons en mer pour le moment !

La... dispute ? Rio et Mousse qui étaient adossés au mas un peu plus loin se penchèrent l'un vers l'autre avec des airs interrogateurs.

Mousse : Ils sont en train de s'engueuler ou c'est juste moi ?
Rio : Je... n'en ai pas la moindre idée...

En effet, Megane et Cyril semblaient échanger en criant leurs avis, avis qui cependant s'accordaient parfaitement entre eux. Chaque argument était avancé en faveur de celui que l'autre avait pu lancer, et cela poursuivait sans s'arrêter sous les regards sidérés des pirates qui ne savaient pas vraiment où se mettre. Voyant Rose sur le pont, Kaï, qui avait d'énormes cernes sous les yeux - en tant que cartographe il avait été réquisitionné après le remontage de bretelles de Megane pour travailler sur les cartes des terres environnantes mais aussi sur les prochains courants marins - se glissa à ses côtés d'un pas rapide.

Kaï : Ca va t'as pu fermer l'oeil ?

Il ne semblait pas réussir à quitter du regard le duo de capitaine dont le ton continuait de monter.

Kaï : Ils n'arrêtent pas depuis une bonne heure, je sais pas où ils trouvent toute cette énergie...
Cyril : Il finira bien par reprendre la mer !

Megane cessa enfin se tourner comme un lion en cage, et d'un mouvement de hanche à la fois gracieux et puissant se retourna vers son frère, son épaisse crinière corbeau frisée volant au dessus de ses épaules et retombant en masse sur son dos qui brillait d'or au soleil.

Megane : Exactement !!!

Son talon claqua violemment contre le bois du pont, et soudain leurs voix retombèrent, mais aucun bruit ne retentissait parmi les pirates effrayés d'incompréhension si bien que malgré la retombée il était parfaitement possible de discerner leurs voix.

Megane : C'est à ce moment-là que nous lui tomberons dessus. Ce traitre chasseur de pirates ne nous échappera pas, s'il croit qu'il suffit d'un papier céder par le Roi pour valoir plus que nous pirates, nous allons lui montrer ce que vivre à contre-courant a fait de nous.
Cyril : Nous attendrons qu'il prenne la mer, et lorsqu'il sera loin de sa terre chérie, nous l'attaquerons. Et lorsqu'il sera au pied du mur, nous nous servirons de lui et des survivants pour trouver la cachette où se trouve Julian.
Megane : Le temps reste compté !

Megane reprit sa démarche puissante, se dirigeant vers Kaï et Rose. Kaï se mit immédiatement en une sorte de garde-à-vous, arrangeant vaguement sa crinière décolorée par le sel marin d'un geste de la main et esquissant un regard sérieux malgré les poches noires qui soulignaient ses yeux.

Megane : Nous profiterons des courants que mon cartographe a étudié pour les piéger. Kaï !
Kaï : Oui capitaine !

Kaï s'avança d'un pas, faisant claquer ses talons alors que Megane et Cyril, avec une coordination et une étincelle dans le regard qui ne laissait aucun doute sur leur lien de parenté, croisaient les bras en se dressant devant lui. Aussi rebelle et orgueilleux puisse être le cartographe, à cet instant il se sentait vraiment très petit.

Megane : Où en sont les cartes terrestres ?
Kaï : Elles sont sur votre bureau capitaine !
Megane : Bien, tu vas m'indiquer les ports les plus proches de la ville visitée.
Kaï : Bien capitaine !
Cyril : Tu vas nous établir un plan de recherche en vitesse. Rejoins-moi à la navigation dès que tu as les informations.
Kaï : ... Hein ?
Megane : On dit oui capitaine !
Kaï : Ah ?! Oui capitaine !!

Enfin, Megane et Cyril s'éloignèrent d'un même pas synchronisé, la première se rendant dans la cabine du capitaine avec Kaï sur les talons, tandis que le second montait les quelques marches qui l'éloignaient du gouvernail. L'équipage présent laissa soudain retomber les épaules avec de longs soupirs de soulagement, la pression semblant s'être envolée avec le départ final de la capitaine la plus effrayante et respectée des sept mers. Rio et Mousse s'approchèrent de Rose alors que tout le monde retournait à sa tâche, seuls le vieux Yanfeh et le musclé Hubert osant rejoindre le capitaine à la longue tresse qui s'appliquait à prendre des mesures pour un prochain départ.

Mousse : J'suis pas sûr de comprendre, on est repartis en mer ou pas ?
Rio : Je... crois ? Enfin... En tous cas on ne retourne pas sur terre.

Les deux jeunes gens échangèrent un haussement d'épaules avant de se tourner vers Rose, jetant des coups d'oeil vers Cyril qui parlait à voix basse avec Hubert qui semblait soucieux.


________


A plusieurs lieues de là, dans une demeure riche des terres royales, Julian ouvrait à nouveau les yeux. Il n'était pas en danger, pas prisonnier. Plus prisonnier. Avait-il bien entendu ? Le visage qui l'accueillit à son réveil le lui confirmait étrangement, et un sentiment de malaise vint bien vitre naître dans son regard qui détaillait le visage endormi du corsaire qui l'avait enlevé : Julian venait de se réveillé collé à Valmort, à dire vrai il était même littéralement dans ses bras, et il ne savait pas vraiment où commencer. Peut-être par le fait que la position ne le dérangeait pas ? En fait, peut-être qu'elle le dérangeait un peu, il n'appréciait pas forcément la position de faiblesse. Peut-être par le fait qu'il l'avait entendu dire qu'il le libérait ? Il devait avoir vraiment confiance pour le laisser faire ça, que ce soit en une quelconque romance, ou en le fait qu'avec toute la terre qui le libérait de la mer Julian ne risquait pas de mettre le nez dehors. Julian leva les yeux au ciel, louchant légèrement. A quoi pensait-il, il avait donné sa parole pour prendre le rôle de bras droit, un homme ne reprend pas ses mots, pirate ou pas... Sauf peut-être son frère lorsqu'il montait des mutineries tous les mois.

Son regard retomba à nouveau sur le visage de Valmort, mais ne voyant pas de signe de son réveil imminent il ne s'attarda pas dans cette position fort peu confortable à ses yeux. Glissant hors de son emprise, agile comme un chat, délicat comme un papillon, il échappa aux draps qui s'enroulaient autour de ses jambes et arrangeant ses vêtements il se redressa avec souplesse, s'assurant que ses cheveux étaient toujours bien noués en queue de cheval pour le moins élégante bien que purement pratique. Il finirait par se couper les cheveux un jour... Quand il n'aurait pas la flemme. A pas de loup, il s'éclipsa de la chambre après avoir vérifié de son souple poignet que la porte n'était pas verrouillée, et s'aventura dans les couloirs de l'immense demeure.

Les lieux étaient soignés, vraiment très soignés. En fait, Julian avait beau connaître le rang de Valmort, il aurait pu penser être dans un château à cet instant. Il aurait pu être un prince qu'il n'aurait pas été surpris. Il esquissa un sourire jaune : non, arrêtons tout de suite la comparaison ici, il voyait déjà où ça le menait. Continuant sa visite, il passa par plusieurs pièces vides qui semblaient être des chambres, pour la plupart prêts à accueillir des visiteurs. Il entendit des voix d'homme au détour d'un couloir, et fit demi-tour : il ne manquerait plus qu'il tombe sur un corsaire, ou pire, sur Calior à qui il venait de malencontreusement voler le travail. Oups ! Un sourire amusé se dessinait sur son visage à mesure que son jeu d'infiltration se poursuivait, esquivant au détour d'une chambre deux servantes qui finissaient leur ménage. Il arriva finalement au coeur de l'étage où s'étalaient deux longs escaliers vers une entrée. Il avait pu voir le jardin par les fenêtres, pourquoi ne pas y faire un tour ? Mais avant qu'il n'ait pu descendre les marches, il se baissa soudain sous la rambarde : deux servantes sortaient d'une pièce avec les cris hystériques d'une femme.

Servante : Cette femme se croit vraiment tout permis. Si j'attrape ces pirates qui l'ont mise dans cette humeur...
Servante : Taisez-vous donc, elle risquerait de vous entendre, déjà que je ne vois pas où nous allons pouvoir trouver un coiffeur de luxe à cette heure de la matinée il ne manquerait plus qu'elle trouve une autre raison de nous faire regretter tout ça !
Servante : Tu crois qu'on risque quelque chose si on oublie de faire venir ce coiffeur ? Elle ne se rappelle pas de nos visages, et de toutes façons elle est bien mieux avec cette coiffure à l'image de son âme !

Les deux jeunes femmes gloussèrent mesquinement, se glissant dans une autre pièce de la demeure. Julian se redressa de derrière sa cachette. Maintenant qu'il y pensait, Valmort avait dit avoir une femme n'est-ce pas ? Voilà quelque chose de plus intéressant que de visiter un jardin, il se demandait bien quelles sortes de goûts le corsaire pouvait avoir pour les femmes. Relevant le col de sa chemise pour cacher le tatouage sur sa nuque, il se glissa en bas des escaliers et s'approcha à petits pas de la pièce de laquelle venaient les cris. Discrètement, très discrètement, il pencha la tête pour regarder dans l'encadrement de la porte, s'attendant à toutes sortes de femmes disgracieuses à qui pourraient appartenir ces cris hystériques...



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1703
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La vie d'un pirate est la plus belle des vies   Jeu 7 Juin - 14:53

Rose arrive sur le pont et elle vit déjà beaucoup d'hommes sur le pont mais le bruits ne venez pas d'eux bien au contraire, le son qui l'avait d'ailleurs réveillé venait de deux personnes debout à quelques mètres de là, la fameuse capitaine et Cyril qui semblaient s'echanger des informations qui ne semblait pas être en désaccord mais leur échanges étaient bizarrement très bruyants pour des individus en accord,
Rose alla un peu plus loin vers pour essayer d'economiser ses oreilles et elle vit Kaï allait vers elle lui demandant si elle avait dormi, elle lui sourit et fit un mouvement de côté avec sa tête un peu comme un "bof, mais on fait avec" et elle fit un moue essayant de sourire puis elle tourna légèrement la tête vers Cyril et la capitaine, tout d'eux continué leur échange qui apparamant durée depuis une heure lui informa Kaï, Rose fit in souffle comme surprise et impressionné puis se redit en voyant la capitaine s'approcher d'eux, enfin surtout de Kaï pour le coup Rose fut comme invisible et cela lui fit soulevé un sourcil, elle n'était pas habitué à être snobé de la sorte...
et cela continua même quand ce fut Cyril qui parla à Kaï puis tout trois partie pour travailler..

Rose croisa les bras se sentant soudain trop snobé à son goût..
Puis elle vit Mousse et Rio venir à leur tour la voir.

Ils semblaient perdu, Rose ria silencieusement et regarda Mousse et Rio.

Rose: On reste en mer à la recherche du kidnappeur de pirate.

_______________

Valmort n'entendit rien ni ne sentie son pirate favori partir de la chambre, il continua de dormir paisiblement après sa soirée mémorable et tendre.

Dans une pièce du bas qui normalement était calme retenti des cries et des bruits de porcelaine brisé, cela provenait de la pièce ou se trouvé la femme de Valmort, elle était furieuse après une soirée aussi raté et sa robe sale et ses cheveux tout collant avec des servantes qui ne semblaient pas réussie à rattraper ses cheveux.

Elle lança de nouveau un vase sur la porte celle qui amené au couloir et cria un bon coup.

Cette dame se nommait Katerine, elle etait ni grande ni petite, elle avait un corps avec quelques formes comme on les aimait à l'époque, une belle poitrine, de belle hanche et une taille anormalement trop petite avec tout ses corsets, cette grande dame était blonde au cheveux bouclé artificiellement, elle avait la peau clair comme il était coutume à cette époque et une bouche rouge, elle aurait pu être belle et se fut sûrement le cas dans sa jeunesse, mais avec le temps elle était devenu ridé et elle semblait toujours énervé avec les sourcils descendant, le temps fait des ravages et elle en avait les marques sur son visage...

Katerine: bande d'incapable, vous me faites honte!!!


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.




Dernière édition par roserouge le Dim 29 Juil - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1303
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: La vie d'un pirate est la plus belle des vies   Lun 25 Juin - 2:42

Mousse regarda tour à tour Rose et Rio, visiblement plongé dans l'incompréhension la plus totale.

Mousse : Mais le kidnappeur est pas sur terre ferme ?
Rio : C'est un corsaire, il devra prendre la mer tôt ou tard.

Alors qu'il se faisait réexpliquer de façon plus concise tout ce qui avait déjà été dit, Mousse s'enfonçait de plus en plus dans une réflexion complexe, trop complexe pour lui en tous cas : sans pour autant être bête, il ne comprenait absolument pas la logique ni de ce qui pouvait être fait par lesdits kidnappeurs de pirates, ni celle de la réponse que Cyril et Mégane y donnaient avec leur chasse au corsaire. Rio finit par le laisser dans ses réflexions, se retournant vers Rose en enfonçant toujours un peu plus son bonnet sur ses oreilles.

Rio : Tu n'as pas été blessée hier pendant la débâcle au dîner du Roi au moins ?

Il semblait réellement inquiet de l'état de la jeune femme, et bien qu'il n'y ait pas de blessure visible il voulait tout de même s'enquérir de tout ce qu'il avait pu rater. Il avait baissé la voix à cette question ; après tout, lui-même savait ce que c'était de cacher quelque chose, il était le mieux placé pour le comprendre.

________


Un craquement sinistre retentit. Julian baissa les yeux sans chercher plus loin dans la pièce, relevant un sourcil : à terre se trouvaient plusieurs éclats d'objets divers, il ne l'avait pas remarqué plus tôt dans la pénombre du hall et les servantes avaient habilement navigué au milieu de tout cela sans doutes par habitude. Visiblement, la personne qui se trouvait ici était hors d'elle pour avoir cassé tant d'objets de valeur...

Katerine : Bande d'incapables, vous me faites honte !!!

Un vase traversa la pièce à la volée, Julian avait à peine eu le temps d'entendre le cri et de relever la tête que l'objet lui apparu anormalement proche. Il eut un mouvement de recul, retenant un cri et ramena brusquement ses bras devant lui. Il parvint à attraper le vase à la volée, l'objet frôlant son nez. Les yeux écarquillés et le souffle court, il retint un long soupir de soulagement. Néanmoins, l'absence de bruit de fracas allait le vendre de toute évidence. Déglutissant pour faire passer ce gros coup de stress, il rabaissa le vase devant lui et se redressa devant la porte entrouverte. A l'intérieur se trouvait une femme dans un bien pitoyable état : si sa tenue était propre, ce n'était sans doutes que parce qu'elle l'avait changée, car en contrepartie ses cheveux étaient dans le pire des états et même la crinière pouilleuse de Cyril lorsqu'il était à la dérive sur un océan d'alcool paraissait plus glorieuse que ce nid d'oiseau.

Pourtant, cette femme semblait pour le moins élégante. Les signes de l'âge commençaient à se dessiner sur son visage empreint de colère, après tout si elle était dans un tel état de crise ce n'était sans doutes pas rare, et à force de hurler elle avait dû petit à petit détruire la beauté de son visage, ceci étant à peine caché par son maquillage vif. Tout chez elle criait à la visibilité, elle voulait être regardée sans doutes : poitrine opulente sur une taille de guêpe, hanches larges, lèvres rougeoyantes, et au vu des courbes de ses cheveux en bien sale état sans doutes portait-elle des coiffures aussi élaborées que sa tenue présente. En somme, si cette femme n'eut été celle de Valmort sans doutes Julian l'aurait-il trouvé fort charmante pour une enracinée de ce continent trop terreux.

Ce peu d'observation avait été bien suffisant à rendre la présence de Julian évidente, aussi s'en détacha-t-il au plus vite, se raclant la gorge avec un léger embarras : se faire surprendre par un vase, quelle honte...

Julian : Hum... Veuillez m'excuser pour cette interruption.

Il déposa le vase à ses pieds et s'apprêtait à faire volte-face pour prendre ses jambes à son cou - peu lui importait d'être un couard, il avait toujours su quand il fallait s'enfuir et là c'était le bon moment ! - mais s'arrêta, hésitant un bref instant avant de déclarer dans une voix légèrement soupirante :

Julian : Vous... devriez appliquer de l'huile. C'est un bon démêlant.

En tous cas si ça peut démêler la crinière intenable de Cyril ce ne devrait pas être trop dur pour la coiffure délicate de cette grande dame.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1703
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: La vie d'un pirate est la plus belle des vies   Mar 26 Juin - 9:14

Rose observa Rio et Mousse parlait ou en tout cas Rio qui essayer d'éclaircir la situation à Mousse qui semblait un peu perdu et pas trop en accord avec tout cette situation, faut dire que tout c'était enchaîné assez rapidement et sa vie ne ressemblait vraiment plus à ce qu'elle avait connu, quelque part ça lui manquer, elle avait été respecté et elle avait passé une grande partie de sa jeunesse à s'amuser..

Rose sortie dans ses pensées quand Rio se tourna vers elle lui demandant si elle n'avait pas été blessé, Rose sursauta quelque peu et lui sourit semblant caché son état de penser.

Rose: ho ça va! Quelques bleus mais rien d'impressionnant et toi?

Elle inclina légèrement sa tête de côté lui rendant un côté plutôt mignonne à sa question.

________________

Cette situation était insupportable! Comment ils avaient pu rentrer ainsi avec autant de facilité et de détruire une tel soirée en présence du Roi!

Katherine se retourna après avoir lancé une fois de plus un vase il devait d'ailleurs être l'un des derniers de la pièce mais elle se suprise malgré la colère ne pas entendre le bruit qui la détend quelques peu..

Elle se tourna et vit un jeune homme enfin au début elle vit surtout un homme-vase..avant que celui ci baisse ses bras et le repose à terre, il semblait assez jeune et elle ne l'avait jamais vue ici, un nouveau larbin de cuisine peux être? Cela arrivé de temps en temps elle n'avait pas forcément accès aux recrutements de tous les domestiques et personnellement elle s'en fichait.

Katherine ne réagit pas toute de suite puis elle le vit commencé à partir, il semblait quelques peu gêné et il lança rapidement un conseil sur sa coiffe avant d'essayer de continuer son chemin.

Katherine: attendez! Vous saurez arranger ma coiffe? Aucunes de mes dames n'ont su arranger cela..

Elle lança un regard qui semblait suppliante malgré un visage dur et les sourcils froncés.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie d'un pirate est la plus belle des vies   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie d'un pirate est la plus belle des vies
Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Les chansons de pirate !
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une quête pour devenir un pirate !
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [libre]La Gourmande Contrebande. [West Blue, Rang B, Pirate, Baston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des jeux de rôles :: JDR :: Humains :: Passé-
Sauter vers: