AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [dans le parc] Une petite marche de santé [PV Daï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kowu Limaë
Great Game Master
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: [dans le parc] Une petite marche de santé [PV Daï]   Dim 25 Avr - 21:28

Kowu avait très peu dormi cette nuit ci. Comme toutes les
précédentes d'ailleurs, elle dormait de moins en moins. Mais cela
n'était plus du le moins du monde aux cauchemards qu'elle faisait encore
il n'y a pas si longtemps. Non, ces cauchemards c'étaient transformés
en rêves magnifique où elle prenait le pouvoir..
Mais toujours elle se réveillait au moment où elle parvenait à retrouver
son père, afin de se venger de ce qu'il lui avait fait étant petite,
mais celui-ci disparaissait en transplanant, et chaque nuit, elle
reprenait son éternel course contre celui-ci ne parvenant pas à
l'attraper parce qu'elle n'était pas encore expérimenter et assez forte
pour cela.

Pour n'importe qui se rêve aurait pu devenir pénible à
force d'empêcher un sommeil léger et réparateur, Kowu en aurait bien
eut besoin, mais notre jeune fille elle, au lieu d'être de mauvaise
humeur du fait du manque de sommeil, se trouvait même plus guillerette
que d'ordinaire. Ce rêve lui faisait prendre conscience qu'elle avait
encore beaucoup de chose à attendre et qu'il allait falloir qu'elle soit
très patiente pour devenir non seulement une bonne mangemort, mais de
plus pour pouvoir se venger une bonne fois pour toute. Tous les jours,
elle ne cessait de se répétait ce que Lucy lui avait dit le jour de leur
première rencontre sur le chemin de traverse: La vengeance est un plat
qui se mange froid, très froid même. Et Kowu était prête à le laisser
congeler s'il le fallait, elle voulait pleinement savourer sa victoire,
sur toutes les personnes qui aurait pu à n'importe quel moment de sa vie
lui faire du mal.

Une fois s'être lavée, habillée, et avoir
prit son petit déjeuné dans la grande salle. Salle ou d'ailleurs, elle
avait de plus en plus de mal de rester ces derniers temps, préférant
plutôt se retrouver seule, et réfléchir à toutes sortes de stratagèmes
pour se venger, savourant pleinement ces fantasmes totalement puérils
pour le moment. Notre Kowu, avait donc tout d'abord pris le chemin de la
bibliothèque, ou plus précisément de la réserver, elle avait obtenu un
laisser passé, ayant prétexté qu'elle voulait faire un exposer
personnelle pour remonter sa moyenne, et étant une bonne élèves ses
professeurs lui faisaient confiance, enfin les pauvres s'ils savaient
qu'au lieu de travailler ses fameux exposer, Kowu passait le plus clair
de son temps à lire des livres de magie noir en cachette, elle perdrait
immédiatement le droit de mettre les pieds dans cet endroit.

Kowu
s'était d'ailleurs toujours demander pourquoi, dans une école où à la
base on veux apprendre aux élèves la bonne magie et radier de leur
vocabulaire le mot magie noir, on conservait des livres tels que ceux
qu'elle s'était mise à lire depuis peu de temps. Elle ne comprenait pas
réellement quel était l'intéret de cela. Se posant encore une fois cette
question, elle regarda l'heure et fut surprise de voir qu'il était déjà
une heure bien avancée de l'après midi. Elle décida donc d'aller faire
un tour dans le parc, afin de respirer un peu autre chose que la
poussière recouvrant les livres de la réserve et également dans le but
de trouver son prochain souffre douleur dans poudlard. Elle ne savait
pourquoi, mais elle voulait à tout pris que celui-ci fut un serdaigle ou un serpentard.

Arrivant
aux grandes portes du châteaux, Kowu se promis en les franchissant qu'à
la fin de ses études elle sortirait de la non seulement sorcière
confirmée, mais également un peu plus experte dans l'art du mal. Et
c'était cela qui lui donnait le courage tous les matins de se lever, et
de supporter tous ces visages radieux la plupart du temps, elle s'était
rendu compte très récemment que cela pouvait l'énerver au plus au point.
En sortant, elle jeta un regard tout autour d'elle, laissant les premiers
frissons de froid lui envahir tout le corps, une fumée blanchâtre
sortant de sa bouche, elle apperçut très vite, un garçon qui à son
uniforme était à serpentard, et de plus est était tout seul. Kowu
trouva cela étrange, il était peu commun dans ce château de trouver un
serpentard solitaire, et poussée par la curiosité mais aussi par l'envie
de se faire un nouvel ennemi, qui s'il était à serpentard ne pouvait
qu'avoir une part de mal en lui et bien évidemment détester les griffondors.

Elle vit le serpentard s'adosser à un arbre près du lac, de là où elle se trouvait elle ne pouvait distinguer de qui il s'agissait. Aussi lorsqu'elle s'approcha quelque peu, elle reconnu immédiatement Daï. Elle ne pouvait supporter celui-ci, et le peu de fois où il s'était parler cela était pour s'insulter ouvertement.

-"Tiens que fais-tu ici toi le morveux?"

Bien qu'il fut comme elle en sixième année, elle ne pouvait s'empêcher de le traiter comme un gamin de première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-rpg.forumactif.org
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: [dans le parc] Une petite marche de santé [PV Daï]   Dim 25 Avr - 22:09

Ce matin-là était des plus glacial, aussi Daï se réveilla d'humeur maussade. Il s'était réveillé, comme à l'accoutumer, un peu plus tard que les autres, comme il en avait pris l'habitude pour tout simplement ne pas les croiser dès le réveil. Il avait toujours été de très mauvaise humeur au lever du soleil, aussi ne recherchait-il pas de la compagnie dès le matin en général. Il se releva dans son lit, s'étirant de tout son long, un regard distrait au dehors : il ne neigeait pas encore, mais le ciel était gris de nuages annonçant que c'était pour bientôt, le lac était gelé et les arbres étaient totalement nus, vides de leurs jolies feuilles vertes. C'était une journée froide d'hiver, bien évidemment, une journée qu'il allait passer pour le moment tranquillement étant donné que ce jour-là il était dispensé de cours pour pouvoir rattraper un devoir en retard. Le jeune homme bailla grossièrement, s'étirant à nouveau avant de se lever en prenant son uniforme et son manteau, les enfilant d'un geste distrait. Il baissa les yeux en voyant pour la énième fois depuis qu'il était dans cette école cette même insigne au serpent sinueux d'un vert intense : l'insigne des Serpentards...
Il descendit les escaliers en ébouriffant ses cheveux d'un noir de jais qui prenaient à la lumière des reflets bleus. La salle était vide, tout le monde devait encore être en train de déjeuner, aussi prit-il, sans se presser, la direction de la Grande Salle. Il observa les tableaux vivants de son regard violet : il n'avait jamais vraiment compris pourquoi chaque maison avait un tableau spécifique, un esprit spécifique... au final, il n'avait tout simplement jamais vraiment comprit l'utilité des maisons, mais trouvait seulement amusant cette petite histoire de compétition au cour de laquelle était choisie la maison qui était gagnante. Aussi ne se posait-il pas trop de questions, se contentant de vivre au jour le jour. Il arriva dans la Grande Salle, l'air somnolent. En arrivant, il entendit un groupe de Serpentard l'appeler. Il haussa les épaules, les rejoignant d'un air indifférent.

"Alors comme ça tu loupes les cours aujourd'hui ?", fit l'un d'eux.
Daï hocha la tête brièvement en se servant vite fait quelque chose à grignoter. Il n'avait pas vraiment choisi de trainer avec eux, c'est plutôt eux qui avaient choisi pour lui. Rares étaient les Serpentards solitaires, d'ailleurs lui se demandait toujours pourquoi il avait été mis dans cette maison. Peut-être à cause de son autre lui qui se montrait des plus malfaisant... Ou peut-être tout simplement parce qu'il était associable. Il poussa un petit soupire en achevant de déjeuner, puis se leva de table sans adresser un regard aux autres, se dirigeant vers la bibliothèque pour terminer au plus vite son devoir. D'ailleurs, il le fit bien vite, se dépêchant de terminer pour sortir prendre l'air. Il n'avait jamais beaucoup aimé rester à l'intérieur. Il s'aperçut en sortant qu'il était déjà l'après-midi. Il avait réussit à terminer assez vite au final un travail que d'autres avaient dû faire en plusieurs soirées, plusieurs jours. Lui avait été absent un moment alors il avait eut le droit de prendre un jour pour se rattraper. Il arriva au dehors, inspirant l'air frais d'un air détendu. Il se fichait qu'on lui laisse du temps, il aurait de toute manière put faire le devoir un autre jour où il n'y aurait pas eut cour, après tout c'était bientôt les vacances d'hiver.
Il laissa de côté ces pensées, se dirigeant vers le lac pour s'adosser à un arbre, l'air rêveur, mais un bruit de pas se fit entendre, le tirant immédiatement de son court repos. Il poussa un long soupire puis une vois se fit entendre :

"Tiens, que fais-tu ici toi, le morveux ?"
Daï ne prit pas la peine de relever la tête, reconnaissant parfaitement la voix qui venait de surgir : c'était celle de Kowu, une griffondor étrangement égoïste qui passait son temps à l'insulter, ce qu'il lui rendait en général de manière très subtile.
"Et toi, tu es toujours vivante ?", rétorqua-t-il en fermant les yeux pour se détendre un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kowu Limaë
Great Game Master
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: [dans le parc] Une petite marche de santé [PV Daï]   Dim 25 Avr - 22:26

Kowu ne s'était bien évidemment pas attendu a ce que celui-ci saute de joie en l'appercevant. La relation qu'ils avaient tous les deux étaient plutôt malsaine. Tout du moins c'était ce que pensais certains professeur qui les surprenaient bien souvent en pleine discorde. L'un deux un jour, en était même venu à leur dire que s'ils se chamaillaient autant s'était parce qu'au fond ils s'aimaient plus qu'ils ne voulaient bien le montrer.

Kowu ce jour là avait pas mal réfléchis à ce que le professeur en question, qui était en plus celui de métamorphose. Le professeur de métamorphose étant réputé pour essayer constamment de réunir les maisons entre elles. Enfin bref, Kowu avait donc pas mal réfléchis par rapport au parole de celui-ci, il était vrai, que lorsqu'elle ne voyait pas Daï pendant un certain moment, il lui manquait. Mais de la à comparer cela à de l'amour, ou à un quelconque autre sentiment. Il était également vrai, qu'elle éprouvait un certain plaisir lorsqu'elle le voyait et qu'elle pouvait l'enquiquiner. Cela la mettait de bonne humeur.

-"Que crois-tu? Que tu va pouvoir te débarrasser de moi aussi facilement que cela? Mais tu rêve mon pauvre, je suis née pour te pourrir la vie. Ne t'en es-tu pas encore rendu compte depuis le temps?"

Se tournant vers le lac, savourant quelque peu ses paroles, qui pour le moment restait soft, aujourd'hui elle n'avait pas envie de l'envoyer réellement sur les roses comme d'ordinaire, elle souhaitait seulement se détendre quelque peu en l'emmerdant tout simplement et bonnement. Sachant d'avance qu'elle arriverai à ses fins assez facilement comme à l'accoutumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-rpg.forumactif.org
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: [dans le parc] Une petite marche de santé [PV Daï]   Mar 27 Avr - 23:16

Daï inspira lentement, appréciant l'air frais. Il repensait, à présent que Kowu était venu l'interpeler, à toutes les disputes qu'ils avaient pu avoir. En un sens, ce n'était pas vraiment le genre de dispute rare ou très graves, c'étaient les disputes entres griffondor et serpentard, en un sens, bien que dans ce sens là les rôles soient un peu inversés : ce n'était pas lui qui se vengeait sur elle et venait lui chercher des ennuis, bien qu'en général il réagisse assez facilement à cela. A moins que ce soit elle qui soit trop insistante, mais inutile de faire dans les détails, dans tout les cas ce n'était pas réellement le genre de relation que Daï définissait de "normale". Kowu répondit bien vite à sa remarque. Il rouvrit les yeux, scrutant le visage de la jeune fille à la recherche de la moindre petit étincelle de gentillesse ou de compassion qui aurait fait qu'elle soit dans cette maison.
"Que crois-tu ?, lui fit-elle. Que tu vas pouvoir te débarrasser de moi aussi facilement que cela ? Mais tu rêves mon pauvre : je suis née pour te pourrir la vie. Ne t'en es-tu pas encore rendu compte depuis le temps ?
-Je crains de devoir malheureusement donner une réponse positive"
, rétorqua le jeune homme en se relevant, agacé du comportement de la jeune fille.
Celle-ci sembla cependant bien fière de ce qu'elle venait de dire, au grand amusement de Daï qui l'avait connue sous de bien moins bons jours jusqu'à maintenant. Il observa à son tour le lac gelé. Il se demandait en un sens si la glace tenait bien... Personne n'avait essayé, évidemment, de vérifier cela, au risque de tomber dans le lac, mais le jeune homme sentait qu'une mauvaise idée lui passait dans la tête : tant qu'il y était, autant tenter le coup, il était assez réputé pour toujours essayer l'impossible après tout. Et au cas où il hésiterait, il avait une petite solution qui lui permettrait d'aller jusqu'au bout. Petite mais méchante, malgré tout ce que l'on pu en dire. Il regarda Kowu avec un petit sourire moqueur.

"Et je puis dire de la même manière que je ne pense pas être né pour une chose bien différente..."
Il lâcha un petit rire narquois avant d'attraper le poignet de la jeune fille en s'élançant sans la moindre délicatesse sur la glace. Il fut d'ailleurs agréablement surpris de voir que la glace était résistante. Il pensa un instant que la jeune fille n'aurait aucunement eut peur, mais au cas où, il vérifia sa réaction avec un petit sourire moqueur.
"... quoi que", termina-t-il sur ce petit geste amusé.
Ce n'était pas vraiment des plus embêtant, bien au contraire, mais Daï n'était pas violent, bien au contraire, il était juste un peu spécial et moqueur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kowu Limaë
Great Game Master
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: [dans le parc] Une petite marche de santé [PV Daï]   Dim 2 Mai - 19:19

Kowu n'eut pas réellement le temps de réagir, Laël lui attrapa les mains
et tout deux se retrouvèrent sur la glace à patiner, ou tout du moins a
tenter de rester debout un minimum.

Dans une position pas très charmante, Kowu se retrouva les fesses en
arrière se cramponant à la taille de Laël. Cette proximité entre les
deux jeunes gens la rendit mal à l'aise. Aussi elle le lacha très
rapidement et à quatre patte, elle retourna tant bien que mal sur la
terre ferme.

Kowu avait quasiement toujours détesté ce lac. Bien sur Laël ne pouvait
le savoir, mais il venait de lui faire une frayeur monstre.

-"Mais tu n'es pas bien dans ta tête toi!!!..."


Elle ne savait plus que dire, elle ne savait plus quoi faire, son coeur
battant à cent à l'heure dans sa poitrine, elle pensait que celui-ci
allait exploser. Les mains et les jambes tremblante, elle se posa contre
un arbre le plus proche, recherchant son souffle, les larmes aux yeux,
elle ne put se retenir, bien que Laël eut était pour elle la dernière
personne qu'elle aurait accepter de la voir pleurer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-rpg.forumactif.org
Cricri
Maître du jeu yaoiste
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : Bah dans mes vêtements, aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: [dans le parc] Une petite marche de santé [PV Daï]   Jeu 6 Mai - 23:43

(Toi ça se voit que tu as lu notre RP avec Bella. XD C'est Daï, pas Laèl.)
Daï se stabilisa, sentant son pied gauche glisser. Il réussit à se rééquilibrer quand il sentit que Kowu s'agrippait à lui. Totalement pétrifiée, incapable de se tenir sur la glace toute seule, et dans une position très disgracieuse par la même occasion, elle semblait tout à fait terrifiée à l'idée de s'être retrouvée comme ça sur le lac gelé sans avoir été prévenue avant. Le jeune homme la regarda en relevant un sourcil, la croyant pourtant des plus courageuses, il lui découvrit cette petite partie de jeune fille apeurée. Il la regarda, perplexe, quand gênée par la situation elle le lâcha, glissant maladroitement, sur quatre pattes, vers le bord du lac, se rattrapant à un arbre en tremblant de tous ses membres. Daï haussa les épaules, vérifiant à nouveau d'un air amusé la solidité de la glace, avant de glisser en douceur vers elle, la regardant avec des yeux ronds. Il avait beau se montrer assez indifférent à tout, il trouvait cette fois-ci la situation assez anormale. Sa pire ennemie, celle qui avait tendance à le menacer, à engager les hostilités et à chercher des disputes était terrifiée... par de l'eau ? Il fit une mine perplexe à nouveau. Il ne se sentait pas vraiment de rire de cela, à dire vrai, il trouvait cela assez misérable.
"Mais tu n'es pas bien dans ta tête toi !, s'exclama-t-elle avec fureur.
-Non, tu crois ?", lâcha-t-il avec sarcasme, d'un autre côté assez agacé.
Agacé ? Pas vraiment contre Kowu, mais plutôt contre lui. La plupart des gens le disaient cruel, mais au contraire, il n'avait jamais aimé embêter de trop les autres, et sa terreur, c'était de connaitre la terreur des autres. Une peur, quelle qu'elle soit, cela le gênait, pour lui une peur c'était un instant où l'on laissait son esprit à découvert. Depuis toujours, il avait eut la sale manie de pouvoir connaitre à l'avance la caractéristique principale de chacun, mais aussi de savoir dès le début si il pouvait s'entendre ou non avec la personne. Qui plus est, il faisait très rarement des erreurs... ou alors, la personne changeait avec le temps, et ses impressions envers ce personnage par la même occasion. Alors connaitre l'esprit de la personne à l'aide d'une peur le terrifiait, tout simplement... Mais ne nous attardons pas là dessus. Il la regarda, assez mal à l'aise, la voyant le souffle court et les larmes aux yeux.

"Aller, tu vas pas faire de chichi pour ça...", soupira-t-il.
Il s'assit à côté d'elle, la quittant du regard, trop gêné par le fait qu'elle pleurait... Devant lui, qui plus est... Que lui arrivait-il donc ? Il releva une dernière fois la tête vers elle, légèrement désespéré par la situation.
"Tu as peur du lac ? Il n'y a pas de quoi..."
Daï se releva à nouveau, retournant sur la glace, se mettant un peu plus loin face à elle, assez en équilibre mais d'un autre côté plutôt bien à l'aise sur la glace. Bien sur, il espérait juste qu'il n'y aurait pas de gros coup de vent pendant qu'il parlait.
"Tu n'essaierais pas de surmonter tes terreurs toute seule, j'imagine, n'est-ce pas ?"
Il sourit, amusé.
"C'est pourtant un parfait moyen de te libérer un peu, rabat-joie."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [dans le parc] Une petite marche de santé [PV Daï]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[dans le parc] Une petite marche de santé [PV Daï]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans un parc
» Promenons-nous dans le parc pendant que le lapin n'y ais pas... Oh wait...
» Un marsmallow perdu dans un parc d'attraction[Pv Lise]
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Une jolie fleur dans le parc {Molly}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des jeux de rôles :: JDR :: Archives-
Sauter vers: