AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Sam 21 Juil - 23:39

Sans vraiment prêter attention à ce que pouvait lui répondre la jeune fille, Caleb approcha. Il concentrait toute son attention sur cette odeur : cette odeur d'innocence qui ne laissait aucun contraste paraître avec son visage, cette innocence trop pur qui énervait ses sens. Elle avait cette voix douce, trop douce, comme une mélodie, il avait envie de tordre sa gorge pour couper les cris de douleur qui perçaient à travers son esprit aiguisé par l'odeur toujours plus présente de l'eau de toilette, cette odeur enivrante qui couvrait cette poitrine sous laquelle frémissait un cœur trop bruyant.

Ces yeux, sans une once de peur, juste comme si elle parlait de la pluie et du beau temps avec un villageois passé par ici. Une petite lumière d'innocence qui brillait au fond de cette forêt sombre, de la profondeur de ces lieux si éloignés de la civilisation. Trop civile, trop parfaite, il avait envie de la déchirer sauvagement, de salir cette perfection, de pervertir ce regard trop gentillet, détruire tout ce qu'il voyait là. À cette ultime pensée, ce furent ses doigts qui se refermèrent finalement sur la poignée d'une dague, lui arrachant un frisson. Maintenant. Il ne tenait plus.

Sa main se referma sur le poignet de la jeune fille qu'il retourna soudain avec force, la plaquant contre le mur avec sécheur, bloquant sa poitrine frémissante contre la roche et collant son torse dans son dos encore humide, la tête contre ses longs cheveux bouclés, sentant cette odeur excitante, enivrante... Exaspérante. La lame argentée sortit d'un trait de son fourreau avec une vibration suraiguë qui résonna un instant, même lorsque le métal vint se nourrir du liquide vital, vermeille, qui coulait le long des doigts de Caleb. La lame vint se planter dans la main de sa proie, au travers de sa propre main, déchirant les tissus humains en les colorant d'un rouge à l'odeur âcre. Deux sang mêlés dans la douleur qui tordait les muscles de leurs doigts et leurs paumes...

... une odeur si délectable...

"Ça m'énerve, ça m'énerve !"

Il empoigna de son autre main encore la longue chevelure de sa proie, les tirant à l'arrière pour libérer son épaule à semi-nue. Cette odeur d'humain, cette odeur d'innocence, elle était encore là !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Sam 21 Juil - 23:50

Elle ne compris pas cette personne qui continuer à avancer vers elle, il ne semblait pas vraiment l'écouter d'ailleurs avançant simplement alors qu'elle le fixait de ses beaux yeux vert brillant par la lumière de fin de journée.

Rose cru un instant reculer mais ne fit de reculer un pied voyant à présent cette personne semblant grande et imposante mais au moment ou elle voulait partir elle sentit un main se refermer sur son poignet avec une violence inimaginable ne comprend pas pourquoi il faisait sa.

Elle allait se défendre mais vit bien vite son poing refermer sur un couteau et se fit bientôt retourner contre le mur qui se trouver près d'eux et se retrouva coller au mur son haut encore un peu humide par sa baignade avec Maria.

Pendant un moment qui ne dura que quelques secondes, elle voulut hurler de la laisser tranquille mais sentit bientôt une énorme douleur dans sa main tournant la tête et vit un couteau planter dans sa main et celle de son agresseur, par reflex elle posa sa deuxième main sur sa bouche pour s'empêcher de hurler de douleur de mordant presque les doigts sentant un liquide chaud couler jusqu'à terre, on pouvait entendre les goutes de deux sang mélanger tomber au sol.

Puis du reculer sa tête de force sachant que cette homme lui tirer les cheveux.
Rose ne pu bouger sa main pris au piège avec celle de cette personne, parmis tout sa vie de princesse jamais elle n'avait ressentit une douleur tel que celle la..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 0:06

Cette odeur, toujours présente, toujours oppressante, il ne sentait plus qu'elle. La forêt avait disparu pour lui, cette odeur familière de pins, de chênes, tous ces arbres n'étaient déjà plus pour lui, il n'y avait plus que l'ignoble odeur de la pureté qui se faisait sentir sur les épaules de cette proie. Le sang peu à peu se mêlait à cette odeur, mais toujours pas assez, jamais assez ! Il sentit ses muscles se tendre, il n'entendait plus que cette voix, elle ressentait la douleur, encore la douleur, toujours cette douleur harassante ; que vengeance soit faite, vengeance sur cette odeur trop innocente, cette voix de miel, cette douceur de soie...

Comme transporté par le mouvement, se laissant allé à l'immuable douleur qui prenait sa main crispée sur celle de sa proie, cette douleur qui remontait le long de son poignet à présent pour prendre son bras aux muscles figés, il planta ses dents dans la peau nue de la jointure entre l'épaule et la nuque de cette femme si innocente. L'odeur du sang se fit plus forte, le goût aussi se mêla à la situation, ce goût presque métallique, cette odeur si forte. Elle n'était toujours pas assez présente...

Le tissu de la tunique de sa proie était à présent imprégné de sang frais et son épaule si blanche était à présent vermeille ; l'ivoire de ses dents d'un blanc encore trop pur au goût de Caleb se colora du même rouge dont le goût si fort lui prenait la gorge. Il en sentait presque des nausées, les nausées du dégoût enclenché disait-il par cette odeur qui ne voulait pas disparaître. Il resserra un peu plus ses doigts sur ceux de la jeune fille, et se simple mouvement tira assez sur la lame plantée dans la pierre pour déchirer un peu plus les veines mises à vif.

Il libéra l'épaule de la proie de l'emprise de ses dents desquelles coulait encore le sang qui avait envahi sa bouche et colorait sa peau grisâtre depuis ses lèvres jusqu'à sa clavicule déjà, comme si de longues minutes s'étaient écoulées ; seulement quelques secondes pourtant, de trop longues secondes qui excitaient encore le prédateur, dont le regard tentait à présent de fixer du coin de ses fins yeux en amande ceux de la proie qui souffrait tant qu'elle avait tenté vainement de retenir un hurlement de douleur plus tôt.

"Tu pourris de ta pureté ces lieux..."

Il sentit l'odeur de son cou jusqu'à sa mâchoire, ignorant le fait que le contact entre la peau de Caleb et celle de sa proie avait couvert la blancheur de cette dernière d'une nouvelle couche de sang. Elle était encore trop pure à son goût, trop angélique, comme si elle n'avait jamais commis de crime. Il lâcha enfin ses cheveux à présent couverts eux aussi de sang pour prendre son autre poignard, et le plaqua dans la paume de la main de la jeune fille, resserrant l'emprise de ses doigts sur ceux de la jeune fille au point de presque les briser, comme pour l'inciter à se défendre. À déchirer la chaire, à mettre les muscles à vif, à faire couler le sang pour se diaboliser...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 0:20

La douleur était si forte que si elle devait s'écouter, elle se laisserait perdre connaissance et mourir la à terre, ou plutôt laisser cette personne la tuer.
Elle ne voulait pas pleurer, il ne devait pas la voir pleurer cela lui donnerai trop de plaisir de la voir souffrir.

Puis quand il ressera ces doigts dans les siens enfonçant un peu la lame dans leur main, elle gémis de douleur retirant sa main de sa bouche sinon elle se serrait mordu à vif, elle en tout cas ne voulait pas se le faire mais c'était sans compter que son agresseur le fit plantant ces dents dans sa chair si blanche et pure ne comprenant pas pourquoi il voulait lui faire du mal, quel interrer à faire cela, et pourquoi il semblait si content de faire souffrir gratuitement.

Elle pria pour que sa s'arrête ou que quelqu'un passe par ici pour l'aider mais où était passer cette homme masquer qui avait toujours était la? Mais est-ce qu'il serait toujours la pour sa sauver, et si à ce moment précis personne n'allait venir et qu'elle devait se sauver elle même, mais cela elle ne l'avait pas appris au château c'était les gardes qui devait la protéger de tout sa...mais elle était seul à présent..vraiment seul...

L'homme lui déposa sans aucune grâce se couteau qu'elle sentit donc dans sa main alors qu'il lui écraser presque en voulant la refermer.

Rose: moi au moin j'aime la simplicité de la vie!
Puis avec toute la force qu'elle pouvait avoir grâce à l'envie de vivre, elle enfonça la lame dans l'épauler de cette homme ou il avait sa main prise à la sienne essayant de garder le poignet de l'arme dans sa main.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 0:30

À nouveau les sang se mélangèrent ; l'épaule de Caleb se couvrit de cette même couleur de rubis, et cette fois-ci l'odeur du sang se fit presque insoutenable. Sous l'effet de la douleur, il avoua même laisser échapper un cri de douleur en reculant, de telle manière que finalement le couteau finit par libérer de son emprise les deux mains, sans pour autant laisser intacte les précédentes blessures, qui, ouvertes à nouveau au vif de la lame, laissèrent échapper plus de sang encore. Leurs mains, leurs cheveux, leurs épaules étaient complètement couvertes de sang...

... mais cette odeur était toujours présente. Lancinante, la douleur donnait l'impression à Caleb qu'à tout moment il pourrait faiblir ; mais ce n'était pas la première fois, et certainement pas la dernière. Il pouvait tenir ainsi plus longtemps que quiconque. Par pur curiosité, vouloir voir l'autre souffrir, ressentir la même douleur. Même épaule et même main, mêmes blessures et mêmes douleurs, tous deux se faisaient face de leur mêmes souffrances et pourtant lui se délectait de cet instant... inoubliable.

Un sourire mauvais s'étira sur ses lèvres alors que son regard se faisait menaçant, brillant d'une lueur moqueuse, agressive, foudroyante. Il était juste là, face à elle, mais semblait pourtant s'amuser de regarder en spectateur. Et, du bout des lèvres, il laissa se découper un ordre silencieux et vif, sans un souffle, juste le mouvement très léger de ses lèvres retroussées en un sourire hautain : Vas-y, tue-moi. Il ne comptait pas mourir, il voulait la voir se salir les mains, déchirer sa chaire et se rendre compte de cette ignominie. Se rendre compte que elle aussi...

Elle n'était plus un ange.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 0:38

Rose le sentit enfin partir pouvant enfin se retourner tenant encore le poignard dans sa main gauche et sentant sa main droite une douleur insupportable.
Elle fixa cette homme il semblait si content de la voir souffrir autant et ce sang semblait encore plus l'enchanteur, même à ses paroles court et forte en même temp lui demandant de le tuer, mais quel idée de faire cela et pourquoi elle le ferait qu'est ce que cela pouvait les apporter.

Rose: jamais de la vie je ne ferais sa!
Elle lâcha la lame la lançant loin, enfin elle fit tout son possible pour la lancer loin malgré sa main gauche qui n'était son poin fort.
Puis elle essaya de partir en courant mais étant face à elle, du partir par la rivière se qui n'était pas une bonne idée en soit mais elle n'avait trop le choix et avec un peu de chance le ralentirez aussi...enfin elle l'espérait.

Elle passa dans dans la source alors que l'eau prire une couleur sang tout autour d'elle et sa main qui la faisait tant souffrir, elle essaya d'oublier la douleur pour le moment essayant de cuire alors qu'elle n'arrivait pas à courir dans cette eau assez haute pour ralentir les mouvement, cette source qui était à hauteur de ses hanches.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 0:56

Caleb laissa échapper un grognement bestial et menaçant en ramassant le couteau dans un main, le poignard dans l'autre. La lune peu à peu à l'horizon commençait à monter, et dans peu de temps surement il serait trop tard. S'il la laissait fuir ne serait-ce que de peu, tout finirait dans un bain de sang et non sans cadavre cette fois-ci. Fichu temps qui passait trop vite, fichues secondes qui étaient trop courtes ! Prenant le couteau à pleine main entre les doigts maladroits de sa main non-directrice, il s'élança derrière elle. Dans l'eau de couleur flamboyante sous ce ciel qui semblait brûler de mille feux, deux taches sombres et rougeâtres se mêlaient alors que l'odeur d'humidité était remplacée par cette odeur nauséeuse.

Avant que la jeune fille n'ait pu s'enfuir, Caleb lui bondit sur le dos, la plaquant dans l'eau. Il la força à se retourner, le dos dans la vase, un sourire toujours aussi maléfique et amusé sur le visage. Il jouait au chat et à la souris : si le chat persistait à ne pas vouloir se jouer de la souris, c'est celle-ci qui allait finir par dévorer les malheureux restes de son cadavre en guise de repas, le chat n'avait plus de temps pour lui. Caleb tenait fermement l'autre couteau dans sa main, en plantant légèrement la pointe à peine enfoncée au niveau du cou de sa proie à l'odeur si exaspérante...

"Qu'est-ce que je devrais détruire en premier pour changer cette pureté en immondice, ce cou trop fragile ?"

Une large marque sanglante apparu sous le passage de la lame, depuis son départ jusqu'au bas du cou en descendant sur la clavicule.

"Ces jambes trop maladroites ?"

Il planta un coup de couteau dans la cuisse de la jeune femme. Deux coups. Trois.

"Ces cheveux trop longs ?"

Cette fois-ci, attrapant les cheveux de la princesse en tirant dessus avec force, il lui releva la tête à lui en tordre le cou avant que, du tranchant ensanglanté de la lame du couteau, il ne coupe sèchement les longs cheveux de la jeune fille qui se répandirent dans l'eau sanglante.

"... Ce visage puéril ?"

Une lueur plus mauvaise éclaira le regard de Caleb et son visage mauvais, alors qu'un rire sadique échappait du fond de sa gorge. Il planta le couteau au dessus de l'épaule de sa proie pour libérer sa main intacte afin de retenir la jeune fille à terre, et de sa main douloureuse resserra les doigts sur le poignard qu'il approchait peu à peu du visage de la douce...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 1:11

La pauvre ne pu partir bien loin que déjà cette homme l'attrapant et la jeta à terre en jetant sur elle finissant le dos dans le sol boueux ou peu d'eau était encore possible d'y mettre les pied mais assez pour tremper Rose, à présent ses vêtements étaient de couleur sang et marron.

Elle ne savait plus quoi faire, ne sachant si elle devait se laisser mourir, il avait une tel force et elle a coté, n'était qu'une princesse qui avait reçu une malédiction ne sachant se battre et ne sachant non plus être méchante envers quelqu'un d'ailleurs est-ce qu'elle en voulait à son frère?

Étant dans ses pensées et se sentant mal par la douleur elle entendit à peine ce que cette être pouvait dire de plus ses oreilles étaient un peu dans l'eau et cela n'aidait pas à la tâche.
Mais cela était sans compter sur la lame qui se promena sur son sou puis les coup de couteau à sa jambes mais bien sur rien n'était sur le faîte qu'elle n'aurait jamais cru que cette homme lui couperais sa magnifique chevelure qu'elle était si fière d'avoir, depuis toute petite sa mère lui coiffer sa douce coupe de cheveux avec une brosse qui semblait si douce et cette complicité qu'elle n'aurait plus jamais..

Rose: je ne veux pas devenir mauvaise...mais je ne veux pas non plus me laisser mourir une seconde fois par un homme.....

Elle leva sa main gauche et attrapa l'épaule blesser de cette personne avant de serrer de toute sa force qu'elle pouvait avoir, cette volonter de vivre pour ne pas se laisser mourir et défendre ce qu'elle est, jamais plus quelqu'un lui ferait autant souffrir sans savoir la soif de vivre.
Puis elle réussit à le faire reculer un peu mais assez pour s'échapper et récupéra le poignard avant de sortir de l'eau pour courir mais bien vite elle oublia les coups de couteau à la jambes et retomba lourdement à terre en un cris de douleur, pourquoi sa jambe ne voulait pas la laisser partir, pourquoi finir ainsi, mais malgré tout elle se tourna vers l'agresseur le poignard dans la main le regard brillant, non elle n'allait pas pleurer, elle n'allait pas lui laissait se plaisir!


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 1:26

Caleb se releva en tenant son épaule, le visage tordu en une expression de sourire crispé ; ou plutôt, un visage crispé de douleur sur lequel se retenait avec difficulté un sourire mauvais. Il se redressa, reprenant le couteau planté dans la vase avant de s'élancer derrière sa proie, jusqu'à-ce que celle-ci retombe non loin de la terre ferme : la douleur à sa cuisse était trop insupportable. Il ne s'arrêta finalement que lorsqu'elle se retourna en tenant son poignard fermement devant elle, tremblant de douleur et de terreur ; une terreur tellement naïve, une pureté... qui l'énervait tellement.

Le regard du voyageur s'assombrit d'une semi-colère ; quand est-ce que cette pureté disparaîtrait enfin, quand est-ce qu'elle ne sera plus ?! Ses doigts se resserrèrent sur son arme, il écarta d'un violent coup le poignard de sa proie qui s'envola et retomba dans l'eau dans un bruit sourd, ne laissant qu'une tache de sang dilué à la surface de l'eau. Sa force était accrue avec l'approche du soir, il se sentait capable de tout. Ses muscles étaient plus puissants, sa colère plus ardente ; et surtout, il sentait la véritable bête s'éveiller en lui.

Il se jeta sur la jeune fille, couteau en main, dirigeant la lame étincelante vers le cou de celle-ci, mais planta l'arme juste à côté après une légère déviation, lui arrachant tout de même un peu de peau en donnant un violent coup de ses crocs acérés dans cette main qui tentaient vainement de l'écarter du reste du corps de l'innocente. Innocente, innocente, ce mot continuait de tourner dans sa tête, de torturer son esprit, il ne se retenait plus à présent, y allant à coups de poing en ignorant cette fois-ci l'arme pourtant à portée de main, près du cou de la proie blessée de toutes parts.

"Meurs, meurs !"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 1:36

La pauvre princesse ne pouvait même pas fuir, bientôt l'homme fut sur elle lui donnant un violent coup qui fit voler l'arme de sa main blesser vers la source d'eau, cette eau qui porter une couleur de sang à certain endroit.
Elle essaya de protéger son visage alors qu'elle sentit la lame se planter près de son cou, si près qu'elle sentit une douleur à cette endroit.

Malgré tout ses efforts il était bien trop fort et ses coups lui faisait si mal, ne pouvant s'enfuire et ne sachant si quelqu'un viendrait l'aider ou si elle allait mourir de ces mains sans jamais savoir qui était son agresseur et pourquoi avoir fait cela...jamais elle ne retrouverais sa libertés d'autre fois, la possibilité de savoir que quelqu'un serait la pour elle.

Rose crut a sa fin fermant les yeux pour ne pas donner le plaisir à cette personne de la regarder mourir sous les coups, et de voir son âme partir de son corp, peux être que comme sa son corp ne se transformer plus en loup, bientôt elle pourra rejoindre ses ancêtres et le royaume n'aura pas pleurer sa mort pour rien.

Malgré ses pensées noir elle prit le temps de respirer encore une dernière fois et réussit enfin à crier une dernière fois le nom de cette homme masquer qui l'avait pourtant sauver avant et pourquoi il ne reviendrait pas encore une fois, une dernière fois pour elle, rien que pour elle....une seul et dernière fois...


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 1:47

Ce ne fut pas Elian qui apparu pour sauver Rose de ses derniers instants... Une lance fila dans l'air avec un sifflement qui fit se figer Caleb, la poing en l'air, alors que soudain la lame de l'arme en question venait se planter dans le col même de son haut, le tirant soudain vers l'arrière pour le faire tomber dans l'eau. Une voix s'éleva alors de derrière Rose alors que son agresseur se démenait pour retirer l'arme plantée dans la vase qui le maintenant dans l'eau boueuse.

"Ne te laisse pas encore emporter par tes désirs futiles..."

Caleb releva la tête avec un air rageur, grognant d'un air menaçant. Ses yeux avaient pris la forme de ceux des loups à l'approche de la nuit et sous l'effet de la colère, mais même s'il grognait comme tel il n'avait pas encore prit la forme d'une bête. Derrière, sur la terre ferme, un homme se tenait au milieu des armes abandonnées à même le sol par Caleb lorsque celui-ci s'était lancé à la poursuite de Rose. Il n'était en tout et pour tout pas bien grand, mais d'une musculature assez certaine, son regard d'un bleu si sombre était marqué par l'assurance, sa peau blanche par sa vie nocturne et ses cheveux châtains par son semblant d'humanité. Il prit une autre des trois lances dans sa main, posant le pied sous la dernière en s'apprêtant à l'attraper si Caleb se mettait à nouveau à attaquer aveuglément.

"Recule."

Cette fois-ci, son interlocuteur à moitié fou reprit son calme. Ses yeux reprirent leur teinte normale alors que son regard reprenait de l'humanité. La douleur se réveilla d'un même coup dans l'épaule de Caleb qui laissa échapper un gémissement de douleur en laissant sa tête retomber en arrière. Le nouveau-venu s'approcha de lui avec un soupir, retirant la lance qui le maintenait à terre.

"Je ne te laisserai plus seul Caleb, tu es vraiment trop dangereux.
-Je t'avais dis que je finirai par m'ennuyer, Lau", rétorqua Caleb d'une voix forcée en se tenant l'épaule, laissant échapper un rire jaune.

Lau soupira à nouveau d'un air dépité, tournant la tête vers Rose, les deux lances posées sur la même épaule et l'air interrogateur.

"Que fait une jeune femme si profondément perdue dans la forêt ?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 1:58

Croyant la fin et commença à l'aisser tomber de se débattre, elle pria pour mourir vite mais après quelques secondes sans autre coups elle ouvrit les yeux ne voyant plus personne au dessus d'elle, ne sentant plus le poids de cette créature qui l'aurait tuer par les coups qu'elle recevait.

Rose essaya de se redresser mais cela était si dur, elle avait si mal et à présent tout son corp la faisait souffrir.
Elle réussit enfin à se mettre assise tenant sa main qui saigner encore et d'autre blessures d'ailleurs continuer de saigner.
Elle entendit même rire et parlait voyant une deuxième personne qui semblait l'avoir calmer puis au bout d'un petit moment se tourna vers elle se demandant ce qu'elle pouvait faire la sans être si surpris que sa de son état, mais est-ce qu'il y avait une nuit qu'elle arriverait à faire sans risquer de mourir...

Rose: je..je m'appelle Rose, je suis la princesse de se royaume..et..et je suis maudite depuis peu.
Elle sentit en parlant la douleur sur sa gorge cela provenait sûrement de la déchirure par le poignard et cela lui faisait si mal.

Un peu plus loin et cela depuis quelques temps précédent une hombre sortit du grand château pour aller se promener avec juste une cape pour faire le tour du village mais en restant près de cette demeur, cela ne suis servait donc à rien d'aller trop loin , ce que cette personne chercher était en même temps si près mais aussi loin de tout.

Il continua d'avancer puis se trouva dans une petit aller sombre avec seulement des ombre qui aurait paraître terrifiante pour d'autre mais cette personne resta la sans bouger et se contenta de sourir.

Valmort: je sais que tu es la...viens Ellian...


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 2:20

Lau prit un air presque surpris face aux révélations de Rose alors que Caleb se relevait enfin, ébouriffant ses cheveux d'une telle manière que le sang s'en échappait pour aller racheter l'eau autour ainsi que les vêtements de son compagnon.

"Une malédiction hein, répéta Lau. Alors j'imagine que tu as déjà rencontré Sirius alors.
-Son odeur de loup récemment transformé pue à des kilomètres", rétorqua Caleb.

L'autre darda un regard foudroyant sur le sanguinaire, resserrant un peu ses doigts sur les deux longues langues finement taillées dont il semblait connaître tous les secrets.

"Tu peux m'expliquer la raison de cette attaque ?
-Explique-moi la raison d'être de la pureté alors, pourriture."

Le grognement menaçant de Caleb fut comme un coup de gong pour Lau qui abaissa soudain ses lances, mais au moment où elles retombaient avec force sur l'épaule de l'attaqué, elles se stoppèrent à deux millimètres de la blessures de celui-ci à l'entente d'une autre voix plus forte et imposante :

"Suffit !!"

Lau et Caleb se figèrent, les yeux dans les yeux, prêts à se bondir dessus pour le battre à tout moment. Sirius sortit soudain d'entre les fourrés, l'air exaspéré, le regard empli d'une colère bien compréhensible d'après ses propres dires.

"Cette odeur de sang ne m'a pas trompée, vous êtes encore en train de vous battre misérables !
-Ce n'est qu'un différent passager, souffla Lau.
-J'en aurai vite fini avec lui, répondit Caleb avec un sourire narquois.
-Le premier qui sort le moindre croc je mange sa rate au petit-déjeuner demain !!"

Lau et Caleb lâchèrent en même temps un soupir déçu, le premier ramenant ses lances sur son épaule alors que le second se relevait en tenant son épaule. Uriel sortit à son tour des buissons, s'approchant d'un air interrogateur en voyant son frère pris d'une telle colère.

"Vous battre dans de telles circonstances, attaquer une personne faible, la laisser sans soins... Vous mériteriez d'avoir déjà fini dans mon estomac depuis longtemps, misérables vauriens !, grogna Sirius.
-Désolés", soupirèrent d'une même voix Caleb et Lau en se tournant le dos d'un air boudeur.

Uriel et Sirius échangèrent un regard avant que le premier ne s'approcher de Rose pour l'aider à se lever, laissant le second ramener les deux autres de force jusqu'au camp. Le blond adressa un sourire chaleureux à la jeune fille.

"Ça ira pour aller jusqu'au camp ? Je vais soigner tes blessures, il faut que tu te reposes..."

Il proposa sa main à Rose, et l'aidant à se lever la dirigea jusqu'au camp...



Pendant ce temps-là, une ombre sortait du château. La nuit n'était pas loin de tomber, Elian ne se doutait pas un instant que de l'autre côté de la forêt à cet instant Rose était en train de l'appeler désespérément. Toute son attention n'était focalisée qu'en un point : cet inconnu à la cape qui venait de sortir de l'enceinte de pierre. Son odeur, si doucereuse et familière, attira tout de suite son attention alors qu'il s'apprêtait normalement à repartir. Il s'approcha à pas feutrés, et restant à distance raisonnable, dans l'ombre, suivit le mystérieux personnage en surveillant du coin de l’œil toute menace visible...

L'inconnu s'arrêta dans une ruelle, et sa voix raisonna, presque douce aux oreilles de masque de fer :

"Je sais que tu es là... Viens, Elian."

Elian se tendit. Cette voix, il la reconnaîtrait entre mille. Ne voulant pas le faire attendre, il s'avança immédiatement hors de l'ombre, d'un pas ni trop lent ni trop pressé, et s'arrêta à quelques pas de l'ombre. Fixant ce visage assombrit par la présence de la cape, il baissa les yeux en signe de respect, et s'agenouilla en s'adressant à cette identité supérieure d'une voix prudente et toute aussi respectueuse qu'il le paraissait à vue d’œil :

"Monseigneur Valmort..."

La présence de Valmort, ici, devant lui, était inespérée. Cela faisait depuis plusieurs mois qu'il se présentait, chaque jours, comme un inconnu, tel un mendiant devant le château de sa seigneurie dans le seul espoir si minime de tomber sur cette personnalité si importante, et si familière. Il sentit une chaleur rassurée et presque une pointe de bonheur naître en son cœur fatigué en se sachant près de lui... à ses ordres à nouveau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 2:37

Valmort sourit en voyant son serviteur comme à l'époque la devant lui toujours pas très loin de son ombre attendant ses ordres avec respect et obéissance.
Valmort: je te voyais..tout ces journées à attendre un signe de moi..

Il s'approcha de lui retirant sa cape pour dévoiler son visage si semblait si doux mais ses yeux montrer bien un regard de pouvoir et de ténèbres.
Ce grand personnage alla se mettre à la même hauteur de Elian et lui fit relever la tête avec le bout de ses doigts avec un geste doux mais sur de lui.

Puis avec l'autre main caressa le masque que cette pauvre personne devait montrer pour cacher se visage.

Valmort: je t'ai rejeter pour se visage que je t'ai créé mais tu es rester à mon service...tu es le seul à qui je peux faire confiance ne me trahie pas..
Il se releva sombre et commença à sourir en repensant à ce jour ou tout jeune il voulut savoir ce que cela ferait de brûler le visage d'un enfant avec une torche et depuis se jour son seul vrai serviteur avait un masque et personne ne su vraiment pourquoi qu'aurait dit le Peuple si le futur Roi aurait brûler le visage d'un ange?

Il regarda le ciel et fixa les étoiles avant de descendre son regard sur Ellian.
Valmort: ma famille me gêne dans se que je veux entretenir..tu vas m'aider à les faire disparaître dans des circonstances bestiale si tu vois ce que je veux dire...

Il sourit à celui ci posant un main sur la chevelure de son plus fidel.

Rose de son côté était vraiment mal au pour croyant rester la alors que les deux autres se disputait elle ne savait quoi et de toute façon elle n'entendait pas très bien avec tout se sang qu'elle perdait.
pensant fermer les yeux pour se laisser partir dans les songes elle entendit Sirius qui venait après avoir sentit du sang, d'un autre côté vue la perte incroyable il ne pouvait pas le rater.

Il fit en sorte d'arrêter leur dispute idiote et même Uriel était la toujours près de son frère de toute façon si elle avait bien compris.
Elle regarda quand quelqu'un s'avança vers elle pour l'aider et se contenta de faire oui de la tête se sachant presque sauver de toute cette horrible soirée.

Rose se leva avec difficulté et s'aida donc de cette personne pour avancer jusqu'au village alors que du sang couler encore.
Rose: j'ai froid....j'ai si froid....


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 12:46

Elian gardait les yeux fixés sur son seigneur avec une admiration sans bornes, l'air à la fois subjugué et terrifié. Il savait à quel point il était dangereux de désobéir à cet homme, mais lui jamais n'aurait osé un seul instant lui refuser quoi que ce soit. À cette pensée, il baissa un instant les yeux en passant sa main sur son masque si froid, sur cette partie gauche qu'il cachait depuis toujours, brûlée par les propres mains de Valmort. Oui, il se souvenait de cet instant, de sa douleur, et pourtant n'éprouvait aucune rage...

Il se releva, les yeux toujours baissés en guise de respect, et s'inclina très légèrement : il ne faillirait pas, si réellement son maître souhait cela, il allait le faire. Exactement comme demandé...

"Je ne vous décevrais pas..."

À l'horizon, la lune commençait à monter de plus en plus, et bientôt les derniers rayons du soleil si flamboyant disparaîtraient, laissant libre cours aux loups...



Uriel baissa les yeux vers Rose lorsque celle-ci frissonna. Un léger sourire paru à ses lèvres, timide et désolé, mais bien calme alors qu'il passait son bras par dessus les épaules de sa jeune camarade pour la réchauffer tout en l'aidant à traîner la patte jusqu'au campement. Il voulait vite y arriver pour pouvoir la soignée, car le soir arrivait et bientôt il serait difficile de désinfecter les plaies. Il adressa un regard à Caleb qui, plus loin, continuait de se faire réprimander pour ses gestes. Il était vraiment horrible...

Arrivés au camp, tous se séparèrent à peu près. Il était tard, et certains des hommes-loups avaient rejoint la cabane pour y dormir : on entendait le souffle régulier du sommeil soupirer à travers les fenêtres. Sirius tira Lau et Caleb un peu à l'écart pour "en finir avec eux", alors qu'Uriel indiquait à Rose de s'asseoir, allant rapidement chercher un petit sac. Il en sortit des herbes qu'il mâcha tout en épongeant le sang des blessures de Rose, tâchant d'arrêter l’hémorragie.

"Tu es vraiment mal tombée, soupira Uriel d'un air désolé, lorsque Caleb est seul il vaut mieux l'éviter, mais comme d'habitude il est avec Lau..."

Tout en gardant dans sa main droite le tissu qui lui servait à essuyer les plaies, il commença à passer les herbes mâchées sur les blessures de Rose, comme une pommade afin de désinfecter et détendre les blessures. Il fit ça assez rapidement, car alors qu'il commençait à enrouler de bandage l'épaule et la cuisse de la jeune fille, déjà les rayons de soleil se faisaient rares et Sirius était déjà rentré dans la cabane avec Caleb. Mais Lau, lui, était toujours là, à surveiller...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 13:01

Rose regarda Uriel travailler pour la soigner, il semblait si douer et doux, pourquoi elle qui était récemment une princesse ne savait elle rien faire, elle ne savait même pas se défendre seul..et elle n'arrivait pas à sentir de la haine envers cette personne qui avait voulu la tuer avec rage..pourquoi elle n'y arrivait pas, sa aurait était pourtant si logique de haïr quelqu'un qui aurait voulu lui voler son souffle de vie mais elle n'y arrivait pas.'

Rose alla poser sa main gauche pour toucher ses cheveux mais ne réussit pas toute de suite à les trouvaient se ne fut que en montant bien haut sa main vers son cou elle sentit quelques mèches qui semblèrent plus longue que d'autre, alors elle n'avait pas rêver ses cheveux avaient était couper, la seul chose qui la relier à sa mère il n'y en avait plus..quel tristesse..

Rose: c'est pas grave...la vie est dur de toute manière..
Elle leva les yeux vers la porte voyant bientôt les derniers rayons de soleil qui disparaissaient pour laisser la lune bientôt les éclairait de sa belle lumière.

Rose baissa les yeux alors qu'Uriel avait fini tout juste avant que la stress formation se fasse, elle n'aimait vraiment pas sa se sentant comme envahir d'une chose contre nature, comme si on l'en'ener dans les ténèbres.
Elle se fit bientôt d'apparence louve et se contenta de se couche à terre le regard vide et triste comme si elle était une autre personne ou l'ombre d'elle même.

Alors cas quelques pat de la..dans un chemin de terre un carrosse s'avancer pour partir dans les montagne ou de la famille du Roi les attendaient pour se reposer de leur vie de seigneur, sa femme était la aussi, regardaient le paysage avec un calme reposant.

Ce couple royale discutèrent calmement du faite que bientôt leur fils irait sur le trône, cela les inquiéters, leur fils semblait envahie par le démon depuis tout petit, alors comment il allait gouverner un royaume avec une tel force de volonter noir?


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 13:19

L'obscurité se faisait de plus en plus, calme et silencieuse. Uriel se releva, s'ébrouant un peu : le loup à la fourrure couleur dorée ramassa fébrilement entre ses crocs le sac de soins, jetant un dernier regard inquiet vers Rose, avant de rentrer tristement dans la cabane. Plus loin, un loup brun continua d'observer un instant Rose : Lau. Il ne resta pas bien longtemps ainsi, car levant les yeux au ciel, il vit bien vite des nuages noirs cacher les douces lueurs des étoiles, et l'odeur d'une chaude humidité envahit les lieux. Il jeta un dernier regard à Rose, et la laissa seule à sa place, rentrant dans la maisonnette...

Plus loin, dans la forêt, les arbres se faisaient de moins en moins accueillant. Entourant tels des gardiens aux mauvaises intentions, branches tendues et troncs abîmés, un carrosse royal qui tentait de passer sans trop de secousse ce chemin sinueux, ils semblaient tenter d'attraper une roue pour arrêter le véhicule. Pour quelle raison ? Les faire se perdre ? Ou les protéger... ?

Un grognement bestial retentit sur le chemin, et sans que le conducteur du carrosse n'ait eu le temps de réagir, une bête sombre bondit sur lui, déchirant littéralement son cou en un craquement sinistre de crocs puissants se refermant sur des os si fragiles face à une telle force. Le carrosse s'ébranla, menaçant dangereusement de tomber sur le côté, jusqu'à se prendre un arbre après avoir dévié. La bête sombre attendit un instant, et lorsqu'il vit une ombre tenter de s'extirper du carrosse, elle bondit avec un rugissement bestial.

La reine resta impuissante quand les crocs se dirigèrent vers elle sous un violent coup de tonnerre à en déchirer les cieux...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 13:31

La louve resta un instant la à terre alors que le ciel devenait sombre et que des bruit de début dorage se fit entendre, mais se ne fut que quand un bruit sourd retentit que Rose sursauta faisant un couinement terrifier par cette orage, de plus elle sentit un énorme point au cœur, comme si on lui arracher pour lui retirer le peu qu'il pouvait les rester.

Elle se posa sur ses quatre pattes avec bien sur la douleur de sa patte droite et avança rapidement jusqu'à la cabane hésitante entre celle de Maria et celle des garçons mais quand elle pensa y réfléchir un peu plus un nouveau Bruit se refit entendre et elle partie sans réfléchir avec les garçons de ce camp ou plutôt les loups à se moment précis et alla se faire toute petite les oreilles baisser et cette douleur au cœur, alors qu'il battait très fort et qu'elle frissonnait de peur et de froid.

Reculant comme ne faisant qu'un avec le sol, puis à force de reculer sentit une fourrure pas très d'elle qui semblait avoir chaud, une chaleur humaine et s'y blottit les oreilles encore baisser essayant d'arrêter de trembler.

Alors qu'au château une ombre était à la fenêtre regardant le ciel avec un regard froid et terrifiant, cette homme qui au regard de feu sourier, oui il sourier d'un sourir à faire glacer le sang, et quand il sentit comme une force sortir du ciel, il ne pu se retenir d'un rire cruel et fière, fière d'avoir à son service un être aussi ténébreux que lui..en tout cas il l'avait fait devenir aussi noir qu'il ne pouvait l'être, fière de sa création..

Valmort: À présent les ténèbres envahiront cette ville.. Comme il peut envahir mon cœur!


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 14:44

La nuit était d'un noir plus sombre que jamais alors que le ciel se déchaînait en danses lumineuses et angoissantes. Dans l'obscurité, une ombre traîne la patte sur le chemin, silencieuse et prudente. Elle contourne prudemment le lac, contourne prudemment le chemin normal, traverse lentement la forêt en évitant les racines. Elle ne s'arrête qu'en de rares instants pour se reposer du long détour, sa fourrure abyssale colorée par un liquide vermeille qui trace tout son long chemin...

De longues heures s'écoule, la bête arrive à peine à pas très lents à l'orée de la forêt, quand un rayon traverse le ciel au dessus des montagnes. Les yeux fixant le ciel, Elian resserre un peu l'étreinte de ses mains sur sa cape pour en couvrir son corps nu, couvert de sang. Pas une trace de blessure, juste du sang. Passant sa main rouge sur la partie gauche de son visage, il soupir prestement en ramenant le masque attaché à son dos sur ce visage meurtris, avant de se presser dans le village. On le regarde, on le pointe du doigt, mais lui avance simplement, enveloppé dans sa longue cape noire, le capuchon retombant sur son masque, fixant le sol. Il sait où il doit aller...

Alors qu'il arrive sur la grande place, il lève la tête : ses yeux croisent une ombre en haut de la tour Royale...



Les rayons du soleil réussissent enfin à poindre entre les branches denses de la forêt. Des éclats dorés finirent par colorer les troncs de la clairière et les murs de la cabane, traversant les rideaux pourtant fermés au préalable. Allen pousse un grognement, retenant un frisson : c'est ainsi tous les matins, ce froid le pénètre trop facilement. Il resserre un peu ses bras sur cette source de chaleur qu'il ressent encore légèrement, profitant de la douceur de cet objet inconnu pour rassurer ses membres gelés...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 15:47

Endormit tranquillement se reposant de la veille, elle était face à cette homme qui semblait avoir froid et l'avait un peu serrer à lui, elle était de nouveau la face à cette être mi humain mi loup, encore en train de dormir en sa compagnie mais cette fois, cette personne était blesser et les bandage recouvrait quelques partie de son corp, comme sa main droite, son épaule ou encore son sou et sa jambe.

Rose garda les yeux fermer profitant de se court moment ou tout le monde dormait encore et qu'elle devait sentir une odeur de plante ui s'éleva dans la chambre encore dans l'obscurité.
Elle ouvrit un peu les yeux et fixa Allen, elle savait qu'elle était en sa compagnie avant d'ouvrir les yeux, elle avait sentit son parfum et cette chaleur qu'elle commençait à connaître.
Mais au lieu de partir comme l'autre fois et oubliant son corp nue commençant à s'habituer à cette état, leva les bras malgré la douleur de celui de droite et enlaça celui ci pui se contenta de refermer les yeux profitant de cette source chaude.
Plaçant son nez près de son cou pour sentir discrètement son odeur, ne sachant même pas pourquoi elle faisait cela, peux être pour se sentir rassurer..

Valmort savait que Elian finirait par revenir, il allait lui expliquer comment c'est passer cette nuit, mais étant persuader que cette nouvelle serait une très bonne chose pour lui.
Il resta près d'une fenêtre pour fixer le chemin qui menait au château puis vit une ombre cacher pas une cape arriver la tête basse.

Il sourit puis descendit passant par un chemin discret pour rentrer sans passer par les grandes porte et attendit Elian la le sourir au lèvre.
Il le savait que sa création ne ferait aucune erreur..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 16:04

Elian contourna le château, toujours plus enroulé dans sa cape. Il sentait ces regards sur lui, sur son corps nu couvert de sang, sur ce morceau de tissu censé le cacher, mais ce qui le gênait le plus n'étaient pas ces regards mais l'état dans lequel il se présenterai à Valmort ; quelle plus grande honte que celle d'apparaître ainsi devant la personne tant admirée, tant aimée ? Il ralentit le pas en arrivant à l'arrière du château, mais vit bientôt la fameuse porte arrière entrouverte. Il était là, à quelques pas...

"Ils sont morts", soupira-t-il comme pour se rassurer.

Un frisson parcourut son corps. Que craignait-il le plus, le fait d'avoir tué deux personnes innocentes ? Non, même cette pensée le restait impassible, il craignait simplement d'être tout de même rejeté, mais en arrivant dans l'enceinte du château, voyant son seigneur l'attendre, un sourire étonnant sur son visage si parfait...

"Monseigneur", souffla Elian en s'agenouillant aussitôt, refermant un peu le tissu de sa cape sur son corps nu.

Il attendit un instant en fixant le sol au travers de ce masque de fer en signe de respect, puis releva légèrement le visage avec ce regard toujours aussi curieux et admiratif qui lui donnait presque cet air d'enfant innocent et impressionné malgré la froideur de ses traits et son apparence mature.

"Les cibles ont été exécutées en forêt, il n'y a aucun témoin", déclara-t-il d'une voix à la fois sombre et calme.



Allen sentit sa paupière sauter : il venait de percevoir une odeur à la fois agréable mais qui le rendait perplexe. C'était une douce odeur de plantes, d'herbes mélangées en une onguent sucrées et agréables à l'odorat. Il entrouvrit très légèrement son regard de glace, attendant de s'accoutumer à la lumière. La chaleur qu'il recherchait plus tôt entourait à présent son corps, rassurante et doucereuse. Il pensa un instant refermer ses yeux avant de déceler une légère odeur de sang sec. Ses yeux cette fois-ci se rabaissèrent sur la forme qui se trouvait dans ses bras.

Elle était doucement recroquevillée contre lui, comme l'autre jour, mais plus détendue et semblait encore dormir. Elle n'avait peut-être pas réagit de sa présence ici, mais Allen se contenta de la fixer. La réveiller, il n'aurait pas vraiment osé. Il voulait encore un peu garder cette chaleur, lui qui avait toujours froid. soupirant discrètement, il la détailla un instant dans toute sa splendeur dénudée, mais détourna assez vite les yeux pour regarder derrière lui : en chaque coin de la pièce, Caleb et Lau dormaient tous deux, le premier bien étalé, le second enroulé dans une couverture comme Uriel également présent toujours près de Sirius. Tous dormaient encore... C'était rare pour lui de se lever si tôt...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 16:17

Valmort qui était la sans bouger vit Elian arrivait sa cape cachant tout son corp, cachant d'ailleurs bizarrement tout le corp que cacher t'il?
Il le vit le saluer avec grâce lui avouant que ses pare,ts étaient bien mort dans la foret et que personne ne sera la vérité à part ce cher Elian et lui même bien sur.

Valmort sourit satisfait.
Valmort: bravo je suis fière de toi..
Il fixa la cape du jeune homme et le fit se leva sentant une odeur bizarre, serait celle de la mort? Avait-il du sang sur lui et cela expliquerait cette odeur.
Celui ci s'approcha d'Elian et plaça ses mains sur les épaules du pauvre garçon qui se trouvait la sans bouger et sachant que de toute manière il ne bougerait pas.

Valmort: que cache tu sous cette cape?
Il écarta bientôt le tissu et vit bientôt des épaules nue et découvrit ensuite le reste du corp d'Elian alors que son corp blanc était recouvert de sang.

Valmort: je vois...
Il déposa un doigt sur le cou de celui ci et le descendit pour y déposer un peu de sang.
Valmort: tu as toucher à la mort Elian...que a tu ressentit à se moment?

Rose resta la bien au chaud ne voulant bouger étant à moitié endormît puis elle sentit des mouvements discret de cette personne, est ce qu'il avait seulement bouger dans son sommeil ou est ce qu'il c'était réveiller, mais si c'était le cas il aurait bouger puis partir, non?

Elle hésita ne voulant pas ouvrir les yeux mais la curiosité était si grande qu'elle fini pr le faire et vit bientôt Ellen qui regardait la pièce ou les autres personnes endormit, elle se demanda ce qu'il pouvait à se moment précis ou si il se contenter de se réchauffer et finirait par partir sans aucune ressentir sur elle.

Rose se contenta de le fixer sans bouger étant si détendue en sa compagnie, il semblait si fort...


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 16:54

Elian sursauta en sentant le tissu de la cape glisser de ses épaule, baissant un peu plus la tête en fermant les yeux, honteux. Valmort avait les yeux posés sur son corps si sale, couvert de sang. Il frissonna en sentant ce doigt parcourir son cou et son épaule, serrant un peu les lèvres en se recroquevillant un peu plus sur lui-même. Il releva à peine les yeux vers lui à ses paroles, l'air toujours aussi désolé et innocent, bienheureux cette fois-ci d'avoir ce masque de fer entravant son visage pour ne pas montrer sa gêne.

"Je..."

Il hésita un instant et rabaissa la tête en signe de respect en reprenant d'une voix plus froide :

"Je me suis sentis sale...", avoua-t-il dans un murmure en serrant les doigts sur le tissu noir de sa cape.



Allen soupira discrètement après un moment, voyant que le soleil venait à peine de se lever à travers la fenêtre. Il rabaissa les yeux vers Rose, et soudain croisa son regard, se figeant. Il garda les yeux fixés dans les siens sans plus de réaction que cela, tel une statue, jusqu'à-ce qu'un cri survienne. Au moment où la porte s'ouvrit à la volet, Allen repoussa Rose d'un côté assez précipitamment en détournant la tête avec une mine choquée et les joues légèrement rouges, voyant par ailleurs de l'autre côté Lau se lever soudain en dévoilant hors de sa couverture un sabre, Caleb se retrouver à semi-relevé à grogner d'un air menaçant. Même Uriel s'était levé d'un air surpris, mais Sirius quant à lui resta couché, silencieux un moment avant de relever légèrement la tête d'un air exaspéré.

"Qu'y a-t-il Maria ?, souffla-t-il avec agacement.
-Du sang !! Le sang de Rose !"

Il y eut un court silence et tous soupirèrent de soulagement, à part Maria toujours devant la porte qui semblait paniquée et dont on devinait l'incompréhension soudaine. Allen se releva en tournant toujours dos à Rose et Maria, l'air blasé, alors que Sirius se relevait à son tour avec un long soupir.

"C'est la faute à Caleb...
-Quoii ?!!"

Avant même que Caleb n'ait pu réagir, Maria lui avait bondit à la gorge et s'appliquait à tenter vainement de l'étrangler en le secouant dans tous les sens, jetant toutes sortes d'insultes. Quel réveil-matin...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 27
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 17:28

Rose fixa aussi Allen sans bouger les bras l'entourant de sa chaleur, elle cru même vouloir relever un peu la tête pour poser son nez sur le sien et quand elle pensa enfin le déposer la porte s'ouvrit à la volet et Maria fit son apparition et malheureusement Allen la repoussa rapidementour qu'on ne voit pas avec elle aussi proche.

Rose soupira discrètement comme déçu mais s'assit à terre en voyant comme une couverture un peu plus loin et la prise pour cacher sa nudité avant de voir Maria se jeter sur son agresseur de la veille alors qu'elle semblait bien s'énerver sur lui.

Rose se leva et alla jusqu'à Maria lui attrapa le poignet de la main gauche pour la repousser vers elle.
Rose: Maria arrête...
Elle essaya de croiser le regard de Maria pourquoi se battre cela ne servait à rien de ressenb'e à ce qu'il était devenu..des bêtes..

Valmort resta la un long moment à fixer ce corp nue, de voir ce qu'était devenu se petit garçon au visage si doux.
Il le fit se placer plus près du mur et le plaça contre les pierre froide du matin, un matin si calme malgré l'orage de cette nuit rouge.

Valmort: sale? Non je ne dirais pas sa..pas encore..
Il alla jusqu'à lui et vérifia le silence en écoutant un instant les alentour avant de déposa une main sur le torse d'Elian regardant se sang froid ui ne couler plus.

Valmort: j'aurais bien voulu te voir t'élancer tel une bête féroce sur tes proies te supliant de les épargner..
Il retira sa main et alla déposer sa bouche tout près du torse de son serviteur avant de lécher le sang du bout de la langue...


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1296
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 22 Juil - 19:16

Elian se figea en sentant la pierre du mur à travers le tissus de sa cape, contre son dos, et la main de Valmort posée contre son torse ensanglanté. Il retint un soupir, tendu, incapable de bouger. Repousser cet homme ? Le toucher ? Impossible pour lui qui, se mordant la lèvre, plaqua les mains contre le mur en cherchant un moyen de s'accrocher aux pans de la cape qui glissait encore. Il faisait sombre dans ce coin de cour arrière, et personne ne passait, tout semblait vide et mort. Il baissa la tête en fermant les paupières le plus fort possible, se mordant la lèvre jusqu'au sang pour retenir tous les sons. Il n'osait dire aucun mot, faire aucun geste, il en était purement incapable et ne l'aurait jamais fait pour la pure et simple raison qu'il ne toucherait jamais à ce qui est sacré à ses yeux...

La voix de Valmort, sa langue... Elian était figé rien que d'y penser, et se renferma peu à peu dans sa bulle. Comment il pouvait laisser faire cela alors que tant d'autres auraient fuit, tout simplement parce qu'il était trop fidèle, incapable de dire un mot ? Cette admiration qu'il avait développé pour son seigneur était telle qu'il ne parvenait même plus à lui faire face comme il se devait. Il releva un instant les yeux, détournant la tête comme pour chercher une échappatoire ; ses joues sous son masques avaient pratiquement la couleur du sang laissé par le passage de sa main bien plus tôt sur la partie brûlée. Mais il n'osait pas plus bouger pour fuir qu'il ne réussissait un instant à libérer ses pensées pour réfléchir ; tous ses sens étaient focalisés en un point...



Maria prit une mine boudeuse lorsque Rose la retint, continuant de foudroyer du regard Caleb alors que celui-ci avait reculé de plusieurs bons pas comme pour se cacher sous le regard de Uriel, toujours enroulé dans sa couverture et seul à être resté ici puisque Sirius et Lau, eux, n'avaient aucune honte à se changer devant tout le monde et sortir et Allen avait déjà déserté la pièce.

"Si tu touches encore un cheveux de Rose je te fais cuir pour le repas de Sirius !!, s'exclama Maria.
-Maiiis, vous en avez pas marre de tous vouloir me servir à manger à Sirius ?", se plaignit Caleb qui semblait loin d'être rassuré.

N'entendant pas les excuses désirées, Maria tenta de se relancer sur Caleb mais à peine fut-elle libérée de l'emprise de Rose qu'elle tomba par terre, étalée de tous son longs avec un cri de surprise. Caleb se mit à rire à gorge déployé après que la surprise soit passée alors que Maria se redressait aussitôt avec une mine boudeuse, s'indignant de toutes les façons possibles et connues face à cette maladresse de sa part. Finalement, il fallut un petit moment avant de calmer cette dispute plus puérile que bestiale, un moment après lequel Uriel finit par littéralement jeter tout le monde dehors pour pouvoir se changer. Là, Maria se jeta littéralement dehors en entendant alors une voix bien connue.

"Kotaaa !
-Maria ?!"

Le rouquin reçu Maria dans ses bras de justesse, surpris par cette soudaine arrivée et tomba à séant avec la petite accrochée à son cou, laissant Van les regarder avec un long soupir désespéré.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)
Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» J'épouse, Je sort, Je trucide
» L'amour-propre est un ballon gonflé de vent dont il sort des tempêtes quand on y fait une piqûre. //Kim
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» 1.25 sorties le 23/09 modification et sort revus definitif
» la faim plus fort que l'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des jeux de rôles :: JDR :: Personnages mystiques :: Passé-
Sauter vers: