AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Captain
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 10/10/2014
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Ven 17 Oct - 7:14

It’s been a year now...

Un an… 12 mois entier, à tenter de simplement survivre à chaque jour, d’endurer la réalité, passer les 24 heures sans que la vie ne lui échappe. La vie… Qu’étais-ce donc ? Il semblait en avoir oublié le goût, ne se sentant plus qu’un corps vide, qui avait mal à son âme. Son âme qui lui manquait, son âme sans laquelle il ne pouvait vire, à peine survivre, son âme qui n’était plus. Disparu, avec tout le reste… Pour ne laisser rien de plus que ce vide. Ce vide de sens, de sons, d’espoir et d’espérance. Ce vide en son être, qui avait laissé ce trou là ou jadis habitait son cœur. Le néant l’habitait, depuis un an. Faute d’avoir perdu, ce qui n’était plus récupérable.

Des êtres qui lui étaient chers, privé de leurs amours, de leurs présences, mais non pas de toute cette culpabilité qui lui faisait rappeler cette perte. Ce mot qui, à ses yeux étaient pourtant si banal. Ce n’était pas cela, c’était bien plus. Habité d’un démon, il subissait son châtiment.  Ce démon qu’il n’arrivait pas, à se débarrasser. Il en avait même oublié sa première venue, inconscient de sa douce présence, qui pourtant avait eu raison de lui. Il avait tout perdu, par sa faute, mais pourtant, il terminait toujours entre ces bras, pour s’y bercer doucement, pour oublier qu’il ne lui restait plus que lui, son unique source de réconfort depuis ces dernières années.

Seul son métier, peut-être, représentait encore pour lui un tant soit peu d’oublis. De lorsqu’il s’éloignait d’entre ces murs, pour ce rendre plus utile, y traversant peurs et flammes, offrant ses bras, tendant sa main à ceux qui en avaient désespérément de besoin. Et parfois, il ne s’agissait que d’un petit chat, trop aventureux, qui ne savait plus comment retomber sur ses pieds, trop haut dans le ciel, perdu dans cet arbre et ces feuilles. Il était un soldat du feu, qui s’accrochait presque désespérément à son métier, à chaque petite parcelle de cette autre existence. Il ferait certainement tout, pour y rester, mais ce devait de rester dans le mensonge.

Un an, qu’il faisait mine, qu’il faisait croire à ses collègues, que tout allait bien. Que sa petite fille et sa femme se portaient à merveille. Par honte, par peur peut-être. Il y avait si longtemps qu’ils partageaient, en fait, une partie de sa vie. Connaissant ses êtres chers… Il craignait, leurs réactions, la perte de cette dernière chose à laquelle il tenait. Il préférait ne pas imaginer ce qu’il adviendrait de lui. Il jugeait, qu’il ne pouvait prendre plus.

Il lui était déjà assez dur, de quitter la caserne, d’offrir de dernières salutations, sachant bien que l’enfer qui l’attendait lorsqu’il mettrait le pied dans cette demeure. De retour dans cette tranquillité, lourde, douloureuse. Il se hâtait d’entamer le premier, dégustant quelque peu le second et se sentait un peu mieux au troisième. De cette chaleur forte, qui pourtant ne lui semblait jamais être assez. Toujours à la recherche de cet état flou, où il en perdait ses sens, et se vidait ainsi l’esprit à sa façon. Et le plus important, l’aidait à dormir, à trouver sommeil malgré le silence, priant chaque soir presque désespérément, d’enfin trouver le repos éternel, de faire de cette nuit la dernière sans jamais de prochain réveil. Terminant par le mieux, priant pour eux, leurs protections, demandant pardon. Malgré qu’il eut sut que demander pardon n’était pas suffisant. Et enfin fermait-il ses paupières, ses prières jamais exaucés.

Lorsqu’il sentait le sommeil le quitter, les rayons du soleil venir le chatouiller, il se noyait dans ses illusions. Se disant que le bruit viendrait, que lorsqu’il ouvrirait ses yeux, il y verrait se femme à ses côtés, et sous peu sa petite qui viendrait joyeusement sautiller dans le lit. Et c’était avec cette impression d’un cauchemar éveillé, qu’il arpentait pour n’y trouver aucunes traces. Pas la moindre voix, pas le moindre parfum. Que ses choses qui trainaient, et ces derniers mots toujours laissé contre le chevet de lorsqu’il revenait pour s’habiller, recouvert désormais de cette couche de poussière.  Ces derniers mots inscrits, les premiers mots de  son enfer. Un réveil sans rien, rien de plus que cette bague, et cette demande de divorce…

Et la vie continuait, le train-train quotidien… Ce tout devenu sa nouvelle vie, habitude bien ancré, alors que pour une enième fois, il se retrouvait en compagnie de sa douce maîtresse observant l’écran sans rien y enregistrer. Déjà envahit par cette dernière, pleinement, comme hier et comme demain. Il n’y avait personne qui l’attendait, personne qui ne viendrait, après tout… Enfin presque. Car c’était bien là ce qu’il croyait dur comme fer. Alors que des bruits ce fit, embrouillés, ignorant s’il eut s’agit de coups ou alors de sonnerie. Avec un certain, et surtout répétition, il eut réalisé la visite à la porte. Se levant un peu trop vite, il manqua presque de tomber retrouvant l’équilibre par un quelconque miracle. Marchant sans presse, sentant le sol tremblant sous ses pieds, il arriva à son but, ouvrant la porte, s’appuyant contre le cadre de porte pour se tenir, frottant doucement ce bon début de barbe aux allures douces sur son visage.

Et pas le moindre son n’eut sorti pendant quelque secondes alors qu’il fixait, cette tête, sans dire un mot. Sous le choc certes. Son cerveau travaillant, ravivant douloureusement tant de souvenirs, faisant échos de paroles dans sa tête.

« Daisy...? » Eu-t-il dit en un murmure, tant d’incertitude dans sa voix.

Bien sûr que non… Ce n’était pas elle… Ce ne pouvait pas être elle. Et soudain sa vue ce remis doucement de ce choc, reconnaissant ces traits, qui ressemblait tant à son ex-femme. Normal, il avait devant lui le frère de cette dernière. Lowie ne se sentait pas bien, loin de là, son visage semblant tomber, de cet air perdu, à cet éclair de douleur qui lui rappelait enfin, la maigre existence de son cœur. Malgré tout il n’arrivait plus, à faire usage de la parole. Son air qui aurait tant aimé lui crier de partir, qu’il ne la trouvait franchement pas drôle, tout… n’importe quoi… Pour qu’il disparaisse pour de bon. Au lieu de quoi, qu’un simple ton, qui cherchait dans son mal, un brin de compréhension.

« What are you doing here…?  »




Dernière édition par Captain Pervy le Sam 1 Nov - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupio
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Ven 17 Oct - 22:10

Le choc initial avait été dur.
Sa soeur et lui étaient très proches, leur ressemblance était même frappante alors qu'ils n'étaient aucunement jumeaux; il était de deux ans l'aîné de ce petit trésor, sa petite soeur pour qui il aurait tout fait. Il avait été plus que content lorsqu'elle avait rencontré un homme et que leur histoire d'amour était devenue sérieuse. En bon grand frère, il aurait voulu le rencontrer, ce gars, lui faire passer l'interrogatoire en règle afin de s'assurer qu'il était un type bien, qu'il méritait bel et bien sa soeur; cela avait été impossible, ses stages de médecine le tenant loin des États-Unis. À son retour, la belle surprise, un mariage s'annonçait.
C'est là, qu'il avait rencontré Lowie. Pour la toute première fois.
Et brutalement, c'est comme si rien d'autre autour n'existait. Pas même sa soeur adorée.
Pendant un instant, il avait songé à se lever et hurler « Je m'y oppose ! ».
He was in love.

Le choc avait passé, difficilement. Il s'était habitué à la présence quasi constante du bel homme dans sa vie et était parvenu à cacher ce sentiment qui bouillonnait en lui, tel un vieux volcan menaçant soudainement d'entrer en éruption après avoir dormi si longtemps. Son premier amour, son premier coup de foudre ... sur le mari de sa petite soeur. Vie d'merde.

Il camouflait les battements rapides de son coeur lors de la poignée de main, lors de chaque frôlement, chaque regard intense que dardaient sur lui les prunelles bleues. Cet homme était toujours intense. Vivant. Magnifique. Sa soeur et lui filaient le parfait bonheur, et une partie de lui se sentait mal de les haïr, de détester la beauté du couple qu'ils formaient, parce qu'il ne fallait pas se méprendre, il était heureux pour eux, pour sa soeur, il l'était vraiment ... Mais il n'avait jamais été aussi jaloux de toute sa vie, et ce n'était pas quelque chose qu'il avait l'habitude de gérer.


Noah avait fini par quitter la ville. Le pays. Peut-être étais-ce la venue au monde de la plus jolie petite fille qui avait été trop difficile à supporter. Il était parti comme un lâche, était retourné en Australie dans sa ville natale ... La vie était dure, dans ces temps-là. Il avait de plus en plus de mal à gérer ses crises de colère, de jalousie, ses émotions qui, rageusement, déferlaient en lui et explosaient dans une avalanche de mots, de cris et de coups. Une petite tornade semant la destruction, souvent trop orgueilleuse pour ensuite avouer ses torts...
Des psychologues, il en avait vu des tas. Lorsqu'il avait fini par revenir aux États-Unis après quelques années, il avait son tempérament sous contrôle ... relativement. Il continuait les visites chez la psychologue, tenant le tout sous secret et même sa soeur n'avait plus de nouvelles de lui depuis ces dernières années.. Peut-être avait-il honte. Honte de lui-même, honte de ses sentiments, honte de fantasmer sur son mari ... honte de la jalousie qu'il éprouvait, et éprouve probablement encore. Il n'est jamais tombé amoureux à nouveau. Ce n'est pas faute d'avoir essayé. Son cas était tout simplement perdu, rien à faire avec lui ...


Il avait finalement trouvé le courager d'affronter tout cela, lorsqu'il se présenta devant chez Lowie en cette soirée. Son coeur battait la chamade alors qu'il se tenait debout devant la porte, osant cogner quelques coups, puis répétant ceux-ci en obtenant d'abord pas de réponse. Pendant un instant, il sembla prêt à faire demi-tour, conscient que si personne n'était à la maison, il venait de rater sa chance, épuise sa seule et unique dose de courage. Pourtant, la porte s'ouvrit enfin, et ce fut du pareil au même, toutes ces résolutions faiblirent à l'entende de cette voix, même dans un murmure. Il cligna des yeux, avala sa salive un peu difficilement et répliqua en adoptant un ton léger:

« Well, I thought we didn't look that much alike now that I cut my hair, but ... »

C'est à ce moment précis qu'il prit enfin le temps de regarder Lowie et remarquer tous les détails qui lui avaient tout d'abord échappé. Ce visage se décomposant lentement, exprimant une soudaine douleur comme si la simple mention du prénom venait de raviver des souvenirs particulièrement désagréables. Noah fronça immédiatement les sourcils, alors que la question fatidique lui parvenait, trouvant d'abord une seule chose à répondre:

« Wow man, you look like shit. »

But still hot. Huh.
Puis, tentant de jeter un oeil à l'intérieur de la maison, faisant un pas vers l'avant ce qui l'amena directement dans l'espace personel de Lowie, qui n'avait toujours pas bougé du cadre de porte- il tenta de réprimer le frisson qui le parcouru à cet instant :

« Is everything alright ? I wanted to surprise you all, it's been a while ... My lil' sis is not home? Is she going to be back soon? I can wait a little... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 10/10/2014
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Sam 1 Nov - 23:28

Il se sentait comme dans un autre monde, dans une autre dimension. Son cœur qui battait anormalement vite, battant dans ses tempes, embrouillant un peu plus ses sens. Le monde qui bougeait, son environnement tremblant. Le monde qui bougeait, son environnement tremblant, ses songes qui croyait à une illusion, autant visuelle qu’auditive. Malgré la voix qui sonnait quelque peu embrouillé, lointaine. Il ignorait que penser, ne sachant que faire, répondant sans jamais plus réfléchir.

« I know… »

Il se contentait de parler, illusion ou non, n’ayant plus tant de filtre de la raison après tout. Il se laissait tout simplement emporter, par ses émotions, tout doucement, tentant malgré tout de bloquer cette boule dans sa gorge, qui semblait vouloir de plus en plus monter pour atteindre ses yeux.

Lowie cessa de regarder cet être, dont la venue ne lui représentait rien des plus joyeux. Il resta muet, et puis céda tout simplement à cette tentation. Sans plus ce poser de question, il se permit de prendre appuie sur Noah. Il s’accrochait d’une main à lui, laissant sa tête retomber contre son épaule. L’idée de l’illusion disparaissant enfin. Alors il était là, réellement, cet homme qui autrefois, aurait été plus joyeusement accueillis de sa part.

« No… »

Un si simple mot, qui pourtant répondait à toutes ses questions. Il y répondait avec cette lenteur incroyable, par la faute de ses ressentiments qu’il tentait de contrôler. La dure réalité qu’il tentait tant d’éviter, la brutalisant à chaque mot, à chaque parole que l’autre eut prononcé. Lowie s’accrochait, un peu plus, à Noah, à cet être qui autant le faisait-il souffrir en cet instant, qui lui rapportait un peu de bien. Un peu comme un petit espoir, retrouvant un peu de Daisy à travers son frère.

« …She’s long gone. She won’t… come back. You came for nothing. »

Ce ne fut qu’à ce moment qu’il lâcha enfin l’homme. Se raccrochant au cadre de porte, l’étourdissement le reprenant quelque peu.

« Can you leave now..? »

Une question, presque supplication, de ce ton qui avait encore du mal à bien se prononcer. Un désir de paix, d’un retour à un semblant de quiétude. Un semblant, sans plus. Sachant bien que cette fausse paix, ne pouvait se retrouver qu’accompagnée d’une bouteille et du déni.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupio
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Dim 2 Nov - 4:27

Noah commençait lentement mais sûrement à se douter que quelque chose n'allait pas. Il suffisait de voir l'air de Lowie pour en tirer des conclusions peu joyeuses. D'abord, il se serait attendu à mieux de sa part en réponse à son petit commentaire, mais l'homme ne semblait pas dans son assiette, aucunement apte à rétorquer une réplique pour le faire taire. He looked like shit, and knew pretty well that he did. Ok, les choses se compliquaient.

Il n'eut pas le temps de poser une seule question. Il avait tout juste cessé de regarder vers l'intérieur de la maison pour reporter son attention sur Lowie lorsque celui-ci eut un mouvement qui surpris Noah. En moins de deux, il avait la tête de l'homme contre son épaule, l'une des mains de celui-ci s'accrochant à lui. Instantanément, il figea, pas qu'il était contre le contact mais plutôt car il craignait sa propre réaction à celui-ci, les battements de son coeur qui déjà se faisaient trop rapides. Ce n'était pas le moment pour de telles pensées, de tels emballements. Lowie n'allait pas, et peu importe à quel point il pouvait à la fois aimer et haïr cet homme pour accaparer ses pensées les plus intimes et s'approprier ses sentiments les plus forts ... Il ne pouvait pas fermer les yeux sur la situation qui se clarifiait doucement.

Par instinct, il plaça une main contre la nuque de l'homme, n'osant pas bouger plus que ce simple geste de léger réconfort, offrant à celui-ci l'appuie dont il semblait avoir besoin pour se soutenir un peu. Si ce n'était d'ailleurs pas son étreinte qui se resserrait un peu, alors qu'il répondait enfin à ses questionnements.

Noah eut violemment honte à sa propre réaction. Dès que Lowie lui annonça que c'était fini entre lui et Daisy, son coeur fit un bond majestueux puis devint atrocement lourd et les battements suivants, rapides, excités mais pénibles, lui furent douloureux. Oh, oh il se sentait mal à l'instant. Attristé pour ce bel homme qu'il tenait toujours aussi doucement, aussi légèrement contre lui, pour sa petite soeur adorée pour qui il ne souhaitait que le meilleur ... mais la joie était venue avant. La petite pointe d'excitation de savoir Lowie enfin libre, après tant d'années à être secrètement fou de lui et entretenir de vains espoirs... Il resserra lui-même sa main contre la nuque du pompier, certes légèrement pour ne pas lui faire mal, mais suffisamment pour le tenir plus solidement, enfouir ses doigts dans les courts cheveux teintées d'argent. La voix rauque, il parvint à sortir un « I'm sorry man... » sincère, mais qui lui laissa un goût amer.

Lowie recula et retrouva sa place contre le cadre de porte; c'est à contrecoeur que Noah le relâcha. Son bras retomba le long de son corps, son regard à la fois doux et ferme rivé sur cet homme qu'il avait jadis connu bien plus heureux. Il n'était plus que l'ombre de lui-même et malgré qu'il semblait vouloir le voir partir, Noah ne se sentait pas capable de l'abandonner à son sort. Long gone, eh ... Depuis combien de temps exactement ? Depuis combien de pénibles jours, semaines, mois, Lowie vivait-il dans cet état ?

« Je suis pas venu pour rien ... I can't let you dwell on misery, man ... »

Il pressa une main contre le côté de l'homme et tenta de le forcer à doucement reculer afin de lui libérer de la place pour entrer. Il ne fut pas bien long avant qu'il ne referme la porte derrière lui et passe un bras autour des épaules fortes qui le tentaient depuis toujours, pour entraîner leur propriétaire vers le divan.

« How about I make some coffee and we talk about it ? Trust me, it seems like an awful idea, but getting some stuff off your chest actually feels good... I know what I'm talking about. »

Il n'allait pas chez la psychologue pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 10/10/2014
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Dim 2 Nov - 5:43

Lowie releva son regard, à l’ouïr de ce refus de quitter malgré la demande. Il avait cet air, un plus brin plus dessiné vers le mal, désespéré. Il avait cette envie de demander pourquoi, pourquoi faisait-il la dure oreille, pourquoi se refusait-il de le laisser seul. Il n’était pas venu pour lui, il était venu pour sa sœur. Sa sœur, certainement la seule chose qui les unissaient. Elle n’était plus là, désormais, plus rien ne restant d’elle. Elle était partie, elle l’avait quitté, elle n’était plus qu’un souvenir entre ses murs. Quelques bribes et bricoles restantes, qu’il avait précieusement gardées, malgré ses moments de rare où il avait tout jeté, pour rapidement les récupérer. Ou alors de cette fois où la rage était-elle qu’il en avait brisé l’un de ses vases, non pas par accident. Et puis la rage avait laissé place à un homme dans toute sa misère, qui demandait pardon, en ramassant les morceaux, pour finir par soigneusement le recoller le lendemain matin malgré sa migraine qui l’accablait.

Plus rien ne restait, plus rien ne le retenait de quitter ces lieux. Il s’attendait simplement à de brefs adieux peut-être. Mais il était toujours là, malgré tout.

« No it’s okay. You can go. »

Il insistait un peu, pour ne pas embêter l’homme. Pour lui faire croire, comme à tous les autres, qu’il allait bien, que rien n’avait changé. À la différence que seul Noah connaissait désormais, véritablement la vérité, la situation dans laquelle il n’arrivait pas à s’échapper.

« You don’t have to do this you know…? »

Il parlait, mais l’avait laissé passer, s’était laissé faire et mener avec quelques difficultés d’équilibre, vers le divan. Il se sentait devenir un boulet pour l’autre, y déduisant au final cette moralité. Il était très mal, il n’allait pas, et se disait ainsi en un simple calcul que là était la raison du pourquoi il restait. Le soldat du feu s’installa, cessant enfin de tenter de le convaincre en vain. Ou peut-être était-ce simplement lui, qui voulait réellement le voir quitter? Pour ne pas qu’il le voit ainsi, plus longtemps, dans un état lamentable, pour ne pas qu’il le voit sur le point de tomber en miette.

Lowie tentait de tenir le coup, observant une dernière fois ce visage qui lui ravivait tant de souvenirs. Et il resta là, dans sa solitude le temps de la préparation du café. Sans bouger, devenu muet, envahis par ses sombres songes. Qui ne semblait pas vouloir le laisser tranquille, lui donnant des chocs, les uns après les autres, lui ravivant les plus beaux souvenirs… Pour ne lui rappeler que tout ceci, il ne l’avait plus… Il ne l’aurait plus. Terminé… Depuis un an déjà. Il tenait encore, de peine et de misère, jusqu’au tout dernier moment. Jusqu’à ce que ses souvenirs prennent les teintes les plus sombres, et c’est alors que son masque tomba, tout doucement. Dans son grand silence, il ne tentait plus de retenir les perles qui roulaient doucement contre ses joues. En ce jour, une simple visite lui fit violence, le ramena sur terre, lui fit dire ce que jamais n’avait-il dit. La réalité qui l’avait brutalement écrasée, tout juste assez pour le garder en vie, pour lui faire ressentir la douleur. Et que même l’alcool ne pouvait apaiser. Il avait mal à son âme, à son cœur qui lui rappelait les restes de sa présence, et ne pouvait plus rien y faire. Rien faire de plus que de rester simple là, dans cet univers qui lui semblait plus vide et douloureux que jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupio
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Dim 2 Nov - 6:35

Noah savait plus que bien que rien ne l'obligeait à rester et prendre soin de Lowie. C'était un choix qu'il faisait lui-même en toute connaissance de cause, parce qu'il le voulait bien en grande partie, non pas parce qu'il s'en sentait obligé. Une part de lui ne voulait que ça, reste et le réconforter, apaiser sa peine et lui offrir tout l'amour et l'attention dont il avait besoin. Il lui fut reconnaissant d'enfin cesser ses protestations après quelques tentatives qui n'aboutirent à rien, Noah était bel et bien là pour rester. Une fois l'homme assit, lui jetant un dernier regard sans rien dire de plus, il s'autorisa enfin à aller faire le fameux café.

Il dû fouiller un peu mais trouva bien vite le nécessaire, préparant suffisamment de café pour qu'ils en aient chacun au moins une tasse puis s'appuya au comptoir en mettant la machine en marche. La situation lui semblait irréelle, comme si son cerveau ne parvenait pas à accepter et procéder entièrement l'information qu'il avait reçue en un choc. Lowie et sa soeur semblaient pourtant former le couple parfait, ils avaient été mariés si longtemps et leur petite fille était merveilleuse... Difficile de croire que tout ceci n'était désormais plus qu'un souvenir. Noah était très confus par rapport à cette situation, se sentait pire encore à l'idée de ressentir une pointe de contentement en sachant Lowie libre comme l'air ... Pourtant il ne lui était pas plus accessible, oh non. Il semblait encore souffrir énormément de cette séparation, à en juger par son état actuel. Enfin, à défaut de pouvoir avoir mieux, il lui offrirait du soutien et profiterait de sa présence à ses côtés.
Il ne supportait pas de le voir souffrir.

Le laisser seul trop longtemps à sa misère déplaisait un peu à Noah, mais un café ne se prépare pas en dix secondes chrono. Il attendit de pouvoir remplir deux tasses, jugea qu'un tout petit peu de lait ferait l'affaire -valait mieux plus corsé, pour pallier au down de l'alcool, saleté de boisson dépressive- puis regagna le salon en tenant une tasse dans chaque main.

Il n'était pas préparé pour la vision qui s'offrit à lui et déchira net son coeur.
Le café n'avait soudainement plus aucune importance, les deux tasses se retrouvant en moins de deux sur la table basse, prêtes à y être oubliées. Bon dieu que c'est beau, un homme mâle qui pleure en silence dans la plus profonde des douleurs. C'es beau, mais qu'est-ce que ça fend le coeur. C'est encore pire lorsque l'on est amoureux fou de ce-dit homme en proie à la plus violente souffrance. Noah se sentait trembler à cette vue, décontenancé par l'ampleur de cette peine qui ravageait son tout premier et unique amour. Il n'aurait jamais cru assister à une telle scène de toute sa vie, pourtant le voilà devant y faire face. Il n'hésita pas une seconde de plus, ne pris même pas la peine de réfléchir. Instinctivement, son corps et son âme le poussaient au secours de Lowie, guidant ses pas qui se firent empressés et le menèrent tout droit au divan, sur lequel il prit place. Directement dans l'espace personnel du pompier. Il ne mit pas plus de temps à l'entourer de ses bras sans dire un mot et l'attirer contre lui. Plus près, encore plus près, l'enveloppant de ses bras et de sa chaleur, passant une main contre sa nuque et jouant de ses doigts dans les cheveux sur celle-ci. Doucement, il se mit à murmurer des mots qui se voulaient réconfortants, des « it's okay, it's okay... » et des « Shhh, I got you » alors qu'il le berçait tout doucement et légèrement contre lui. Sa tête contre la sienne, le pressant contre son cou et le laissant se lover comme bon lui semblerait, il le garda contre lui alors que le silence se faisait lentement, effleurant sa tempe de ses lèvres en frottant son dos d'une main. Il pouvait pleurer tant qu'il le voulait, Noah n'était pas près de bouger. Il le tenait solidement mais en douceur, lui transmettant par cette étreinte qu'il était là, qu'il ne le laisserait pas tomber... Qu'il pouvait lui faire confiance. He could make it better ... He would at least try ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 10/10/2014
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Sam 15 Nov - 9:56

Plus les secondes passèrent, et plus Lowie sentait ce grand vide l’envahir. Il se sentait tomber dans un puit sans fin, sans qu’il ne puisse tenter de s’accrocher. Trop tard pour y parvenir, il glissait vers ces profondeurs sans lumières. Le souffle lui manquait, coupé par le mal qui l’habitait, douleur vive qui refusait la paix. Il suffoquait ne se sentant respirer de nouveau que lorsque Noah le réveilla, lui ramenant les deux pieds sur terre, l’extirpant de par sa présence et ses bras, de ce puit dans lequel il s’enfonçait. L’homme fit un son, quelque peu bruyant mais qui y avait laissé passer une partie de son mal. Il avait craqué.

Et ce contre son gré, ayant souhaité se taire comme il l’eut fait depuis longtemps. Sa limite avait toutefois été atteinte, son contrôle complètement dissipé. Il se laissait, lui en son entièreté, entre les mains de cet homme. Tout lui étant désormais hors de lui, de sa maîtrise. Il ne fut pas bien long, avant que la honte ne fasse son apparition. Grande et imposante, qui lui faisait voir son état, cette situation dans laquelle tous deux se trouvaient. La culpabilité qui l’envahissait, aurait-il seulement la paix? Il semblerait bien que c’était très mal partit pour cela.

Il avait devant lui, le frère de son ancienne bien aimée, ce même qui depuis les quelques coups cognées à sa porte, s’était retrouvé dans une situation peu attendue. Il lui avait mis les pieds dans cette scène, sachant pertinemment la faute à qui et à quoi. Il se sentait mal pour cette raison, et pour tant d’autres encore. En particulier ce fait, qu’il était celui qui avait été la cause de cette séparation. Il se tenait là, entre ses bras, alors qu’il ne devrait pas. Il devrait être ailleurs, auprès de sa sœur, plutôt que lui. Il devrait le détester, lui dire que c’était bien mérité peut-être, plutôt que de le consoler. Il avait encore la mémoire fraîche de ces quelques fois où Noah lui avait laissé un goût bien amer. Ce pourquoi Lowie ne se laissa pas faire encore bien longtemps, malgré son être qui réclamait vouloir rester simplement là, au moins le temps de se remettre un tant soit peu. Mais une tout autre force le poussa à faire complètement autrement, alors qu’il se dégageait doucement. Accompagné de sa tête qui faisait des signes de non. Il ne le repoussait pas, il s’éloignait tout simplement de lui.

« You shouldn’t be here… You shouldn’t do that. »

Dans un sens non, alors que dans l’autre oui. Oui pour lui, pour ce bien qu’il avait bien put lui procurer le temps que le tout eut duré. Un petit moment de silence s’installait, Lowie n’osant plus tant observer Noah, toujours sous ces mêmes émotions.

« I’m sorry… »

Il avait cru atteindre le fond, mais il en était point. Que quelques mots, qui firent en sorte de le voir d’autant plus craquer. Il ne s’agissait plus d’un visage plus paisible, qui se contentait de laisser les perles couler. Il s’agissait tout autre visage, se plissant sous le chagrin, le silence n’étant plus.

« I’m so sorry… It’s all my fault. It’s my fault if I lost them… I neglected her, she didn’t deserved this. I didn’t mean to hurt her, to hurt them. But I did… »

Un hélant de rage le prenant, à la vue de cette bouteille vide, la source même de tout ce mal. Il lui donna un violent coup pour la faire brutalement tomber au sol exclament un fort « I fuck*ng did ! » devant cette constatation de ces durs fait. Qui ne dura que le temps de l’action, avant que son état ne revienne le brutaliser. De son air ainsi plissé, de sa vue redevenue embrouillé sans plus être apte à s’arrêter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupio
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Sam 15 Nov - 18:33

Noah le serrait. Plus fort, plus solidement. Frottait doucement sa main contre cette nuque forte en un geste de réconfort, dont le seul but à l'instant se résumait à apaiser l'homme au creux de ses bras. C'était plus fort que lui, plus qu'une envie, c'était un besoin de l'aider à passer au travers de ce moment, pour ne plus le voir aussi démoli. Il aurait dû s'en faire pour sa soeur. Il aurait probablement dû être ne serais-ce que le moindrement en colère contre Lowie, parce que c'est ce que tout bon frère ferait, n'est-ce pas? Mettre la faute sur l'ex de sa petite soeur, ce con qui avait dû la faire pleurer et lui faire du mal pour qu'ils se quittent ainsi.
Noah ne raisonnait pas comme ça, en cet instant. Pas alors que Lowie avait craqué devant lui.

Il voulu resserrer son étreinte lorsque l'homme s'en défit doucement, mais n'eut d'autre choix que de le laisser s'éloigner un peu, sans brusquerie et sans le repousser comme si la chose ne lui apportait que dégoût. Non. Ce n'était pas Noah, c'était lui, lui qui se refusait cette petite attention, prétextant qu'il ne devrait pas être ici, qu'il n'avait pas lieu de lui offrir réconfort. Stupide. Il l'aurait frappé.
Il fit un geste pour attraper ses bras, refermant ses doigts sur son poignet et tentant d'accrocher son regard. L'homme refusait toujours de relever les yeux sur lui, malgré la pression insistante de ses doigts et le fait qu'il tentait de le tirer à nouveau vers lui. Saleté de pompier obstiné de con. Noah n'osait pourtant pas briser le silence, se contentant de finalement relâcher sa prise à l'entente de ce mot prononcer. Des excuses inutiles qu'il ne voulait pas entendre. Le visage de Lowie se décomposait un peu plus, exprimant douleur et peine plus profondes et puissantes encore que ce que l'homme aurait pu imaginer.

Il n'avait plus qu'une simple envie, encore une fois, c'était de le reprendre dans ses bras. Lowie n'en avait rien à faire. Les mots coulaient désormais et exprimaient un peu mieux à Noah comment l'homme pouvait bien se sentir. Coupable, affreusement coupable, responsable de la situation qui lui causait autant de mal. Il mettait tout le blâme sur ses épaules, avouant simplement avoir été celui qui avait fait du mal à sa petite soeur, qui l'avait quitté par sa faute... une raison suffisante en soi pour qu'il lui casse la gueule en solidarité fraternelle. Il n'en fit rien. Peut-être étais-ce étrangement rationnel de sa part en de telles circonstances, de ne pas vouloir se fier à un seul côté de la médaille, aux simples paroles d'un homme blessé qui pouvait trop rapidement porter tout le blâme sur ses épaules ... ou alors peut-être cela n'avait-il rien de rationnel. Qu'une passion un peu trop brûlante qui altérait son objectivité sur la situation et le poussait à croire que Lowie n'était pas une aussi mauvaise personne qu'il ne prétendait l'être à l'instant. Dans tous les cas, il n'était pas prêt de l'abandonner, peu importe ses mots.

Noah sentait pourtant sa colère s'emflammer un peu, par la faute même de ces mots, mais pour des raisons bien différentes. Ses yeux brillant d'une toute nouvelle intensité, il fixait Lowie en attendant un quelconque signe de sa part, qu'il semblait commencer à se calmer. Ce fut complètement l'inverse. Noah vit venir le geste brusque avant que celui-ci n'arrive, mais attraper vivement Lowie pour l'empêcher de le poser ne servit absolument à rien; la bouteille fut envoyée au sol avec violence, survivant au premier choc puis éclatant au deuxième en un bruit de verre brisé. Instantanément, Noah abattit sa main en une claque derrière la tête de l'homme, oh certes pas trop durement, mais juste assez pour le ramener quelques instants à la réalité.

« Shut up, you moron! »

Peut-être dur, mais plein de bonnes intentions. Dans la frénésie toute nouvelle qui s'était installée, depuis le geste de violence et ces paroles fortes qui avaient échappé à Lowie, Noah s'empara de ses épaules et le fit pivoter face à lui. La douleur le reprenait à nouveau, aorès cette démonstration de colère, les pleurs revenant. Il pressa une paume chaude contre l'une des joues humides.

« Stop! Stop fucking blaming yourself for a minute, would you?! »

Oui, il commençait à être en colère. Il se refusait à le voir s'enfoncer lentement dans ce désespoir. Il le tenait assez fermement pour l'empêcher de se détourner, l'empêcher de s'échapper. Il ne le laisserait pas partir. Son coeur battait la chamade, ses mains s'emparant plus fermement de la mâchoire de Lowie, amenant sa tête vers lui. Leurs visages se retrouvèrent à proximité, leurs souffles chauds se mélangeant alors que, ses yeux plongés dans les siens avec une intensité toute nouvelle, Noah grognait:

« This is NOT how you'll get through this. Beating yourself up about it, that's what you've been doing!? Get yourself together! You gotta let someone help you! »

Son ton se fit plus rauque et bas, sa voix chaude et plus calme que sa précédente intervention.

« You gotta let someone in ... »

Sans un mot de plus, il le tira simplement vers lui pour franchir les quelques centimètres qui les séparaient encore et écraser ses lèvres sur les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 10/10/2014
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Dim 21 Déc - 3:58

Une claque, une unique, pour un léger retour à son semblant de réalité. Une petite brutalité, pour le sortir de son élan, de sa bulle dans laquelle il se renfermait doucement. On l’obligea à se taire, on l’obligea à se retourner, alors qu’il ne voulait pas. En fait, peut-être ne voulait-il rien, après tout. Il avait les nerfs à fleur de peau, épuisé par cette culpabilité qui lui gobait toute son énergie, épuisé par l’alcool qui ne l’aidait pas. Cette amie, cette ennemie, les deux à la fois. Elle l’apaisait, supprimant ses songes, noyant son esprit entier, pour disparaître, pour ne devenir qu’un corps presque vide, ignorant ses faits et gestes. Il s’offrait une amnésie, pour la soirée, sachant tout le mal qu’elle pouvait bien lui faire malgré tout. Mais cette fois-ci, elle n’était plus tant utile, plus devant Noah, plus devant cet homme qui le privait de son but.

Il ne tenta même pas, de se défaire de cette emprise, s’attendant à pire en fait. Alors que cette main s’approchait de son visage, il aurait cru recevoir au minimum une claque, ou alors un coup de poing bien placé. Lowie n’avait même pas, cherché à se défendre, ne faisant qu’attendre, sans oser regarder, ayant tout de même un petit choc faute d’avoir prévu le coup. Il aurait certes pu, tenter d’empêcher le contact, toutefois, il s’était dit qu’il ne fallait pas, qu’il l’aurait bien mérité. Mais il n’eut absolument rien, un geste doux, bien au contraire. Qui lui fit relever le regard de suite, avec tout ce questionnement et cette stupeur dans ses yeux, de cet éclat autre. Le geste, peu fiable aux nouvelles paroles qui elles, n’étaient pas aussi légère. De quoi lui faire reperdre tout contacte, une seconde fois, murmurant malgré la colère de l’autre…

« I can’t … »

Il ne pouvait pas, car il ne voyait rien autrement. La faute à qui, la faute à quoi, tout semblait se tourner vers lui. Lui depuis le début, avant même qu’il ne commence à boire abusivement. Et aujourd’hui, il ne s’agissait plus qu’une culpabilité additionné à une autre. Il en avait oublié la raison même qui avait tout fait débouler et qui l’avait ainsi dirigé vers le moyen le plus aisé qu’il eut connu d’apaiser ses songes, sa souffrance.

Mais malgré tout, il porta attention à Noah, à ses dires, se permettant de replonger son regard d’un homme à la fois souffrant et perdu. Un petit moment de lucidité, lui fit entendre raison. Son ancien beau-frère, n’avait pas tort. Ce n’était pas ainsi, qu’il allait le moindrement s’aider, sinon pire. D’autant plus qu’il ne pouvait y parvenir dans sa solitude. Il s’apprêtait à rajouter quelque chose, incapable de se taire semblait-il. Il n’eut toutefois pas la chance de sortir le moindre mot, qu’un son de stupeur, l’expression allant avec, de ses yeux agrandis à leur maximum. Il avait figé, il avait mis un temps avant de finalement repousser un peu brutalement l’homme. Assez pour qu’il retrouve son air, son espace.

« Why the f*ck did you do that !? »

Évidemment, il était très loin de se douter de quoi que cela soit. De tout ce que Noah pouvait bien ressentir et ce, depuis si longtemps déjà. Encore plus loin de connaître son orientation même, en fait. Et puis quoi, c’était son ex beau-frère, il ne devait pas y avoir ce genre d’explication possible. Lowie n’en voyait qu’une. Un baiser, pour qu’il ferme sa bouche pour de bon.

« You didn’t need to do that. But fine! I’ll shut up. »

Enfin pour quelques secondes du moins. Le temps d’observer drôlement Noah, et puis de lui dire rapidement qu’il aurait pu user d’un autre moyen plus normal. Se rattrapant bien rapidement de ce qui lui avait échappé, pour faire ce signe qu’il se taisait pour de bon, de cette bouche cousue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupio
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Mer 31 Déc - 1:05

Noah se laissa repousser et encaissa le choc, redonnant à Lowie son espace personnel. On aurait pu s'attendre à une réaction brutale de sa part, mais la stupeur du pompier, son air à la fois ébranlé et un peu perdu, eut raison de lui. Il commença simplement à sourire, un léger rire franchissant même ses lèvres lorsque l'homme marmonna qu'il se taisait. Oh, alors il le prenait ainsi. Ce n'était pas plus mal pour l'instant. Il se contenta d'attraper le menton de l'homme d'une main et le brasser un tout petit peu avec un sourire, un simple petit commentaire, don't be such a baby.

Lowie avait un quelque chose d'adorable lorsqu'il était ainsi sous l'influence de l'alcool. Oh, il pouvait avoir l'air bien misérable, mais lorsqu'il cessait de penser à son triste sort l'espace de quelques secondes et réagissait à un geste ou une parole de Noah, il était plutôt attachant. Il aurait eu envie de l'embrasser à nouveau, juste pour le plaisir de le perturber et le voir se méprendre sur ses intentions, tenter de trouver une explication et s'arranger pour ne pas se voir attaquer les lèvres à nouveau. Il n'en fit pourtant rien. Il passa une main sur la nuque forte de Lowie, serra un peu au niveau du cou dans un geste amical avant de pousser sur ses propres genoux pour se lever.

« Alright, you're coming with me. Imma take care of you. »

Et le voilà qui s'efforçait de tirer Lowie sur ses deux pieds, puis au travers de cette maison qu'il connaissait déjà, dans laquelle il avait déjà mis les pieds dans des temps moins sombres. De la traverser sans le bavardage habituel à la cuisine, sans sa soeur présente, sans aucun signe d'un party quelconque ou d'une invitation à dîner, était perturbant. Il tâcha de ne pas se laisser distraire alors qu'il débouchait enfin à la salle de bain.

« I don't trust you to take a shower; I'll have to give you a bath. »

Agenouillé près du bain, déjà en train de faire couler l'eau et la tempérer, il releva les yeux au bout de quelques secondes en réalisant que Lowie ne semblait pas avoir bougé du tout, peut-être sans avoir compris ce que Noah attendait de lui, qui sait. Il cru alors bon de le diriger vers la bonne voie.

« C'mon. Strip. »

Noah se redressa, soulevant un sourcil avec un air amusé alors qu'il alla fouiller dans une armoire de la salle de bain, trouvant de quoi faire de la mousse dans le bain. Il en ajouta un peu à l'eau pour la forme, trouvant dommage de ne pas trouver de canard en plastique qui traînait... Ça aurait été le bout. Enfin, alors que le bain semblait tout prêt, juste assez chaud, Noah riva toute son attention sur Lowie avec une touche d'impatience.

« Need help there? 'Cause you're taking your sweet time ... »


You are the only exception:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 10/10/2014
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Mer 21 Jan - 4:29

Lowie eut un mouvement de recul, a ainsi se faire reprendre la mâchoire, ayant cru à une nouvelle attaque. Mais rien au final, qu’un petit commentaire, qui ne fit que lui arracher un air d’autant plus boudeur. Transformé en un grand gamin par la faute de l’alcool, qui disait non, mais qui se laissait bien faire au fond. Tout dépendant de quoi certes, mais dans le dernier cas de Noah qui voulait bien prendre soin de lui, il disait simplement pourquoi pas. Pas de vive voix certes, mais dans son silence de plomb.

Il se laissa un peu mou, n’aidant pas vraiment Noah lorsqu’il fut temps de se relever. Son nouveau non, mais qui se laissait trainer derrière lorsqu’il fut temps de marcher, ne donnant que les efforts minimums. Et puis il avait le beau tournis, les petites étoiles qui venaient gentiment éblouir sa vision. Et il resta planté là, à l’observer faire ses petites choses, sans réellement l’écouter. Il eut besoin de quelques secondes pour comprendre le concept du bain, et qu’il serait certainement celui qui devait rentrer dedans. L’ordre donné venant appuyer le tout la minute suivante.

Et il ne bougea toujours pas non, ne se contentant que d’un « Why….? » Il ne comprenait pas pourquoi il devait prendre un bain, pourquoi il devait se déshabiller, et pourquoi Noah ne partait pas. Il nageait dans sa propre confusion. Gardant encore le silence un moment, un peu perdu, mais à la fois terriblement concentré.

« But I don’t need to take a bath… »

Il venait à peine de terminer sa phrase, se coupant lui-même un peu la parole. Son expression changea, son visage devenu que plus blanc en un instant. Il regretta d’avoir parlé, ayant l’impression de n’avoir fait qu’activer son haut-le-cœur. Qui ne s’arrêta pas là, ne lui donnant le temps que de tasser Noah de son chemin et d’atteindre les toilettes sans en mettre partout. Empoisonné par l’alcool, il en payait désormais le prix, et toute son énergie, pour le peu qui lui en restait à la toute fin. Il ne parlait plus, au diable tout, la petite scène déjà vue. Il ne fit que se laisser choir contre le sol froid, qui lui fit du bien d’une certaine façon, qui l’aidait à reprendre son souffle, ses esprits.

« Sorry 'bout that. »

Il trouvait le moyen de prendre ses derniers souffles, pour s’excuser. Mais c’était Lowie tout craché ça.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupio
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Mer 11 Fév - 5:45

Noah entendait bien l'autre homme rouspéter derrière lui, à rechigner qu'il ne comprenait pas pourquoi il devait absolument prendre un bain, là maintenant. Tant pis. Peu importe son attitude face à l'inévitable, Noah ne comptait pas le laisser s'en tirer sans s'être mouillé. Pourtant, il n'eut pas le temps de faire le premier geste pour l'attirer vers le bain. Il vit Lowie deveir blême en un instant et avant même de pouvoir réagir, il reçu une poussée qui l'envoya reculer d'un pas ou deux, le derrière de ses genoux heurtant le bord du bain et causant une chute tout droit dans l'eau chaude. Il pataugea un instant, surpris avant tout par la situation, si bien qu'il lui fallu de longues secondes pour remarquer que Lowie avait quelques, hum ... problèmes. Il avait quand même couru après... Il pouvait bien attendre quelques secondes. Monsieur ici était plutôt occupé à grogner et tenter de se redresser. Saloperie de grmgrm uugh...

Quelques temps de plus et voilà Noah enfin remis debout, détrempé, un peu de mousse s'accrochant encore à lui et ses vêtements qui lui collaient désormais à la peau. Son air n'avait pas l'air des plus amusés, mais il se retint cependant de tout commentaire alors qu'il s'avançait vers la toilette, tirant la chasse sans plus tarder avant que l'odeur ne se propage trop. Merci, connard. C'est franchement dégueulasse.

« Great. Just ... great. You're one son of a bitch, you know that? »

Non non, pas d'excuses. Noah n'en avait rien à foutre. Il était trempé, Lowie et tout son tas de muscles mou et à moitié mort était étendu sur le plancher- et il semblait y avoir peu de moyens de le tirer de là, au premier regard -et il aboutissait à rien du tout. Il lui aurait bien donné un petit coup de pied, histoire de le ramener à la vie un peu et le faire se remuer, mais il s'abstint. Il se contenta de lui passer une main sur la tête, enfouissant ses doigts dans les courts cheveux sur sa nuque presque en un massage.

« Feelin' better? »

En parfait contraste avec ses insultes d'un peu plus tôt. Pas qu'il ne les croyait vraiment, c'était surtout un léger découragement de sa part. Enfin. Un grand, découragement, peut-être.

« Now you really do need a bath, though. Water's great, I tried it. C'mon, you can pass out in the bath if you wish, I'll make sure you don't drown. »

Il glissa ses bas sous les aisselles de Lowie et entreprit de le tirer vers le haut. Bordel, il est pas léger ce con. Et il faut dire que Noah était tout de même assez fort lui-même, alors il était plutôt décourageant de devoir déployer autant d'efforts à tirer quelqu'un sur ses pieds. Mais Lowie ne s'aidait vraiment pas. Noah ne voyait pas pourquoi il s'obstinait autant, ça ne lui donnait que plus envie de le laisser poireauter seul à côté de la toilette, étendu sur le plancher ... parce que vraiment, très hygiénique. Très classe. Rien de plus comfo, c'était du gros luxe ... Ughh. Fallait bien l'aimer, ce con.

« Sérieusement, ça ne peut que te faire du bien. L'effort semble chiant, mais tu le regretteras pas une fois fait. Plus vite tu le fais, plus vite je vais te foutre la paix. »


You are the only exception:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 10/10/2014
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Sam 11 Avr - 18:03

Lowie resta complètement inconscient de l’accident qu’il avait causé. Trop occupé avec son estomac qui ne voulait rien savoir, trop concentré à se débarrasser du poison qu’il avait avalé en trop grande quantité. Et lorsque le tout fut terminé, il ne réalisa toujours rien, prit dans sa bulle, dans sa brume, qui ne voulais plus que rester contre le sol froid qui lui apportait un peu de bien. De par sa froideur, lui permettant de retrouver un peu une once d’esprit. Il n’en avait plus rien à faire. Trop peu de force pour répondre à cette insulte, le cœur qui battait trop vite et la paresse grandissante. Ce ne serait pas la première fois qu’il se réveillerait dans la salle de bain, de toute façon. Le regard vitreux d’un malade, il déposa ses prunelles contre l’homme qui s’acharnait à vouloir l’aider, ce mystère qu’il ne comprenait pas encore.

Il se contenta d’un simple « No… » à la question de Noah. Il y avait longtemps, qu’il ne se sentait pas bien, qu’il ne se sentait pas mieux. Mais en cet instant c’était pire que jamais. Par la faute de cette tête qu’il connaissait bien. Ce n’était pas de sa faute, il ne lui en voulait pas. Malgré qu’il eut préféré qu’il l’écoute un peu plus tôt. Il lui fallut un temps avant de réaliser les tentatives de Noah, s’accrochant à la toilette quelques instant en chialant « I’m fineeeee. » Trop mou et trop faible pour avoir une bonne poigne heureusement. Ne comptez pas sur lui pour s’aider en tout cas. Un pantin peut-être, mais difficile à manier tout de même. L’homme avait beau, Lowie avait la pire tête de cochon qui soit lorsqu’il était complètement saoul. Les tentatives de le convaincre n’iraient pas bien loin.

« Noo… Told you I’m fine. Plus. I don’t want you to see my burrito okaaay ? You’ll see it and you’ll be like " Oh damn my sister slept with that ? " and it’s just weird man okay ? I can take care of myself. You can go, I’ll take my bath alone I don’t promise. I mean I promise. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupio
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Ven 17 Avr - 3:03

S'accrocher à la toilette. PLEASE. C'était dégueulasse.
Noah était déchiré entre l'envie de le frapper, ou de l'embrasser pour le déstabiliser à nouveau et au moins en tirer un quelconque amusement. Sauf que dans le cas actuel, l'embrasser était hors de question, pas avec le précédent incident, tout sauf agréable merci. D'ailleurs, un bon brossage de dents s'imposerait dès qu'il irait mieux. Alcool et bouillis d'estomac, on avait difficilement pire comme mélange.
Le frapper, donc. Apparemment sa dernière option. Sur la tête, ce serait trop horrible. Il ne fallait pas empirer son cas, quand même, et Noah n'était pas exaspéré au point de l'achever comme ça. Rien ne l'empêchait cependant de lui donner cette belle claque sur le popotin, sans ménager sa force, simplement pour le faire réagir.

« Stop. Acting. Like. A BABY. »

Et hop. Comment, il n'en avait aucune idée, simplement à forcer de tirer et pousser et grogner en se retenant de peine de donner des coups de pied à Lowie ... mais il parvint à l'asseoir sur la toilette une fois le couvercle de celle-ci refermé. C'était un début. Qui ne menait pas bien loin, mais l'homme était déjà plus maniable comme ça que lorsqu'il était étendu sur le plancher.

« Who cares if I see your burrito? It's not like I'll just stare at it like a perv ... I got one too, I know what it looks like, I surely don't need to pay any attention to yours. All I want is for you too feel better and be ... less disgusting. » Ouah, mensonge mais chut.

Noah roula d'ailleurs les yeux en jetant un regard vers le bain.

« Il y a de la mousse. Je verrai rien. Tu fais des caprices pour rien, Lowie. Plus I know you won't take a damn bath if I leave you alone, you liar. »

Saleté d'alcool, cet homme était pire qu'une mûle lorsqu'il était sous l'influence de cette satané substance traître. Pourtant Noah n'entendait plus à rire, et refusait de revenir sur sa  décision. S'il ne pouvait pas amener Lowie à prendre son bain gentiment comme un grand garçon, il allait devoir l'y forcer, d'une façon ou d'une autre. Dans l'instant même, il se redressa pour fouiller dans les armoires et y trouver une débarbouillette, qu'il mouilla d'eau et ajouta du savon. Laissant sa petite préparation à portée de main, il s'attaqua à la tâche la plus difficile: dévêtir ce con. Le tout sans ménagement, s'emparant de ses bras et le forçant à les positionner comme il le désirait pour les passer dans les manches et le débarasser de ce foutu chandail. C'était comme un jeu de patience, combiné à un rage game. Il devait sans cesse se battre avec Lowie et mettre un temps fou pour chaque étape, mais au bout du compte, il eut bien un torse nu accessible en récompense pour ses efforts, et il ne tarda guère à y écraser la débarbouillette, puis gentiment commencer à frotter.


You are the only exception:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 10/10/2014
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Lun 20 Avr - 5:45

Il avait réussi à le déstabiliser. Et à lui faire mal au niveau des fesses, sentant le chaud lui monter là où Noah l’avait claqué. Évidemment qu’il se plaignait de par un son et bien rapidement suivit d’un « What the hell was that for ? » Pire encore, lorsque l’homme rajouta ses mots… Stop acting like a baby? Il venait d’enclencher encore plus, le pire. « I do what I want ! Leave me alone. » Lowie se laissait quand même faire, finissant gentiment assit sur la toilette. Avec son air boudeur et ses sourcils arqués, alors qu’il observait celui qui tentait désespérément de lui venir en aide.

« I don’t believe you. »

C’était tout ce qu’il avait trouvé à dire, malgré qu’il tentait de l’assurer qu’il ne comptait rien faire de ce qu’il avait suspecté. Il ne le croyait pas lorsqu’il disait qu’il ne regarderait pas, tout comme ne le croyait-il pas lorsqu’il disait ses bonnes intentions. « If you really want me to feel better you would’ve let me alone. Hours ago. You were supposed to punch me in the face and leave. You’re acting weird Noah. » Il garda le silence, son air changeant pour quelque chose de beaucoup moins enfantin, plus paisible et épuisé. Il lui donnait raison, sur ce fait qu’il n’aurait certainement pas pris son bain par lui-même. Trop lasse pour le faire…

Mais l’homme qu’il avait devant lui, faisait tant d’efforts pour lui. Lowie cherchait simplement à comprendre, mais garda ses questionnements pour lui, pour le moment. Un brin de gentillesse fit son apparition, sous ses réflexions dernières, alors qu’il aida Noah à se débarrasser de son chandail un peu trop chiant en prime. Et il ne fut pas bien long avant que sa main ne s’empare de se menton, pour le relever. Pour lui faire changer de focus. Puis ce fut une main qui vint couvrir ses yeux.

« You win. But don’t look okay? »

Lowie se releva, mettant les propres mains de Noah devant son visage, alors qu’il lui fit dos, se débarrassant du reste avant de glisser dans le bain sans plus ni moins. « You can look now… » De retour dans son mutisme premier, il était bien prêt à se laisser faire complètement, sans le moindre mot. Ce ne fut qu’après un long moment dans l’eau qu’il brisa son propre silence.

« Why are you helping me … ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupio
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Mer 22 Avr - 0:54

Lui reprocher d'agir comme un bébé n'attira décidément que son effet contraire. Si ce n'était pas une belle expression digne d'un gamin capricieux, que lui offrait Lowie à l'instant avec son "I do what I want". Noah ne se gêna d'ailleurs pas pour rouler exagérément les yeux, dans une belle démonstration de son mécontentement; et son découragement, fort probablement. Pourquoi est-ce qu'il s'acharnait autant, déjà ?

... Ah ouais. Parce qu'il aimait ce con.

Décidément, l'amour rend con et fait faire des trucs pas possibles. Il aurait juste dû laisser Lowie crever sur son divan et retourner chez lui. Ou chercher à prendre des nouvelles de sa soeur, ce qui aurait d'ailleurs dû être la première chose logique à faire en apprenant le divorce de la bouche de son ivrogne de coup de foudre. Mais il l'avait pas fait. Il le faisait toujours pas. Même si Lowie, dans son état de semi-conscience, parvenait lui-même à trouver la situation étrange et le lui remettait sous le nez. Oui, c'était une prise de conscience moyennement agréable que de réaliser qu'il aurait dû préférer sa soeur à Lowie, ne serais-ce que par principe. Pourtant il ne bronchait toujours pas, continuait de l'aider, échappant l'ombre d'un sourire lorsque Lowie commença à s'aider un peu.

La main contre ses yeux le fit définitivement sourire, cependant, et c'est avec un petit rire amusé qu'il se détourna gentiment en gardant ses mains sur ses yeux. Ce n'est pas l'envie qui manquait de jeter un coup d'oeil, mais eh. Il faudrait faire sans la vue du burrito. L'avantage, c'est que lorsqu'il eut la permission de se retourner, Lowie était dans le bain. Noah lui aurait bien tapoté la tête en le félicitant, pour la peine, mais il évita de l'énerver un peu plus. Il se contenta de s'agenouiller aux côtés du bain et sourir.

« I don't know. You just ... look like you need a friend ... »

Ce n'était pas faux, bien que pas particulièrement honnête. Mine de rien, Noah s'empara alors du savon et entrepris une nouvelle fois de laver le haut du corps de l'homme; toujours aussi doucement, et faisant étrangement preuve de patience contrairement à ses habitudes.


You are the only exception:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 10/10/2014
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Sam 2 Mai - 5:30

Lowie l’observait d’un regard plus intrigué, qui désirait comprendre ce mystère qu’il avait sous les yeux. Et il le dériva, doucement, perdant contact avec la réalité, rentrant doucement dans sa bulle du silence. Il se perdait dans ses pensées un instant, à la recherche de la quiétude et du néant. Il ne pouvait pas lui dire à quel point il avait mis le doigt dessus. Ce besoin qu’il avait, presque de survie, depuis que la grande solitude avait peint les murs de sa demeure. Trop vide, sans personne à qui parler, sans personne à qui avouer que rien n’allait. Et il s’était fait prisonnier de sa propre condition, en embarquant dans le jeu du mensonge. Ses collègues le croyaient, ils prenaient des nouvelles de sa femme et de sa fille. Il était trop tard, il ne pouvait plus reculer, il ne pouvait pas le dire à qui que cela soit. Le tout se répandrait comme une trainée de poudre. Il avait préféré garder tout pour lui, jusqu’à ce jour même. Car Noah fut de la famille, car il devait savoir, car il ne pouvait pas lui mentir à lui. Et malgré tout le mal qu’il lui avait accidentellement apporté, il lui avait apporté plus de bien, au bout du compte. Il avait pu parler, un tant soit peu, malgré son malaise, malgré ce fait qu’il ne comprenait pas sa présence. Mais il se contenta de ne rien rajouter, plus cette fois, se laissant tout simplement faire, pour une fois depuis son obstination.

Enfin presque. Il n’avait rien dit, pour l’entièreté de son corps, mais il y avait bien un endroit qui ne voulait pas que l’on touche. C’était personnel, et puis il n’en voyait pas l’utilité. Bon, il trouverait ça un peu étrange aussi, surtout. Ce pourquoi Noah n’eut pas tellement le temps d’y parvenir, que quelques secondes à peine, avant que Lowie ne se charge de lui enlever la main de là. « You don’t need to wash that part, nope. I’ll do it… » Sans plus ni moins.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loupio
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Ven 22 Mai - 2:15

Noah s'était montré très tranquille et silencieux au cours de ce petit moment plus calme. Lowie se laissait enfin faire sans rouspéter et l'homme continuait de le laver doucement en prenant enfin le temps de souffler depuis son arrivée ici. Les derniers instants avaient été un peu pénibles, alors qu'il avait dû se battre avec Lowie, mais ses efforts avaient finalement porté fruit et il osait espérer qu'un bon bain puis une nuit de sommeil auraient un effet bénéfique sur l'homme et son humeur. À tout le moins, il dégriserait un peu.

Pour l'instant, il avait une chance en or de passer les mains sur lui sans que le tout ne semble suspicieux ... du moins, pas trop. À un certain moment, les choses devenaient un peu plus flagrantes, ses doigts se faisant plus coquins et effleurant la peau de façon plus tentatrice que dans le réel but de laver, alors qu'ils approchaient d'une certaine partie du corps en particulier. Il n'eut cependant que quelques secondes à peine pour l'effleurer délicatement, avant qu'une main s'empare de son poignet et ne l'écarte de l'endroit. La désinvolture dans le geste le surpris un peu et il fronça les sourcils en levant les yeux vers Lowie.

« ... Just like that ? That's it ? »

Confus, ouais. Il avait quand même eu le temps de le tâter un tout petit peu. Aucune réaction apparente, et ça ne semblait pas le perturber plus qu'il le faut. Il lui avait fait savoir avec un calme surprenant qu'il pouvait s'occuper de nettoyer cet endroit précis.

« Don't you have ... needs? Like, ever ? »

Parce que oui, ça le perturbait, cet air de marbre qu'il gardait face à un tel toucher. Il chercha à échapper à la poigne de Lowie pour laisser sa main glisser sur le bas-ventre de l'homme dans une caresse, comme cherchant à lui tirer une quelconque réaction physique.


You are the only exception:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain
Joueur de rôle bilingue
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 10/10/2014
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   Lun 8 Juin - 5:00

Lowie ne réalisait rien, la tentation, le message tout autre qui semblait être à travers les doigts. Il n’y avait vu que banal touché, plus agaçant qu’autre chose, pour tout dire. Il ne voulait tout simplement pas qu’il le lave absolument partout comme ça. Rien à faire du reste, et puis c’était personnel ça. Ce n’était pas une question d’homme ou femme, mais plutôt de non vouloir. Pas grand-chose n’aurait pu lui convenir de toute manière pour ainsi l’éveiller un tant soit peu.

Et Noah semblait surpris, plongeant le pompier dans la perte du sujet, désormais perdu, en quête de compréhension. Son étonnement, le surpris lui-même, ne comprenant pas la source de son questionnement. Il lui fallut un bon moment avant de faire tous les liens, se faisant aider au final, alors que cette main qui s’était échappée de sa faible poigne, replongea dans leur à la recherche de son bas ventre. Lowie alla la rechercher pour cette fois, la retenir pour de bon sans pour autant faire le moindre mal à Noah.

« Not really. It’s dead… I’m dead. I’m just an empty body only trying to survive. »

Il vivait, mais il en avait perdu la raison. Il se sentait errer sans but, dans l’ombre de sa grande dépression. Il ne faisait que ce donner ce don il avait de besoin pour tenir sur pied, puis se perdre dans l’alcool un peu plus à chaque jour. Mais jamais l’idée de la mort ne lui avait traversé l’esprit. Pas tant que son amour resterait, pas avant qu’elle ne meurt elle, ou que sa petite fille vivrait. Il gardait un espoir, si faible soit-il, d’un jour les retrouver. Mais toujours avait-il ignoré comment, ayant cherché presque désespérément de l’aide lorsqu’elles étaient là. Il était trop tard, elles étaient parties, et la main pour le sortir de ce gouffre, ne s’étaient toujours pas présenté à lui. Résolu, il avait compris qu’il ferait mieux de s’y noyer. Mais en ce jour il doutait, il espérait peut-être…

« Are you gonna stay here with me… ? »  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm hangin' on another day, just to see what you throw my way [Pv Poussin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One way or another, I'm gonna see ya. I'm gonna meetcha, meetcha, meetcha, meetcha. One day maybe next week ,I'm gonna meetcha. I'll meetcha i'll meetcha. And if the lights are all out I'll follow your bus downtown see who's hangin' out ℛ Shanti
» Taël - Trouble I've seen your eyes and I can see death's disguise Hangin' on me
» Poussin de sucre ou de sel [PV]
» Match #1 - POUFSOUFFLE vs SERPENTARD
» to turn it all around or throw it all away → raven&milla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des jeux de rôles :: JDR :: Humains :: Présent-
Sauter vers: