AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Sam 16 Juin - 20:05

Les loups un animal qui depuis la nuit des temps rodent dans la nuit pour chasser des petites animaux et manger pour enfin faire une bonne sieste avec leur clamp.
Mais qui a dit que ces animaux étaient de vrai animaux, personne ne s'est jamais demander si en ce temps du moyen age les animaux ne pouvait se transformer en humain?

Certain vous direz que vous êtes fou, ou encore que ce sont des loup garous assoiffer de sang.
Mais il n'y a pas que des loup garous qui vive dans la l'ombre et vive en mente.

Dans le royaume se trouvait un roi et une reine se qui avait de plus banal mais aussi leur enfant une fille et un fils.
Mais leur enfants ne s'entendait pas vraiment en effet le frère n'aimait pas sa sœur et la trouvait vraiment trop insupportable, elle était trop gentil, trop douce, trop princesse quoi.
A cause d'elle, il risquait de ne pas réussir à aller au pouvoir et ne voulait pas rater le moyen d 'aller au trône.

Et se soir la très tard dans la nuit une ombre marcher dans la ville jusqu'à une maisonnette un peu sinistre.
Ou quand cette personne entra on pu voir le prince retirer son capuchon et parla un instant avec une femme qui semblait bien sévère et pas très gentil.

Elle lui posa dans la main une fiole que le prince prit en échange d'une bourse de pièce d'or.
Puis il retourna au château ou il allait pouvoir déposer ce liquide dans une tasse de tisane que la princesse prenait souvent avant de dormir.

Rose qui avait l'age de 20 ans, était très gentille et aimait les gens, elle aimait aussi sa vie et n'aurait voulu changer sa banalité pour rien au monde.
Elle était devant le miroir et se coiffer avec sa brosse quand on frappa à sa porte et son frère y entra.

Rose: ho Valmort que fait tu la à cette heur si tard?

Valmort qui était très grand et mince avait un visage sévère et pas très rassurant il arriva avec une servante qui déposa la tisane de Rose près d'elle et ressortie.
Valmort: je n'ai pas le droit de dire bonne nuit à ma cher sœur adorer.

Rose sourit mais savait que ces parles étaient complétement faux envers elle.
Déjà à l'age ou elle était encore bébé Valmort alors âgée de 8 ans avait essayé de l'étouffer avec les drap de son berceau, et avait prétendu ne pas savoir pourquoi il avait fait sa.

Rose: cela sonne si faux a votre égard.
Elle regarda sa tasse et commença à en boire sans faire attention a quoi que se soit en quoi une bonne tasse de tisane lui ferait du mal.

Valmort sourit et resta planter la comme si il attendait quelque chose..ou plutôt espérer que la fiole qu'il avait couler dans cette tasse tuerai sa sœur.

Rose fini de la boire et se leva voyant son frère sourire bien bizarrement.
Rose: qu'est-ce que tu...
Mais elle ne pu finir sa phrase et commença à sentir une horrible douleur à l'estomac.

Alors que le soleil c'était déjà coucher depuis longtemps Rose se sentie très mal s'écroulant presque à terre.
Rose: j'ai mal..aide moi..
Elle regarda son frère qui alla vers elle avec un grand sourire se penchant vers son oreille.

Valmort: j’espère que tu ira en enfer..
Puis il sortie de la pièce la laissant la souffrir seul dans la chambre étant persuader qu'elle était en train de mourir.

Âpres quelques minutes la robe de Rose était la dans la pièce vide de corp.
Mais un peu plus loin se trouver une bête, le corp de Rose n'était plus humain mais bel et bien une louve magnifique ceci dit de couleur brune avec des tache noir au pattes.
Elle ne comprenait plus ce qui se passer voyant noir et blanc et entendant des bruits de pâtes presser dans les couloirs et bientot la porte qui s'ouvrait à la volet et la la gardes royal et la famille royal étaient présent.

Valmort entra d'abord il sourit puis le perdit ne voyant pas de corp mais ce loup et ne compris pas toute de suite puis avisa et cria que cette bête avait dévorer la princesse.

Rose ne compris pas, elle essaya d’appeler ses parents mais les bruits qui en sortie se fut comme des aboiement de chien.
Elle vit les gardes brandir leur épées et sans réfléchir sauta par la fenêtre encore ouverte.
En tombant elle se fit un peu mal à la patte droite mais ne pris que son courage et heureusement que la chambre n'était pas en hauteur partie à travers le jardin puis le village qui heureusement était calme.

Et enfin arriva dans la foret ou elle continua de courir ne sachant pas correctement s'y prendre et souvent s’écorchant au branches.
Elle fini par atterrire vers un ruisseau et se laissa tomber sur le rebord la dernière image qu'elle vit dans sa tête c'est son frère lui souhaitant l'enfer..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 17 Juin - 0:46

Le matin rayonnait enfin dans la rosée du matin, colorant de ses petits arc-en-ciel le ciel encore rosé et les feuilles vertes et humides d'une petite bruine qui était tombée pendant la nuit sombre. Kota s'étira de tout son long avec un grognement d'aise, un grand sourire aux lèvres.

"Wah, j'ai jamais aussi bien dormi depuis la dernière lune !
-Les nuits sont plus noires dernièrement, les chasseurs ne se risquent pas au dehors quand il n'y a pas de lune pour éclairer leur chemin, répondit Sirius en continuant de tailler un morceau de bois.
-Ouais mais j'ai quand même bien dormi !
-Heureux soient les imbéciles", soupira Sirius en détournant la tête.

Kota lui grogna après mais se contenta de se détourner en trottant joyeusement vers la forêt. Sirius releva la tête pour le regarder partir : de dos comme de face, Kota avait une apparence vraiment puérile, et quand il marchait - ou plutôt, trottait - il ressemblait d'autant plus à un enfant. Il avait les cheveux mi-longs, roux qui retombaient sur son visage rond et ses grands yeux noisette, un visage parsemé de taches de rousseur, une peau extrêmement pâle en accord avec ses cheveux flamboyants, et une tenue vestimentaire originale. Il avait un pantalon tellement déchiré en bas qu'il faisait pantacourt et parsemé de trous, ainsi qu'une sorte de chemise-tunique très colorée qui laissait découvrir ses bras trop fins, son nombril et ses clavicules, et une sorte de bonnet coupé bonnet péruvien qui, à cette époque, était considéré comme un drôle d'objet qu'il avait lui-même confectionné pour le plaisir d'avoir quelque chose sur la tête.

Au contraire, Sirius était bien plus mature, aux cheveux noirs tirés en pointes souvent terreuses. Ses yeux étaient d'un simple gris et sa peau plutôt foncée, ce qui lui donnait un style plutôt original. Il avait un haut gris avec une chemise chaude noire par dessus bordée de fourrures diverses et variés, visiblement du fait-main par lui-même, et une pantalon bien mieux conservé que celui de Kota. Son visage était bien plus fin et arborait des traits bien plus matures, des yeux en amande et même des lèvres plus fines pour un nez plus agressif, plus droit que celui légèrement retroussé du jeune Kota. Il se redressa en voyant ce dernier s'éloigner.

"Où vas-tu ?
-Faire un tour des clairières, t'inquiète j'vais pas approcher le village.
-C'est pas pour toi que je m'inquiète, c'est plutôt pour moi : tu sais que Maria ne supporte pas quand tu pars.
-Je saiiis !"

Mais malgré cela, Kota se contenta de fait un signe d'à tout à l'heure à Sirius qui soupira en le voyant disparaître entre les arbres. À peine le jeune homme fut libéré dans la forêt que ses jambes le portèrent soudain comme dans les airs, il traversait les lieux au pas de course, bondissait par dessus les racines et les buissons, grimpant parfois à un arbre. Son visage rayonnait, il était dans son élément. Il arriva enfin en bordure d'une clairière, bondissant par dessus un autre buisson en exécutant maladroitement une roulade après avoir perdu l'équilibre à l'atterrissage. Il se retrouva soudain à croupis devant une personne inconnue.

Son regard s'illumina de curiosité en voyant ce corps à terre. Il s'approcha à quatre pattes, clignant des yeux tout en approchant timidement la main. Il tâta le crâne de l'étrangère qui était allongée là dans l'herbe, face contre terre. Ses longs cheveux bruns étaient si propres, si soignés par rapport à ceux si agressifs de Sirius - en plus lui il le mordait quand Kota lui touchait les cheveux - brillaient à la lueur du soleil qui dansait entre les feuilles des arbres. Il descendit un peu sa main, effleurant son dos si blanc à la beau si immaculée et douce. Il cligna un peu plus des yeux en remarquant - Enfin ! - que la jeune fille en question était d'ailleurs complètement nue. Il s'assit comme un chien, regardant ce corps si bien formé et si bien sculpté étalé au sol et dévoilé à ses yeux si curieux, les joues légèrement rougies et l'air intrigué et intéressé. Il posa doucement sa main sur l'épaule de la demoiselle après un moment, la secouant gentiment.

"Hé... Hé ho..."

Voyant qu'elle ne se levait pas, il prit un air vexé, prenant son bras pour donner un coup de dents dedans pour la réveiller.

"DEBOUT !"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 17 Juin - 0:57

Rose était dans un profond sommeille se sentant si vide au profond d'elle même comme si a y bien réfléchir elle n'était plus la même.
Elle s’éveilla un peu sans ouvrir les yeux sentant comme une caresse à son dos, elle imaginait une servante venant la reveiller avec douceur pour refaire une journée de princesse, avoir des cours de savoir vivre, faire du cheval, parler avec ses parents de son avenir mais ce ne fut pas le cas malheureusement.

Elle sentit bientot comme une petite morsure sur son bras et ouvrit les yeux croyant tout d'abord à un chien qui aurait traverser sa chambre ce qui aurait été bizarre et puis en y réfléchissant bien les sensation près d'elle n'était celle de son lit ni l'odeur de sa chambre cela ressemblait plus a son jardin quand elle y était assise pendant les beaux été.

Elle commença même à entendre le bruit de l'eau près de son oreille ne sachant plus du tout puis se rappela de son frère et cela la fit sursauter grandement hurlante.

Rose: non je ne veux pas mourir pitié ne me tuer pas!
Elle recula de l'inconnu se rendant bientôt compte de sa nudité et récrira de nouveau se sentant déshonoré.

Rose: ho non je suis vue nue je ne pourrait plus me marié!
Elle fit arrivait ses jambes contre sa poitrine cachant son visage entre ses bras pleurante.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 17 Juin - 23:09

Sans crier gare, la jeune fille se réveilla avec un cri de terreur, appelant aux secours. Dans son mouvement pour tenter de s'échapper, elle donna sans vraiment le vouloir un violent coup de coude dans la figure de Kota qui tomba en arrière avec un cri de surprise, faisant une maladroite roulade arrière pour retomber sur le séant en se frottant la front.

"Maiiis, ça fait mal..."

Il releva la tête vers la jeune fille qui n'avait pas arrêté de crié : elle s'était recroquevillée sur elle-même, les jambes ramenées sur son corps pour en cacher le maximum de partie, évidemment de façon très vaine. La couleur de sa peau rappelait la porcelaine, et ses formes étaient pour le moins... attirantes. Kota se surpris à laisser son regard parcourir le corps de la jeune fille d'un air ahuris, comme complètement sous le charme, quand une image lui traversa l'esprit. Un long frisson parcouru son corps alors qu'il mettait soudain son bras devant ses yeux avec un cri de surprise, s'empressant de s'exclamer en faisant signe d'arrêter de crier à la jeune inconnue de l'autre main :

"C-c-c-ce n'est pas ce que tu crois, mais alors pas du tout !"

Il décala un peu son bras d'un air penaud pour ne voir que le visage de la jeune fille au dessus de celui-ci. Ses yeux noisettes brillaient d'une lueur pleine de gêne malgré sa curieuse envie de continuer à regarder, alors que ses joues étaient à peine colorées de quelques rougeurs.

"Je t'ai juste trouvée dans la forêt, qu'est-ce que tu fous là à cette distance du village ? Je pensais pas croiser une humaine ici..."

Il avait parlé tout naturellement en utilisant la terme humain, mais se rendant compte de sa gaffe plaqua sa main sur sa bouche d'un air surpris, se retrouvant à nouveau à voir la totalité du corps nu de la jeune fille. Il se retourna pour ne pas lui faire face, balbutiant d'une voix paniquée :

"J-j-j-je veux dire qu'il n'y a que des a-a-a-aniiimaux ici, p-p-pas d'habitations ni d'autre humain !"

Il tourna un peu la tête pour observer la jeune fille du coin de l'oeil, l'air embarrassé.

"Quelle idée aussi de se promener nue", murmura-t-il pour lui-même.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Dim 17 Juin - 23:20

Rose se sentit tellement gêner se sentir le regard de cette personne sur elle alors qu'elle était nue.
Elle commença à pleurer pas de tristesse mais surtout de peur ne sachant que faire à présent.
Son frère avait voulu la tuer, et tout le royaume la croyais dévorer par un loup..un loup? mais c'était pas elle le loup? non elle avait du rêver, ben non ceci n'était pas un rêve pourtant elle était arriver ici en louve et elle avait..

Rose: aie mon poignet!
Mais le faites qu'elle n'avait pas de vêtement lui fit oublier la douleur quelques instant.
Elle se leva donc et alla se cacher derrière un buisson ne voulant plus sortir de la.

Rose: ne me regardez pas! on ne regarde pas une princ..heu..on ne regarde pas une dame dans cette tenu!!
Elle tourna la tête vers l'inconnu qui semblait très gêner de sa nudité mais pas mécontente pour autant.

Rose: je vous ordonne d'aller me chercher des vêtements!!
Elle avait hurler mais fini par le fixer avec un air terrifié et répondit autre chose sentant qu'elle était trop violente dans ses propos.

Rose: s'il vous plait..



Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Lun 18 Juin - 0:37

Kota fixa le demoiselle cachée derrière son buisson. Cela était déjà plus efficace que de tenter de cacher maladroitement une quelconque partie de son corps avec juste ses jambes et ses bras. Il prit un air légèrement vexée face à son ordre, ignorant presque la demande plus polie qu'elle lui fit, se relevant en se frottant hargneusement le nez d'un air de réfléchir.

"Tu crois pas que je vais te laisser ici toute seule, t'es bonne pour te perdre encore plus ou te faire bouffer par un ours."

Il mis les mains sur les hanches d'un air plus détendu, penchant la tête sur le côté avec un regard brillant d'une lueur pleine d'évidence, et s'avança vers elle sans vraiment cette fois-ci se soucier des parties de son corps qu'il pouvait voir : après tout, ce n'était pas la première fois qu'il voyait une fille nue, disons que cette inconnue avaient des formes particulièrement... attirantes ?

"Fais pas la timide, c'est qu'un corps après tout, t'es bien comme ça quand tu te laves non ?"

Il haussa les épaules en prenant un air élémentaire :

"T'as qu'à te dire que c'est comme si tu portais des vêtements super moulants, de toutes manières c'est pas comme si grand monde pouvait te voir dans la forêt."

Il se frotta encore le nez, l'air un peu plus embarrassé.

"Enfin, à part quelques personnes mais ils sont... euh... habitués ? Ou peut-être que je devrais dire pas intéressés..."

Il prit un air plus curieux cette fois-ci en mettant à nouveau les mains sur les hanches, croisant plus le regard de Rose que les parties dénudées de son corps sur le coup, comme s'étant déjà habitué.

"Si tu me disais déjà ce que tu fais dans la forêt, ça nous permettrait au moins d'avancer un peu !"

Il se montra d'un air amusé, ajoutant d'une voix dynamique :

"Moi c'est Kota, j'habite dans les environs avec une poignée de potes pour une raison un peu... euh... personnelle. Et toi ?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Lun 18 Juin - 0:44

Rose le regarda avancer plaçant quelque branche du buisson sur elle pour essayer de cacher quelque chose.
Et même quand il parla d'habitude ou de se laver cela ne l'aida pas à se sentir mieux.

Rose:..il n'y a que les catin pour porter de tel vêtements d'abord..
Elle détourna les yeux l'écoutant raconter qui il été puis se demanda si elle devait faire de même..et puis avec un peu de chance il la prendrai pour folle et partira.

Rose:..Je suis la princesse Rose Delacour, mon frère Valmort Delacour, voulu me tuer et a rater en échange tout le royaume croit que la princesse à été dévorer par un loup..

Elle avait parler d'un trait et repris sa respiration essayant un peu de se calmer.

Rose: Vous devez me prendre pour une folle de toute façon mais à cause de ce que j'ai bue je suis devenu un loup et je ne sais même pas comment j'ai fais pour venir jusqu’ici sans me perdre ou me faire tuer par les gardes en plus je me suis fait au poignet!

Elle leva son poignet gonfler vers le jeune homme ne sachant plus quoi pensé.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Lun 18 Juin - 1:33

Face aux paroles de Rose, Kota perdit complètement son air amusé et ses rougeurs à demi-gênées, son regard se teintant d'une surprise. Mais pas de ces surprises ahuries d'une personne qui ne la croirait pas, ni même une de ces surprises terrifiées qui témoigneraient de sa réticence. Au contraire, une sorte d'agréable surprise qui sembla un instant détendre tous ses muscles d'une même façon.

"... Toi aussi ?"

Il s'approcha soudain sans crier gare, attrapant les bras de Rose pour qu'elle lui fasse face, et approcha son visage du même trait, assez près pour voir tous les détails de la peau si parfaite à ses yeux de la jeune fille. Il pencha un peu la tête dans le côté, reniflant à la manière d'un animal le cou de la jeune fille, et fermant les yeux réfléchit un instant. Ce n'est qu'après une courte réflexion mais suffisante à sa personne qu'il recula enfin en la lâchant, l'air rassuré, un grand sourire sur le visage ; c'était limite si on ne s'attendait pas à le voir dresser les oreilles et remuer la queue comme un chien.

"Tu es toi aussi un loup ?"

Il éclata de rire, comme à une mauvaise blague : il faut dire aussi qu'il n'était pas vraiment rassuré à l'idée qu'une humaine se soit retrouvée dans cette partie de la forêt malgré la distance du village, il n'aurait pas fallu risquer de croiser un chasseur quelconque ou un serf qui les aurait dénoncé aux premières autorités venues. Il gloussa ainsi un instant comme pour se rassurer puis sourit à Rose.

"Alors toi c'est tout récent... Et tu dis que c'est à cause d'une potion ?"

Il sourit un peu plus, ouvrant ses grands yeux brillant d'une petite lueur mystérieuse alors qu'il ajoutait :

"Moi, c'est de naissance."

Il indiqua à Rose la forêt qui s'étendait derrière elle, et passa à côté pour se diriger parmi les arbres d'un pas lent mais fébrile qui trahissait son envie de s'élancer dans la végétation.

"Notre camp est là-bas, suis-moi on va te donner de quoi te soigner et t'habiller."

Il ajouta en se tournant vers elle avec un grand sourire, semblant à présent complètement insensible à la tenue de Rose, ajoutant :

"Nous sommes tous comme toi."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Lun 18 Juin - 1:43

Cela la fit sursauter quand il s'approcha ainsi vers elle et quand il renifla ainsi sa peau au cou ne comprenant pas rougissante grandement.
Rose: mais..

Elle ne bougea pas, sa réaction était bien bizarre pourquoi il n'était pas partie en courant en riant au monstre.
Puis il recula et lui informa qu'il était pareil et depuis naissance.

Il était comme elle, un animal? c'était trop bizarre cette histoire!
Rose se leva restant un peu cacher toute de même par le tronc.

Rose: je vais devoir te suivre sans vêtement?
Elle fit non de la tête trop mal à l'aise.
Rose: je vais quand même pas marcher ainsi c'est trop embarrassant sa, je suis une princesse toute de même!

Elle continua à bien se cacher essayant de bouger mais la peur que quelque la voie l’empercher de faire plus de pat.
Rose: ne m'oblige pas à me montrer devant d'autres personnes s'il te plait!


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Lun 18 Juin - 2:26

Kota s'arrêta, mettant les mains sur les hanches avec un soupir désespéré : et bien, il était sacrément bien avancé avec ça. Il savait qu'il risquait d'avoir des difficultés, surtout avec une princesse, mais de là à ne même pas pouvoir la faire bouger d'un poil. Il aurait tout fait à l'instant pour avoir Uriel ou Maria et leur don de persuasion pour que Rose le suive, mais d'un autre côté l'idée d'avoir eu Maria avec lui alors qu'elle ne supportait déjà pas l'idée qu'il parle de fille c'était trop dangereux. Il releva la tête, l'air plus sombre :

"Tu n'es pas une princesse. La princesse est morte, toi tu n'es qu'une bête, comme moi."

Il haussa les épaules en se détournant pour avancer un peu vers un arbres, continuant de parler à voix haute sans vraiment se soucier du fait que ses paroles auraient pu blesser la princesse :

"Ici, t'es comme nous, t'as pas d'identité humaine. Enfin, les humains eux te considèreront pas comme eux, tu es un monstre chez eux. Maintenant si tu veux retourner là-bas et te retrouver mutilée parce qu'ils t'auront prise pour une sorcière usurpant l'identité de leur princesse dévorée la veille par un loup, c'est comme tu veux, je ne te retiens pas."

Il ajouta avec un gloussement d'enfant en arrangeant son bonnet, le visage étrangement clair d'un sourire taquin :

"En plus si tu retournes à la ville il y aura encore plus de gens qui te verrons nus que si tu me suis, et c'est moins courant de courir les rues nu là-bas que de se retrouver malencontreusement sans vêtements ici !"

Il rit à cette dernière remarque ; il faut dire aussi que c'était monnaie courante pour chacun d'eux de se réveiller nu ou de voir les rayons du soleil et de tout d'un coup se rendre compte qu'on a froid parce qu'on n'a plus de fourrure, la seule chose qui n'était pas courante c'était d'avoir une peau et des cheveux si soignés malgré le fait qu'ils habitaient dans la forêt. Mais Rose n'était pas encore comme eux, ou en tous cas tout juste, si elle voulait rester avec eux elle se retrouverait sans doutes moins faibles et pâle comme elle l'était présentement en tant que princesse, elle se renforcerait et perdrait peut-être de sa divine propreté de haut rang. Enfin, si elle voulait rester...

"Je ne te force pas à me suivre, mais tu as le choix entre mourir en ville, mourir ici ou mourir de honte devant mes potes, même si je suis même pas sûr du troisième choix puisqu'ils sont encore plus habitués que moi à voir des femmes nues si j'ai bien compris !"

Il sourit amicalement à la princesse, visiblement la différence de rangs ne le dérangeait pas plus que cela puisque dans la nature seule la loi du plus fort les différenciait, et il reprit sa route vers le camp sans vraiment prêter attention à si Rose le suivait ou pas.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Lun 18 Juin - 2:32

Rose ne savait plus quoi faire, rester la et mourir de faim à quoi bon? et elle ne pouvait retourner chez elle mais de la a dire qu'elle n'était plus princesse cela lui renvoya la vérité au visage et cela faisait tellement mal.

Elle réfléchit un petit moment puis commença à le suivre mais lui ordonna de ne pas se retourner!
Rose: c'est parce que je te suit que je suis comme vous, je ne tiens pas a perdre mon côté princesse alors la pas question.

Elle baissa les yeux trop honte essayant tant bien que mal de cacher se qu'elle pouvait cacher avec ses bras ce qui était veine déjà.
Tout les gens étant la bas allait la voir ainsi, quel honte sur elle, même des hommes risquant de la voir sans vêtements et elle supposer déjà que ce qu'elle allait porter changerai de ses vêtements quotidien.

Rose:..je ne compte pas rester comme sa je trouverai un moyen de redevenir humaine complétement de toute façon..je ne resterai pas longtemps..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Lun 18 Juin - 3:36

Kota laissa échapper un rire un peu jaune fasse aux remarques de Rose. Plus ça allait, et moins il avait l'impression de l'apprécier cette princesse, elle avait peut-être de jolies formes mais son caractère était aussi pointu qu'un bec de pie et des paroles aussi venimeuse qu'une langue de vipère, d'autant plus qu'elle espérait bien trop de ses capacités si elle croyait trouver un moyen de se libérer de tout cela : si personne n'y était parvenu, ce n'était pas sans raison... Ils finirent par arriver en vue du camp, lentement mais sûrement, et Kota s'avança en premier avec un grand signe de main à l'intention de Sirius et du nouveau réveillé.

"Hey, Siri, j'vous ramène quelque chose !
-Mais que voici donc ?", fit le deuxième en relevant la tête d'un air soudain intéresser à la vue d'une parcelle de peau.

Rose pouvait bien espérer passer pour discrète grâce à l'ombre des arbres, c'était bien vain face au regard perçant de Van. Celui-ci se redressa, ses yeux bleus fixant avec une grande attention la nouvelle venue au travers de ses mèches argents qui lui retombaient devant le visage, mais tout ce qu'il reçu fut un drap en pleine figure qui le fit tomber sur séant.

"Maiis !
-Vas laver ça, grogna Sirius d'une voix menaçante.
-Quoi ? Fait-le toi-même !
-C'est ton tour de corvée !", rétorqua le brun en lui donnant un coup de pied au derrière qui le fit se presser hors de la grande clairière.

En effet, les lieux se présentaient comme une sorte d'immense clairière. Ici, quelques aménagements naturels étaient arrangés, comme un coin détente avec un tronc mort et une souche qui servaient à s'asseoir autour d'un feu à l'instant éteint, ou même un coin de repas convivial formé d'une pierre plate sur laquelle se trouvaient encore quelques plats. Une grande cabane avait été construite au mieux à cet emplacements, faite de bois travaillé rapidement mais suffisamment soigné pour ne pas sentir le bois pourrit à cause de la pluie ou se faire manger par les insectes. Sirius se redressa une fois Van parti de la clairière, se tournant vers Kota d'un air sévère en montrant les dents à la manière d'une bête réprimandant un petit.

"Qu'est-ce que tu nous as encore ramené Kota ? Tu crois que c'est un jeu ?
-Attends avant de me râler dessus !, rétorqua Kota non sans rentrer la tête dans les épaules en reculant d'un air méfiant. Cette fille est aussi touchée par la malédiction !
-Comment peux-tu en être sûr ?"

Kota se tourna vers Rose et la tira hors de l'ombre, la poussant devant Sirius en prenant un air évident et sévère.

"T'en vois beaucoup des filles qui se promènent nues dans la forêt ? Sens-la !"

Sirius fixa un instant Rose, mais non pas sa peau nue mais son visage, l'air méfiant. Il la prit par son poignet intact, la retenant en approchant la tête avec méfiance, la reniflant prudemment. Après un très court instant il la lâcha en se reculant, crachant d'un air dégoûté.

"Elle pue encore l'humain.
-Mais tu as bien senti son odeur de loup !, rétorqua Kota.
-C'est bien récent, soupira Sirius. Combien ? Deux, trois jours ?
-La veille. C'est la faute d'une sorcière."

Sirius s'arrêta, se retournant vers Rose et Kota d'un air sombre. Il fixa à nouveau la jeune fille puis soupira, se détournant en se dirigeant vers la cabane dont il ouvrit la porte, se penchant rapidement à l'intérieur.

"Maria ! Kota nous a ramené une drôle de chose, prépare quelque chose à manger et amène des vêtements propres !
-Quoi, Kota ?!"

Une jeune fille se précipita littéralement au dehors. Elle n'était qu'à moitié habillée, tenant encore son haut dans la main. Ses cheveux mi-longs étaient châtains méchés de blanc et argent, mais son visage juvénile marquait son jeune âge. Elle devait faire bien deux têtes de moins que Sirius et une de moins que Kota, et n'avait pas vraiment de formes, juste assez pour prouver qu'elle était une femme. Elle fronça les sourcils en voyant Kota, pas plus gênée que ça par sa propre tenue.

"Toi ! Tu es encore parti tôt dans la forêt !
-A-a-ah, M-Maria ! T-tu es levée depuis longtemps ?", balbutia Kota avec un rire nerveux.

Ladite Maria ne lui répondit pas, poussant un cri en voyant Rose.

"KOTA !
-Oups..."

Avant même que Maria n'ait eu le temps de sauter à la gorge de Kota, Sirius la retint d'un bras, lui adressant un regard dur :

"Tu t'en occuperas plus tard, va faire ce que je t'ai dit.
-D'accord", grogna Maria non sans lui adresser un regard noir.

Elle se retourna, se pressant à l'intérieur pour aller chercher quelques vêtements qu'elle jeta littéralement à Rose avant d'aller préparer quelque chose à manger. Les vêtements n'étaient en tout et pour tout rien de bien riche, cela se résumait à une sorte de sarouel court couleur chocolat et une tunique sans manches qui moulait très légèrement la poitrine et tombait en un joli décolleté, le tout d'une simple couleur verte foncée. Sirius se tourna vers Rose en croisant les bras : il avait cette allure de chef unanime sur le visage, un charisme surprenant qui obligeait le respect.

"Alors tu es victime d'une sorcière... Quel est ton nom ?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Lun 18 Juin - 9:45

Rose se crue dans un marchant d'esclave de riche, elle complétement nue se faisant renifler pour la deuxième fois.
Mais en plus celui-ci cracha après quel insolence toute de même!

Elle recula et se cacha à moitié derrière Kota, marre d'être nue devant autant de gens et bientot une fille cria sur celui-ci avant d'être obliger de venir lui chercher des vêtements rapidement.
Ce qui ne manqua pas de lui jeter sur elle, jamais elle n'avait était traiter de la sorte cela était vraiment horrible a supporter.

Elle regarda le grand messieurs lui demander qui elle était mais se contenta de leur tourner le dos pour se changer ou plutôt s'habiller enfin!

Rose: je me nomme Rose Delacour, je suis la princesse du royaume qui se trouve près d'içi.
Elle fini de s'habiller et se retourna vers les deux hommes se trouvant bien l'aide habiller de la sorte, avec ce pantalon on voyais toute ses jambes, ce qui était formellement interdit normalement.

Rose:..c'est mon frère qui a voulu m’empoisonner, il a du se faire rouler cette idiot..

Elle avait un air faussement énerver par la situation, elle était inquiète de la suite dans le royaume, il allait prendre sa place sur le trône et faire tout ce qui voulait à présent..
Comment son propre frère avait pu faire une chose pareil?


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Mar 19 Juin - 23:37

Sirius écouta avec attention le court mais bien dur récit de ce qui était arrivé à Rose. Il resta impassible du début à la fin alors que, derrière, Kota prenait un air un peu inquiet, il ne tarda pas d'ailleurs à faire part de son inquiétude :

"Être trahie par son propre frère, c'est horrible...
-Mais il n'a pas raté son coup."

Sirius descendit les deux marches qu'il avait monté à l'entrée de la cabane - en effet, il y avait quatre ou cinq petites marches pour atteindre l'habitation surélevée pour éviter de prendre l'eau en temps de pluie - pour s'approcher un peu de Rose, de sa démarche calme et de son apparence imposant ce lourd respect qui faisait légèrement songer à de la crainte parfois.

"S'il cherchait à faire disparaître la princesse, il a réussi : la princesse n'existe plus."

C'était un peu ce qu'avait dit Kota plus tôt, mais de la bouche de Sirius cela ressemblait plus à une réalité que de celle du rouquin, lequel s'accorda même à une mine sombre en sentant bien que ces mots risquaient de blesser bien plus encore Rose.

"Ce que tu es aujourd'hui, ce n'est plus la princesse Rose Delacour. Ici, tu n'es que Rose, une femme qui a eu la malchance d'être aussi touchée par la même malédiction que nous. Et tu as encore eu de la chance d'être trouvée par Kota plutôt que par un chasseur...
-Bon !"

Sirius s'arrêta, adressant un regard dur à Kota en poussant un grognement bestial. Le rouquin rentra la tête dans les épaules avec un sourire désolé mais prit Rose par les épaules en la poussant un peu vers une autre direction, ajoutant avant qu'ils ne partent tous deux :

"Je vais lui montrer un peu les alentours et lui expliquer deux trois trucs le temps que Maria finisse de lui préparer à manger..."

Il poussa précipitamment Rose hors de la clairière et ne la lâcha qu'une fois qu'ils furent entre les arbre de la dense forêt, continuant d'avancer aisément entre les arbres et les buissons d'un air un peu triste.

"Désolé pour Sirius, il est un peu tout le temps comme ça. Il doit s'occuper de nous tous, alors il est un peu dur, mais c'est un bon gars..."

Il se tourna vers Rose d'un air un peu attristé.

"C'est un peu rapide comme arrivée, je me doute que tu dois être perdue, mais plus vite tu seras intégrée mieux ça sera."

Il sourit timidement, ajoutant :

"Deux têtes valent mieux qu'une."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Mar 19 Juin - 23:46

Rose ne répondit pas détournant les yeux comme toute réponse.
Alors voila, elle devait se faire toute petite, se laisser survivre en étant un monstre et laisser son frère gagner en devenant bientot Roi du royaume de leur parents et elle devait se faire disparaitre en vivant ici comme une pauvre fille sans argent et s'habillant d'une manière horrible.

Mais elle ne voulait pas vivre comme sa elle..pourquoi vivre ainsi alors qu'elle allait dormir dehors dans une foret sombre et risquer sa vie a chaque fois qu'elle sortirait et elle ne reverrait surement plus la ville et d'autre gens.

Rose:...et combien y a t'il de gens ici?
Elle tourna la tête vers Kota avec un air sombre et ayant perdu tout son sourire qu'elle pouvait avoir d'habitude, bientot au royaume sa famille allait enterrer une tombe vide la croyant manger par un loup.

Pas question de rester ainsi et vivre une vie comme si c'était la sienne, jamais elle ne deviendrais juste Rose alors sa pas question, elle avait plus de pouvoir que sa plutôt mourir que de rester comme sa.

Rose: j'aurais une chambre pour dormir au moins?


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Mer 20 Juin - 0:43

Kota prit un air interrogateur en voyant le visage de la jeune fille si sombre ; ce n'était pas réellement rare de voir des personnes comme eux avec un air sombre, mais il avait cet instinct de curiosité, ce désir de toujours vouloir en savoir plus sur quelqu'un. Et Rose l'intriguait particulièrement, il voulait apprendre à mieux la connaître, s'y intéresser un peu plus car pour lui elle était un peu le côté rare qu'il ne trouvait pas chez les autres. Après tout, ce n'était pas tous les jours que l'on pouvait rencontrer un fille touchée par cette malédiction, et encore moins une princesse. Il dressa la tête quand elle lui posa des questions.

"On n'a que deux chambres, tu pourras partager notre chambre à Maria et moi."

Il sourit légèrement, lui faisant signe de le suivre en continuant d'avancer un peu dans la forêt tout en continuant de parler pour répondre à ses questions :

"On est tout au plus une dizaine, mais certains d'entre nous ne restent pas tout le temps ici. Il y a Uriel et Sirius qui restent toujours ici en particulier. Sirius, c'est un peu comme notre chef, alors tout le monde le respecte. Uriel, c'est son frère ; il est devenu comme nous plus récemment, alors il est pas encore habitué à sa forme non plus, mais en tous cas il est beaucoup plus gentil que son frère ! Ensuite il y a Maria, elle est un peu agressive aux premiers abords mais elle est serviable, c'est la seule fille alors j'espère que tu t'entendras bien avec elle, c'est bien d'avoir une amie de temps en temps..."

Ils finirent par déboucher sur une autre clairière où se trouvait un petit lac, pas bien grand mais suffisamment pour forcer à une grande clairière, laissant ainsi beaucoup de lumières du soleil se déverser sur les lieux. D'un côté du lac se trouvait Van ainsi qu'un autre jeune homme.

"Tiens, voilà justement les deux qui suivent : Van c'est notre coureur de jupons, il supporte tellement pas d'être ici qu'il retourne souvent au village pour charmer des paysannes, mais il se fait toujours poursuivre par les autorités alors il revient souvent ici aussi. À côté..."

Il rit légèrement, lui indiquant l'homme : si Van avait une apparence en effet de tombeur avec ses cheveux mi-longs d'une magnifique couleur argent et ses profonds yeux bleus à la magnifique finesse, le second personnage laissait une ambiance sombre flotter autour de lui. Il avait le corps enveloppé d'une cape sombre, et ses cheveux noirs retombaient sur un étrange masque...

"C'est Elian. T'auras du mal à le croiser lui, Sirius arrête pas de l'appeler monsieur le justicier parce qu'il a tendance à traîner aux alentours du village en protégeant ceux qui en sortent, mais je crois avoir compris qu'il cherchait quelqu'un qui habite au village normalement ; mais comme il ne retire jamais son masque, il est facile à repérer parmi les villageois alors il surveille depuis l'extérieur. Je sais pas ce qu'il a au visage..."

Il prit un air un peu attristé en le voyant se lever et partir sans un mot, laissant Van à ses corvées de lessive. Kota s'approcha de l'eau à son tour, observant toujours son ami qui plus loin s'activait, puis il fit signe à Rose de s'asseoir à côté de lui. Il retira son bonnet pour se passer de l'eau sur le visage et dans les cheveux.

"Après, il y a aussi Caleb et Lau, mais ils sont toujours paumés je ne sais où dans la forêt, ils viennent presque jamais. Et le dernier, c'est Allen, il passe un peu plus souvent mais il est souvent en voyage on ne sait où. Bref, on est vraiment un petit groupe pas très soudé..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Mer 20 Juin - 15:47

Tout en le suivant elle écouta le noms des personne présente dans leur sorte de clan et leur façon d'être comme le faite que la moitié des personnes ici n'étaient pas souvent la.

Elle regarda les personnes qui se trouver de l'autre côté de la source sans rien ajouter réfléchissant à tout et à rien.
Puis pensa que quand elle se trouvait dans le royaume souvent on lui avait parler d'un inconnu vue dans le village alors qu'il porter un masque.

C'était amusant de le voir se demandant bien pourquoi il cacher son visage puis elle regarda ses vêtements et regarda les sien, qui était bien moche pour une dame de son rand, elle irait surement voler des tissu ou une robe dans le villageoise d'içi quelques temps pour être mieux habiller.

Rose: d'accord..merci pour la visite, je vais me poser un peu seul si sa ne te dérange pas..
Elle partie un peu et alla un peu vers le haut sur des rochets avant de s'asseoir pour réfléchir à son avenir ici.

Alors voila elle allait vivre comme une bête, perdre sa magnifique chevelure qui allait avoir des nœuds et perdre leur éclat a force de vivre dehors, sa peau sera tacher puisqu'elle allait vivre avec de la terre toutes les journées.

Rose soupira puis se coucha sur le rochet pour regarder le ciel bleu entre plusieurs branches d'arbre cela était si beau, elle n'avait pas remarquer qu'un ciel pouvait être si paisible et cela la détendait beaucoup.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Mer 20 Juin - 17:15

Kota regarda la jeune fille se lever et partir, la mine un peu triste pour elle. Il sentait qu'elle n'était pas dans ses meilleurs jours pour ainsi dire, de toute évidence ce n'était pas son caractère qui la rendait comme elle l'était à ce moment, mais bien la suite d'évènements dont elle était victime. Il ramena ses jambes contre son torse, continuant de l'observer de loin d'un air penaud, jusqu'à-ce qu'une voix le surprenne.

"Tiens, Kota s'est vraiment trouver une nouvelle copine.
-V-Van !"

Van ricana en voyant l'air indigné de Kota, lequel plissa le nez d'un air exaspéré. Van plaisantait toujours sur le fait que Kota n'était pas le genre de loup à se trouver compagne, il était toujours derrière le rouquin pour le taquiner à ce sujet puisqu'il était pour sa part un tombeur ; d'un autre côté, ils étaient tous deux complémentaires et s'étaient facilement liés d'amitié l'un pour l'autre. Van s'assit à côté de Kota, posant le panier plein de lessive humide à côté d'eux.

"Alors, c'est qui cette fois-ci ?
-La princesse Rose Delacour.
-Quoi ?! Sans rire ! J'ai jamais réussi à la voir celle-là, t'as une de ces chances mon coco !
-Son frère l'a trahie."

Van perdit son grand sourire pour prendre un air surpris, n'osant pas répondre à cela en voyant son ami prendre un air attristé. Il retint un rire nerveux en voyant des larmes naître aux coins des yeux du roux.

"Roh, aller, tu vas pas pleurer pour chaque personne qui arrive.
-Si , couina Kota en reniflant bruyamment.
-Ah non, t'y remet pas !", paniqua Van.

Kota réprima un sanglot, se tendant comme un ressort pour se retenir de pleurer, mais il ne pu retenir cela que quelques secondes avant d'éclater en sanglot, pleurant tout ce qu'il pouvait sans retenir ses gémissements. Van se releva, commençant à paniquer :

"Waaaaah, s'il-te plait Ko, pleure pas ! Raah, j'vais encore me faire engueuler par Uriel ; Maria va me faire cuir pour le repas de ce soir ! Sirius va me bouffer, bouhou !"

Avant même qu'il ne s'en rende compte, Kota s'était arrêté de pleurer pour se mettre à rire tout ce qu'il pouvait, se roulant par terre en imaginant Van cuisiné pour le dîner de ce soir. Le tombeur cessa de paniquer, le regardant d'un air ahuris, puis sourit. Il s'assit à côté de son ami en prenant une mine boudeuse.

"Merci de t'inquiéter pour moi !, fit-il d'un air faussement vexé.
-Tu serais très bon Val !
-Qu... Sale gosse."

Kota gloussa puis regarda en direction de Rose. Un léger sourire flotta sur ses lèvres.

"Elle a l'air paisible.
-Elle se détend, c'est normal maintenant qu'elle est installée elle peut enfin se reposer.
-Tu crois qu'elle va vraiment s'habituer ?"

Van prit un air perplexe :

"Mh... Princesse... Robes chères... Huiles de soin... Servantes... Grande chambre...
-Ça vie vraiment comme ça une princesse ?
-Et encore c'est juste ce que j'en sais pour avoir traîné avec une femme de noble !"

Kota prit un sourire blasé.

"Van, t'es désespérant...
-Elle va avoir du mal à s'accoutumer."

Le rouquin perdit son sourire, les yeux toujours fixés sur Rose.

"... Je sais..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Mer 20 Juin - 18:01

Rose ferma les yeux puis entendit comme des pleurs de bébé.
Elle tourna vite fais la tête et vit deux personne en bas comprenant que Kota pleurer..
Ouai et alors pourquoi il pleurer, les hommes sa na pas le droit de pleurer.
Elle retourna à sa petite sieste puis soupira quand il arrêta de pleurer.

Pourquoi se laisser aller ainsi, on en avait pas le droit surtout pas elle, pas une dame d'un si haut rand, elle devait garder des forces et trouver une solution pour s'habiller autrement..

Elle resta la quelques instant puis s'assit et regarda en bas avant de descendre d'un pat lent pour aller à la riviere et essayer de boire avec ses mains ,n'étant pas très douer, elle ne se servait pas seul habituellement et comment les personnes se laver par ici, il ne fallait pas ne pas se laver elle finirait bien vite sale.

Rose se frotta les mains dans la riviere puis les pieds sentant un regard sur elle surement les deux jeune hommes qui se demandait ce qu'elle pouvait bien faire.
Elle se contenta de se lever et d'aller vers eux l'air de rien.

Rose: j'avais oublier..j'ai faim..
Elle baissa les yeux ne sachant pas comment leur demander d'habitude il suffisait de faire sonner une sorte de cloche et une servante arrivait bien vite avec de quoi manger mais la c'était forcement différent..

Puis elle leva les yeux vers eux avec un air de pitié évitant d'être mal polie envers ces hôtes.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Mer 27 Juin - 14:11

Kota et Van s'étaient regardé un instant en voyant Rose se relever, se demandant bien ce qu'elle pouvait vouloir leur demander quand elle s'approcha d'eux, mais à sa phrase Kota se releva d'un coup. Il n'eut cependant pas le temps de dire le moindre mot qu'un soudain bruit, un borborygme bruyant raisonna du ventre de Van. Le rouquin baissa les yeux vers son camarade qui posa sa main avec un long soupir et une grimace non retenue.

"J'ai trop marché en ville aujourd'hui. C'est pas le tout de charmer les damoiselles, mais je meurs de faim moi !
-Morfale", se moqua Kota.

Van répondit d'un sourire amusé en se relevant alors que le roux se retournait aussitôt vers Rose avec un sourire dynamique et engageant, cette vivacité qu'on lui connaissait bien sur le visage.

"On aurait dû y penser plus tôt, Maria doit avoir fini de te faire à manger, viens !
-Et moi j'y aurai droit un peu ?, se plaignit Van.
-Toi tu demanderas toi-même à Maria, rétorqua Kota d'un air blasé.
-Sadique !", laissa échapper le charmeur avec un air dramatique.

Kota éclata de rire indiquant à Rose de le suivre alors qu'il partait en avant, Van sur ses talons. Ils avançaient sans la moindre difficulté dans les bois, ils y étaient habitués, et l'absence de chemin ne les gênait en rien. Ils progressaient par dessus les racines et buissons en discutant calmement, leurs paroles n'étant en rien coupées quand ils passaient chacun d'un côté du même arbre. Néanmoins, dans leur avancée, ils jetaient souvent des regards en arrière pour surveiller Rose, s'arrêtant parfois pour l'attendre ; ils savaient pertinemment que tout ne monde n'était pas habitué à ça. Arrivés dans la clairière du groupe, une bonne odeur de nourriture envahit leurs narines.

"Mmh ! Bouillon de poulet !, s'exclama Kota en se pourléchant les... babines ?
-Si tu pouvais avoir autant de flaire pour les problèmes que pour ça", lui fit Van avec un rire moqueur.

Kota lui adressa une mine boudeuse avant que ne sorte alors de la cabane la jeune Maria. Elle avait tressé ses longs cheveux châtains, blancs et argents pour une grande partie, bien que deux larges mèches tri-colores retombaient en cascade sur ses épaules, et était enfin vêtue. À l'instar des autres membres du groupes, ses vêtements avaient des couleurs discrètes dans les tons terre et écorce, mais à l'inverse d'eux également le tissu semblait bien plus travaillé. Elle portait un pantacourt légèrement fendu de chaque côté d'une jolie couleur terreuse claire, et une robe visiblement personnalisée. Elle était plutôt moulante en haut et pas trop évasée en bas, donnant un aspect pratique tout en restant très esthétique au moyen de divers ajouts discrets mais jolis tels qu'un peu de dentelle, des tissus de tons différents, donnant un joli ensemble qui convenait à son apparence de poupée tout en lui apportant un semblant de maturité.

"Tiens, voilà le repas", fit Van en la voyant.

Elle tenait en effet dans ses mains un plat comportant une soupe claire et visiblement bien cuisinée dont s'échappait le doux fumé qu'avaient senti Kota plus tôt. Elle le porta à la table sans vraiment avoir remarqué tout de suite les trois nouveaux arrivants, mais quand ils s'approchèrent un peu plus elle releva la tête en écartant un peu sa frange de côté, laquelle retombait sur ses beaux yeux de saphir quand elle se baissait. Elle fronça un peu les sourcils en voyant Kota, ramenant le plateau qui lui avait servi à transporter le repas, l'assiette et les couverts sous son bras en prenant une mine sévère et en élevant tout de suite la voix.

"Toi, tu as des choses à m'expliquer !
-M-mais, Maria", s'empressa Kota d'un air intimidé.

Maria lui attrapa le poignet sans un mot de plus, grognant d'un air menaçant en le tirant vers la cabane. Un jeune homme qui était adossé à la bâtisse soupira en les voyant passer, l'air amusé.

"Urieeeeeeel !, l'appela Kota.
-Excuse-moi Kota, je n'ai pas appris à calmer cette furie", lui fit l'homme avec un sourire désolé en haussant les épaules.

Le rouquin prit un air indigné avant de disparaître dans la cabane, tiré de force par la furie en question. Uriel détourna alors la tête de la porte pour porter son attention sur les deux nouveaux venus, adressant un hochement de tête en guise de salutation à Van avant de prendre un air surpris en voyant Rose. C'était un homme en somme aussi grand que Sirius, mais bien moins impressionnant. Il semblait bien plus frêle, et portait visiblement encore des vêtements du village et non des vêtements confectionnés par le groupe. Ses cheveux étaient d'un blond ensoleillé et ses yeux avaient la même couleur argent que ceux de Sirius. Il avait lui aussi la peau un peu foncée, mais des traits bien plus doux que ceux du chef.

"Alors c'est encore arrivé ?, demanda-t-il d'un air attristé.
-Sorcellerie, confirma Van.
-Pauvre chose", soupira Uriel en adressant un regard désolé à Rose.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Mer 27 Juin - 14:38

Rose commença aussi à sentir le repas et en avait presque envie de se jeter dans la nourriture mais jamais on ne l'avais appris a faire cela.
Elle se contenta donc de regarder sur la table la grande soupe qui avait tellement bon, elle s’approcha un peu et sentie l'odeur cherchant ce que sa pouvait être apparemment du poulet..

Alors ils mangeaient de la nourriture comme elle pouvait le faire, c'était pas genre de la viande cru ou des pauvre bête tuer sans scrupule?
Rose soupira un peu soulager puis entendit Kota crier et elle se tourna voyant celui-ci se faire tirer par la jeune femme qui semblait si énerver.

Pourquoi autant de colère qu'est-ce qu'il avait fais pour sa?
Elle regarda Van comme si elle voulait comprendre mais celui-ci regardait quelqu'un d'autre qui venait d'arriver ou était la mais elle ne l'avait pas remarquer.

Il était très grand comparait à elle mais semblait doux et gentil.
Elle l'entendit même être désolé pour elle..désolé à quoi bon cela ne la rendra pas humaine comme avant ou juste une princesse qui devait monter au trône.

Rose:..ho c'est rien..

Elle baissa les yeux tristement puis regarda toute de même ce jeune homme il semblait si beau.
Si elle aurait rencontrer un homme comme ceci dans son royaume peux être qu'elle y serait tomber amoureuse, après tout les personnes qui la courtiser chez elle n'était pas aussi beau que celui-ci.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Mer 27 Juin - 15:08

Uriel lui sourit gentiment, sans vraiment avoir semblé remarquer le regard que lui adressait la princesse. Alors qu'il allait poursuivre la conversation, des bruissements de firent entendre depuis les buissons de l'autre côté de la clairière. Ce fut une voix néanmoins qui fit se retourner d'un bon le blond à l'entente de quelques paroles :

"C'est bon j'ai réussi à l'attraper...
-Grand frèèèère !"

Sirius releva la tête en sortant d'entre deux arbres. Il avait les cheveux plein de terre et de feuilles, et tenait fermement dans sa main les pattes d'un lapin qui se débattait encore. Avant même qu'il ait pu faire plus de deux pas dans la clairière, son expression si froide à l'origine se changea en un air ahuris, voire paniqué alors que Uriel se précipitait vers lui comme une vraie tornade. Le chef poussa un cri de surprise en se reculant juste à temps, alors que le blond allait lui bondir dessus, le voyant se ramasser pitoyablement devant lui alors qu'il se mettait à trembler avec un air visiblement gêné et paniqué.

"N-n-ne t'approche pas espèce de sangsue !
-Maiiis, se plaignit Uriel en se relevant un peu pour frotter son nez, j't'ai pas vu depuis longtemps !
-Depuis la veille, grogna Sirius en se massant le front. La veille c'est longtemps pour toi ?
-Vouiii !"

Sirius le regarda d'un air désespéré en lâchant un long soupir, même si on voyait des rougeurs naissantes sur ses joues. Pour ainsi dire, il perdait sérieusement de sa splendeur ainsi, même si son charisme de dirigeant était toujours bien présent il n'était plus aussi impressionnante. Uriel se releva en retirant la terre poussiéreuse de ses vêtements avec un grand sourire d'enfant alors que Sirius reculait de plusieurs pas en retenant fermement le lapin dans ses mains pour éviter qu'il ne s'enfuit avec toute cette agitations.

"Et je t'ai déjà dis de ne pas me sauter dessus comme ça !
-Ooh", soupira Uriel avec un air faussement penaud.

Sirius contourna son frère pour s'approcher de la cabane, jetant au passage un coup d’œil en direction de Van et Rose - il aurait presque paru impressionnant sans ses rougeurs d'embarras - mais arrivé au niveau de la porte se fit sauter au cou par derrière, poussant un nouveau cri de surprise en lâchant définitivement le lapin qui s'enfuit à toutes jambes.

"Oh, c'était le lapin de Maria, fit remarquer Van avec surprise.
-URIEL !"

Sirius s'agita pour essayer de le faire lâcher, le visage rouge comme une tomate alors que le blond semblait innocemment en rire en profitant de ce contact que personne d'autre n'aurai pu avoir sans doutes sans se faire tuer sur le champ. Sirius finit après un moment par abandonner, s'appuyant avec un air dépité sur le devant de la bâtisse en lâchant un long soupir.

"Urieeeeeeel...
-Quoii, c'est qu'un câlin entre frères, justifia Uriel avec un grand sourire.
-Justement", se plaignit Sirius avec une mine boudeuse en rougissant de plus belle.

Mais le jeune frère ne l'écouta pas pour autant, n'en faisant qu'à sa tête en continuant de le coller. Van soupira d'amusement face à cette scène, se tournant plutôt vers Rose en l'invitant à s'asseoir à la table improvisée du groupe.

"Tu devrais te dépêcher de manger avant que ça ne refroidisse.
-Van, aide-moi au lieu de faire mine d'être de bon conseil !, aboya Sirius.
-Quoi, tu vas pas me dire que ça te fait pas plaisir de te faire câliner par son ADORABLE frangin, hein le brother-complexé ?"

Sirius lui adressa une mine de déterré à cette phrase alors que Van se mettait à rire joyeusement.

"Ça veut dire quoi brother-complexé ?, demanda innocemment Uriel.
-Et bien, mon petit Uriel..., commença Van.
-BAAAAH !"

Avant qu'il n'ait pu donner la moindre explication, Van éclata de rire en entendant Sirius lui couper la parole en un cri pour ne pas le laisser dévoiler la vérité sur ses sentiments... particuliers.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Mer 27 Juin - 15:35

Rose regarda cette scène qui était bien étrange puis se dit que tomber amoureuse du frère de celui qui faisait peur par sa grande taille et son air de jamais rire n'était pas la meilleur chose qu'elle est pu faire.
Elle resta donc la sans bouger regardant et écoutant voyant le pauvre lapin essayer de partir, la pauvre bête il n'allait quand même pas la manger comme sa ,si?

Elle fut soulager en voyant que le lapin partie, et un lapin de libre un!
Rose sourit cependant à cette drôle de scène c'était bizarre de voir des personnes montrer des sentiments envers la famille ou des amis au château tout était très tendu, personne ne devait montrer de sentiment ouvertement à moins de courtiser une dame et encore souvent cela était très particulier.

Dans ses pensées elle eu du mal à comprendre que Van lui conseiller de commencer à manger, elle se secoua la tête et s'assit.
Puis se servie du bon plat servie sur la table semblant quand même mal à l'aise de manger sans attendre les autre mais elle avait tellement faim puis repensa au soir qui aller tomber d'içi quelque instant.
Tout passé si vite dire que peu de temps encore elle mangeait en compagnie du roi et de la reine ainsi que son frère..
Ce fameux frère qui avait voulu sa mort quand on regardait les deux frère, cela la rendait quasiment jalouse de ne pas connaitre se sentiment d'aimer sa famille comme pouvait aimer Uriel et Sirius de sa façon.

Rose:..sa change de la bas..


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 22
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Ven 29 Juin - 0:51

Bien que ne comprenant pas réellement le sens de la conversation Uriel se mit également à rire avec Van alors que Sirius prenait un air de plus en plus désespéré. Il réussit après plusieurs essais à faire lâcher son frère qui se reposa contre la bâtisse en croisant les bras dans le dos avec un sourire taquin alors que le chef se retournait vers Van, lui lançant un regard noir.

"Toi tu vas avoir des comptes à me rendre.
-Uriel, dit à ton frère que j'ai pas à t'empêcher de le câliner, couina Van avec de grands yeux brillants.
-Pas ça !", coupa Sirius comme pour empêcher le blond de s'en mêler à nouveau.

La réaction de son grand frère coupa Uriel dans son élan qui ferma aussitôt la bouche avec un sourire penaud, continuant d'observer la situation. Sirius soupira avec un air exaspéré, passant une main dans ses cheveux terreux pour en retirer le plus de terre et de feuilles possibles, lançant un regard sévère à Van.

"J'ai mis trois heures à retrouver ce lapin, tu sais combien il y a de bêtes comme ça dans la forêt ? Quand il s'est enfui tu aurais dû le rattraper !
-Mais...
-C'est ça que vous cherchez ?"

Sirius et Van se retournèrent d'un même geste : une silhouette sortit de l'ombre. Il portait une longue cape et ses cheveux sombres retombaient sur son masque de fer... Elian écarta de la main un pan de cape pour la retirer de la tête du lapin qui frissonnait dans ses bras. Van poussa un long soupir de soulagement.

"Sauvé !
-Pas pour longtemps, rétorqua Sirius avec un regard sévère avant de s'approcher de Elian. Merci pour ton aide. Tu restes ce soir."

Elian soupira légèrement en hochant la tête, passant à côté de Sirius pour aller s'asseoir sur le tronc d'arbre, silencieux. Sirius se retourna, retenant cette fois-ci fermement le lapin dans ses bras. C'est le moment que Maria choisit pour sortir, de la bâtisse en tirant derrière elle Kota qui semblait épuisé. Elle le lâcha soudainement en voyant le lapin ; le pauvre rouquin dévala les trois marches de la cabane sur le nez, poussant un grognement de douleur en atteignant le bas alors que Maria se précipitait vers Sirius.

"Mon lapin !
-S'il s'échappe encore une fois il me servira de dîner, grogna Sirius.
-Tu dis ça à chaque fois", rétorqua Maria en lui lançant un regard noir.

Elle prit l'animal entre ses bras, lui caressant la tête avec un grand soupir de soulagement et un sourire bienheureux. Kota se releva avec un soupir, croisant les bras. Il dressa la tête en voyant Van s'asseoir à côté de Rose, en profitant pour se lever et les rejoindre avec un air éreinté.

"Quand Maria s'énerve elle est terrifiante.
-Ça t'apprendra à t'être engagé avec elle, rétorqua Van.
-Quoi ? J'ai fais ça parce qu'elle voulait se sentir plus humaine..."

Il tourna la tête vers la jeune fille d'un air attristé.

"Elle ne s'est pas remis du choc d'être un loup la nuit malgré le temps.
-Que veux-tu, c'est les femmes et leur sensibilité", souffla Van avec un sourire en coin.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roserouge
Maître du jeu vampirique
avatar

Messages : 1688
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 26
Localisation : A fond dans mes jdr!!

MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   Ven 29 Juin - 1:22

Rose fixa son repas tout en le mangeant en silence écoutant toute de même les conversation même si à se moment elle ne se sentit pas à sa place.

Elle se contenta de baisser la tête mal à l'aise et sourit toute de même quand elle appris que le lapin n'était pas le repas mais un animal domestique heureusement.
Rose leva un peu la tête quand Van s’installa à côté d'elle mais si il se contenta de parler avec Kota sur la seul fille du camp qui avait semblait si énerver contre lui auparavant.

Rose rebaissa la tête et fini son repas sachant qu'elle ne parla pas cela était facile de finir rapidement alors que les autres n'avaient pas commencer, elle ne ressemblait pas au autre qui se trouvait ici, elle c'était une grande dame elle ne pouvait vivre comme sa en foret se salir autant ses pieds était déjà tout sale et cela était si horrible à accepter.

Elle soupira silencieusement se demandant comment c'était la bas chez elle.
Peux être qu'il l'avait déjà enterrement, elle qui n'était pas morte il y aurait un enterrement sans corp et plusieurs personnes allaient pleurer son nom sans savoir qu'elle était la quelques part près d'eux en réalité.


Même si je ne te voie pas, je pense a toi puisque plus tu es loin et plus je t'aime!

Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sort qui hurle. (pv cricri d'amour!)
Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» J'épouse, Je sort, Je trucide
» L'amour-propre est un ballon gonflé de vent dont il sort des tempêtes quand on y fait une piqûre. //Kim
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» 1.25 sorties le 23/09 modification et sort revus definitif
» la faim plus fort que l'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des jeux de rôles :: JDR :: Personnages mystiques :: Passé-
Sauter vers: